Rentabilité locative : palmarès des villes dans lesquelles investir

Rentabilité locative : palmarès des villes dans lesquelles investir

Le magazine grand public idéal-investisseur.fr publie un palmarès des villes qui offrent la meilleure rentabilité locative. Ce classement permet de comparer les villes entre elles afin de déterminer le risque d’un placement immobilier.

Inscription NL MI 728×150

Les villes qui offrent une rentabilité locative supérieure à 5%

Dans ce classement des villes de plus de 100.000 habitants, 9 d’entre elles offrent une rentabilité acceptable. Parmi celles-ci, on retrouve Mulhouse en tête avec 6,9 %, suivie de Limoges (6,8 %) puis Saint-Étienne (6,7 %). Pour ces trois premières places, on note que les prix de l’immobilier varient entre 1000 € et 1160 € par mètre carré. En effet, ils restent bien inférieurs aux prix médians constatés en France. De même, les loyers varient autour de 9,5 € par m2 en moyenne contre 12,8 € au national.

Les villes de Perpignan et Le Mans, sont 4e et 5e avec une rentabilité locative de 6,4% et 6,2%. En dessous des 6% viennent se placer Le Havre (5,6%), Clermont-Ferrand (5,2%) et Besançon (5,1%). Pour ces villes, le coût de l’investissement est plus important, car le prix au mètre carré avoisine les 1700 €. Enfin, en dernière position arrive la ville de Brest, les investisseurs pourront dégager un rendement de 5% par an.

Les grandes villes sont moins rentables

L’étude confirme que les grandes villes de l’hexagone sont moins rentables. Toutefois, elles présentent une certaine stabilité et un risque encadré. Si l’on prend l’exemple de Marseille, elle n’est positionnée qu’en 20e position du classement général, avec un taux de rentabilité de 4,2%. La majorité des autres mégapoles se situent entre 3 et 3,6%.

Durant ces dernières années, deux villes ont vu leurs prix flamber plus que la normale ! Bordeaux (2,8 %) et Paris (2,1 %) ont un potentiel de rentabilité locative au plus bas. Elles s’inscrivent en dernières places du classement.

cartographie-rentabilité-locative
idéal-investisseurs

La Côte d’Azur, une région parmi les moins rentables

Le sud-est de la France est en bas de la liste, en effet, la tension immobilière est plus forte en Côte d’Azur. Notamment à Nice, Antibes, Fréjus et Hyères, ces villes enregistrent de 3,3 à 3,4% de rentabilité locative. Cannes se retrouve bien loin derrière avec 2,9%, aux côtés de Nantes, Annecy et La Rochelle…

Investissement locatif clé en main : tour d’horizon

L’investissement locatif présente une rentabilité élevée, c’est pourquoi il est le premier placement en France, accessible à tous facilement. Il permet d’acheter un logement et de le louer directement à une tierce personne qui y vit en échange d’un loyer.

C’est un moyen efficace de préparer sa retraite, d’augmenter son patrimoine immobilier, et de réduire ses impôts. Pour garantir le succès de l’achat, il est possible de passer par un professionnel en investissement locatif clé en main.

Cela permet à l’acheteur de déléguer une bonne partie du travail puisque l’entreprise recherche pour lui un bien qui correspond à ses demandes, et de gérer par la suite les négociations d’achat, de veiller à ce que la transaction se déroule comme prévu tout en s’occupant de toutes les démarches administratives pour aboutir à la vente.

Cette équipe a des experts du secteur qui trouvent les meilleurs biens possibles, ainsi que des architectes d’intérieur qui s’assurent de la bonne tenue des logements afin de faciliter par la suite les locations. De quoi permettre à l’investisseur de gagner beaucoup de temps et de s’assurer que son investissement aboutisse. C’est pour cette raison qu’ils sont de plus en plus nombreux à passer par ce procédé.

L’incidence du risque de l’investissement sur sa rentabilité locative

Comme pour n’importe quel investissement, il y a une certaine profitabilité à atteindre. Il est évident que le risque n’est pas exclu. Ce classement permet de comparer la rentabilité locative des villes françaises. Un critère inhérent à l’investissement immobilier.

Aussi, lorsque la rentabilité locative d’un logement s’éloigne de la moyenne, les risques sont plus élevés. Les futurs acquéreurs seront alors confrontés à des risques de vacances locatives, d’absence de demande locale ou de logement non fonctionnel… A contrario, lorsque la rentabilité est inférieure à la moyenne, le logement risque d’être trop cher ! Toutefois, le prix du bien ou le loyer ne sont pas les seuls critères à prendre en compte.

En effet, le futur propriétaire-bailleur doit choisir prudemment le bien dans lequel investir. L’emplacement du bien est primordial. L’investisseur devra se renseigner sur la demande locative dans le quartier sélectionné.

Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Chaîne Youtube (728×150)
Jurisprudences 2020 728×150