Véhicule électrique : 30% des copropriétaires pourraient franchir le pas avant 5 ans

véhicule électrique et borne de recharge en copropriété

Alors que près d’un Français résidant en logement collectif sur deux envisage le passage au véhicule électrique (VE), le coût à l’achat reste le frein principal. Le domicile est de loin le lieu préféré pour recharger sa voiture électrique mais seuls 7% des copropriétaires disposent d’une borne de recharge électrique au sein de leur immeuble.

48% des Français vivant en copropriété se déclarent prêts à passer au véhicule électrique

 

Spécialiste de la recharge des véhicules électriques en copropriété, la start-up française Zeplug dévoile les résultats de sa nouvelle étude avec Ipsos sur les Français en copropriété et le véhicule électrique (VE).

Le sondage confirme ainsi que près d’un Français sur deux résidant en habitat collectif envisage l’achat d’un véhicule électrique.

30% pourraient franchir le pas avant 5 ans, et 9% souhaiteraient même en faire l’acquisition dans moins d’un an !

L’aspect écologique est de loin la première motivation pour passer à l’électrique ; les raisons financières viennent ensuite : aspect économique du véhicule électrique (45%) et aides à l’achat (20%). 46% des répondants estiment d’ailleurs qu’ils pourraient économiser entre 25% et 50% en dépenses de carburant.

Pour les réfractaires, le frein principal reste le coût à l’achat (cité par 48%). Si l’on ajoute les frais d’entretien et de recharge/prix de l’électricité, un total de 60% citent un frein financier à l’adoption de l’électrique. Pour autant, l’accès insuffisant aux bornes de recharge (34%) et l’autonomie inadaptée des batteries (30%) contribuent aussi à décourager les plus sceptiques.

Le domicile est de loin le lieu préféré pour recharger son véhicule électrique

 

Qu’ils soient propriétaires ou non d’un VE, le domicile est le lieu préféré de recharge de 85% des Français vivant en copropriété.

Mais recharger une voiture dans un lieu public à proximité du domicile (73%) voire sur le lieu de travail (71%) sont d’autres pistes recueillant une large adhésion.

Pourtant en l’état actuel des choses, seuls 7% des répondants disposent de bornes installées au sein de leur copropriété. 34% ont accès à une borne dans un lieu public près de leur domicile ; et 21% des actifs, sur leur lieu de travail ou à proximité.

Les répondants ne sont par ailleurs que 5% à déclarer que leur syndicat de copropriété a déjà envoyé des informations au sujet d’une possible installation de borne(s) de recharge – proportion qui s’élève à 11% chez les personnes propriétaires de leur logement, peut-être mieux informées.

Les propriétaires sont également mieux renseignés concernant les aides financières pour l’installation de bornes de recharge pour véhicules électriques en copropriété : 37% d’entre eux en ont entendu parler, contre 31% de l’ensemble.

Guides des Pros 728×150
Jurisprudences 2018
Club MI Pro #1 728×150
Club MI Plus #1 728×150

L’accès à la recharge dans l’immeuble aurait un impact fort sur la décision d’achat

 

On constate que l’accès à la recharge en copropriété aurait un impact fort sur la décision d’achat de 83% des personnes envisageant de passer à l’électrique dans les prochaines années.

En effet, si le syndicat de copropriété prenait l’initiative de leur proposer une station de recharge, ce serait un facteur décisif pour 23% et de réflexion pour 60% des Français intéressés par l’achat d’un véhicule électrique.

Et si un acteur prenait en charge la totalité des démarches (dossier d’assemblée générale, frais d’installation et demandes de subvention), 77% des Français intéressés par un VE seraient prêts à amorcer les démarches pour poser des bornes.

En ce qui concerne le financement et la gestion de l’infrastructure de recharge, 7 personnes sur 10 se prononcent en faveur d’une solution de recharge sans frais pour la copropriété gérée par un opérateur extérieur et 3 sur 10 préfèrent une infrastructure de recharge financée et gérée par la copropriété.

Cette étude confirme que tous les voyants sont au vert pour le développement du VE en copropriété : les intentions d’achat sont élevées, et des solutions de recharge adaptées et répondant aux attentes des copropriétaires existent. Ceci révèle que nous devons poursuivre notre travail de sensibilisation des copropriétaires et d’accompagnement des syndics pour faciliter le déploiement du véhicule électrique dans les villes.

Frédéric Renaudeau, fondateur de Zeplug

Notons que l’offre de Zeplug qui consiste en une solution de recharge sans frais pour la copropriété et sans gestion pour le syndic est retenue par près de 1000 copropriétés et en cours de validation dans près de 2000 autres immeubles.


Enquête réalisée par Ipsos entre les 4 et 17/06/2019 auprès de 1 000 personnes constituant un échantillon national représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, vivant en appartement, dans un immeuble collectif (dont 39% de propriétaires et 61% de non-propriétaires (locataires, hébergé à titre gratuit). Échantillon interrogé par Internet via l’Access Panel Ipsos et selon la méthode des quotas, dans le respect de la norme internationale ISO 20252 « Etudes de marché, études sociales et d’opinion ».