Equipements

Télévision numérique terrestre : vers une modernisation…

7 janvier 2022

Télévision numérique terrestre : vers une modernisation…

La Télévision Numérique Terrestre existe depuis le 31 mars 2005 en France métropolitaine et le 30 novembre de la même année en France d’Outre-Mer. Son objectif, créer plus de chaînes avec une meilleure qualité d’image et de son. Aujourd’hui, la TNT est un mode de diffusion de la télévision gratuit et anonyme. Que va devenir cette technologie ? Quelles sont les évolutions à venir ? Une tribune de Cédric DAVY, Conseil d’entreprises et spécialiste des courants faibles depuis 35 ans.

Télévision numérique terrestre : 27 chaînes nationales gratuites, 5 payantes et 42 à caractère local

Revenons un peu dans le passé pour mieux comprendre les enjeux de cette technologie. En décembre 2019, le CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel) a lancé une consultation grand public et professionnelle sur la modernisation de la plate-forme TNT. Il faudra attendre mai 2020 pour que le CSA rende enfin public les résultats de cette consultation.

ZEPLUG 2022 (924×200)

Au total, 27 contributions sont reçues. Elles proviennent d’une large diversité d’acteurs, dont la quasi-totalité des éditeurs de services de la télévision numérique terrestre gratuite. Mais également quelques organisations professionnelles d’équipementiers et de fournisseurs d’accès à internet.

Ainsi, il en ressort la volonté d’offrir une meilleure qualité d’image et de son, en particulier en ultra-haute définition.

À noter : les téléviseurs non compatibles avec la réception de ces contenus continueront de recevoir l’offre actuelle. Toutefois, les modalités de la mise à disposition de cette offre dépendront de tests techniques qui doivent être réalisés par les éditeurs de chaînes.

Par ailleurs, les professionnels du secteur veulent développer l’accès à des fonctionnalités interactives.

Ces dernières devraient alors être comparables à celles qui sont disponibles sur les offres de télévision par internet. Par ailleurs, les acteurs ont pour ambition de lancer un label. En effet, celui-ci vise à garantir la compatibilité des récepteurs de télévision avec la plateforme TNT “modernisée”.

Une évolution attendue par les téléspectateurs, mais un texte de loi remis en question

La preuve d’une attente des professionnels et surtout d’une évolution attendue de la demande. COVID-19 oblige, il a fallu attendre 2021 pour que le Gouvernement légifère sur le sujet. Ainsi, un projet de loi relatif à la régulation et à la protection de l’accès aux œuvres culturelles à l’ère numérique a été présenté en Conseil des Ministres le mercredi 7 avril 2021. Dès le 8 avril, ce texte était inscrit à l’ordre du jour du Sénat et des amendements pour la Télévision numérique terrestre étaient ajoutés au texte.

Pour ensuite suivre la procédure législative en version accélérée, une lecture au Sénat et une à l’Assemblée Nationale. Puis, l’intervention de la Commission mixte paritaire.

Enfin, ce texte a été présenté au Conseil constitutionnel qui a cassé les dispositions concernant la TNT. Un problème de droit et non de fonds ! De sorte que les dispositions sur la Télévision numérique terrestre n’auraient aucun rapport avec le reste du texte… En effet, le Conseil constitutionnel a censuré d’office comme « cavaliers législatifs », le paragraphe II de l’article 12, l’article 16 et l’article 18 de la loi. Pour autant, la censure de ces dispositions ne préjuge pas de la conformité de leur contenu aux autres exigences constitutionnelles.

Finalement, la loi n°2021-1382 a été promulguée le 25 octobre 2021.

À propos de la modernisation de la Télévision numérique terrestre

Depuis sa mise en place en France en 2005, la TNT a connu plusieurs évolutions successives. Ainsi, depuis le 5 avril 2016, la quasi-totalité des chaînes sont diffusées, en métropole, en haute définition (HD).

télévision numérique terrestre - TNT

 

En effet, la Télévision numérique terrestre possède de nombreux avantages pour le téléspectateur. Pour commencer, on peut citer sa gratuité. Mais, on peut également évoquer l’étendue de sa couverture géographique et la diversité de son offre. Savez-vous que plus de la moitié des foyers utilisent à ce jour la TNT ? D’ailleurs, 22% d’entre eux n’auraient pas accès à la télévision sans la TNT.

L’enjeu est donc important, c’est pour cela que le CSA à entrepris dès 2017 des travaux de modernisation pour améliorer et enrichir encore l’expérience des usagers. La bonne nouvelle, c’est que malgré l’intervention du Conseil constitutionnel, il reste que l’article 12 donne le tout pouvoir à l’ARCOM (nouveau nom du CSA) pour lancer la modernisation de la télévision numérique terrestre.

Plus précisément, cela veut dire que d’ici fin 2022, début 2023, il y aura sur la TNT française 3 programmes supplémentaires diffusés en Ultra Haute Définition.

Ainsi, un multiplex (regroupement de chaînes) sera consacré à des chaînes TV diffusées au format Ultra Haute Définition, « commercialement » appelé 4K. Par exemple, France Télévisions diffusera la Coupe du Monde de rugby sous ce format en 2023 et les Jeux Olympiques de Paris en 2024.

Toutes les copropriétés disposant d’une antenne collective de télévision sont concernées.

L’antenne collective de télévision a encore de nombreuses années d’existence alors que le développement du Très Haut Débit (THD) souffre de son prix. La TNT c’est gratuit et anonyme. La TV par le THD c’est en moyenne 40 euros par mois.

Quelques chiffres

  • La loi garantit la TNT jusqu’en 2030, en France
  • 1 foyer sur 5 ne reçoit que la TNT
  • 1 foyer sur 2 reçoit la TNT en plus d’un autre moyen de réception TV
  • 27 chaînes nationales gratuites, 5 payantes et 42 à caractère local
  • En Angleterre, la loi est assurée de continuer jusqu’en 2034

En savoir plus sur Cédric DAVY

Il est conseil d’entreprises et spécialiste des courants faibles depuis 35 ans.

Auteur de 3 livres sur les antennes collectives de télévision et créateur du Salon de la Réception Numérique en 2001. De plus, il co-organise le colloque sur l’avenir de la Télévision numérique terrestre en 2020. À noter, une seconde édition devrait se tenir en juin 2022.

Inscription NL MI (924×200)
Inscription Ateliers juridiques 2021 – 2022 (924×200)
Guide des Pros (924×200)
Chaîne Youtube (924×200)
Guide des jurisprudences (924×200)

Laisser un commentaire

nv-author-image

Isabelle DAHAN

Rédactrice en chef de Monimmeuble.com. Isabelle DAHAN est consultante dans les domaines de l'Internet et du Marketing immobilier depuis 10 ans. Elle est membre fondatrice de la Fédération Française de l'Immobilier sur Internet (F.F.2.I.) www.ff2i.org et membre de l’AJIBAT www.ajibat.com, l’association des journalistes de l'habitat et de la ville. Elle a créé le site www.monimmeuble.com en avril 2000.