Aller au contenu

Rénovation

Rénovons collectif : un défi pour la rénovation énergétique en copropriété

Rénovons collectif

Comment passer d’une culture du petit geste à celle de la rénovation globale ? C’est tout l’enjeu du programme “rénovons collectif” de massification de la rénovation énergétique en copropriété. Une stratégie bas-carbone qui devrait nous mener à 700 000 rénovations globales par an…

Rénovons collectif : une action de grande ampleur pour réduire la consommation des bâtiments

Afin de lutter contre le réchauffement climatique, il devient essentiel de renforcer l’efficacité énergétique des bâtiments. Par ailleurs, la hausse des coûts de l’énergie incite à réduire la facture énergétique des immeubles. C’est d’ailleurs la volonté affirmée du gouvernement avec un objectif clair. Celui d’atteindre, d’ici à 2050, le niveau “bâtiment basse consommation” pour l’ensemble du parc immobilier français.

Aussi, les logements en copropriété sont tout particulièrement concernés puisqu’ils représentent environ 28 % du parc total d’habitations. Toutefois, la décision collective d’entreprendre des travaux de rénovation reste complexe d’autant plus que le niveau d’investissement parait élevé. Par ailleurs, le secteur de la copropriété exige une approche globale des travaux pour bénéficier des aides MaprimeRénov’.

“ Les copropriétaires sont un ensemble de ménages ayant des aspirations et des moyens financiers différents. Aussi, pour lancer une massification de la rénovation énergétique des copropriétés, nous devons impliquer tous les acteurs. L’état, les collectivités territoriales et les professionnels doivent s’associer pour informer et accompagner les copropriétaires à toutes les étapes. ” – Raphaël Claustre, directeur général d’île-de-France Énergies.

C’est pour répondre à ce défi de taille que le programme CEE “rénovons collectif” a été lancé en 2021. Il s’étend à l’échelle nationale en s’appuyant sur 51 collectivités territoriales. Ainsi, toutes les copropriétés de plus de 10 lots sont ciblées soit au total 86 500 copropriétés. Désormais, il est temps de déclencher un mouvement de grande ampleur.

Rénovons collectif, une solution pour lever les freins de la rénovation énergétique en copropriété

Saviez-vous que 19 % des copropriétés sont considérées comme fragiles ? Ces copropriétés connaissent des difficultés pour couvrir leurs dépenses courantes. De fait, elles peinent à réaliser des travaux de rénovation. On parle alors de situations de précarité énergétique. En effet, le bâtiment vieillit et indique alors de nombreux points de déperditions énergétiques. Alors que le chauffage est collectif, il est important de procéder à des travaux d’isolation pour réduire la consommation d’énergie. Notamment en réalisant des travaux de rénovation des planchers bas, murs ou toiture. Ainsi, en rénovant globalement un immeuble, les bénéfices énergétiques et financiers se répercutent sur tous les habitants et surtout les plus modestes.

Le programme rénovons collectif

Le modèle de décision en copropriété peut s’avérer long et laborieux.




Le besoin d’un véritable accompagnement professionnel

De toute évidence, la mise en œuvre de travaux de cette ampleur nécessite un véritable accompagnement professionnel. En effet, les copropriétaires font face à des choix en matière de postes de travaux, d’objectif de performance énergétique, de rentabilité, etc. Par ailleurs, le coût des travaux doit être considéré au regard des aides, subventions et des économies d’énergie réalisées. Là aussi, il est souhaitable de recourir à des professionnels de l’ingénierie financière.

Enfin, le modèle de décision en copropriété peut s’avérer long et laborieux. Aussi, il est primordial d’impliquer les membres du conseil syndical et d’accompagner le syndic dans la prise de décision collective. C’est pourquoi Rénovons collectif met en œuvre une campagne nationale de sensibilisation et d’information des copropriétaires sur l’enjeu de la rénovation énergétique.

Les copropriétaires bailleurs concernés par cet enjeu

De même, les copropriétaires bailleurs bien que n’habitant pas les lieux sont concernés par la mise aux normes de leur bien. Puisque ces travaux contribuent à la valorisation de leur patrimoine ainsi qu’à la satisfaction des locataires. En outre, leur investissement locatif doit répondre à un niveau de classe énergétique pour être mis en location d’ici à 2025.

“ Les propriétaires bailleurs sont parmi les plus aidés pour le financement de la rénovation énergétique. Comme tout membre de la copropriété, ils bénéficient des aides collectives auxquelles s’ajoutent des déductions fiscales si les charges (travaux) dépassent les produits (loyers).” – Raphaël Claustre.

Des actions pour aider les copropriétaires à porter le projet

Outre les opérations de communication et de boîtage organisées au niveau national et territorial, le programme Rénovons collectif vise à outiller les copropriétaires sur le sujet de la rénovation énergétique des copropriétés.

À cet effet, un portail d’information en ligne est en cours de création. Il s’agira de l’extension nationale de la plateforme Coach Copro réalisée en partenariat avec l’Agence Parisienne du Climat. De plus, les copropriétaires leaders à la rénovation énergétique peuvent s’inscrire à une formation gratuite en ligne accessible à tous : le MOOC Réno Copro.

“ En effet, le programme Rénovons collectif se veut un déclencheur, un facilitateur, un catalyseur des conversations entre les différents acteurs. Le confort, la réduction des factures et la valorisation du patrimoine sont les véritables moteurs de la rénovation énergétique des copropriétés. Il est important de susciter la conversation afin de mettre la question de la rénovation énergétique à l’agenda des copropriétaires.” – Chloë Gauquelin, chef de projet rénovation énergétique chez IDF Energies.

Certes, l’implication et l’investissement des copropriétaires sont primordiaux. Outre l’information transmise au fur et à mesure de l’avancement du projet, il faut suivre le chantier. À ce titre, l’accompagnement du syndic de copropriété formé à la rénovation de copropriétés est essentiel.

Des actions pour accompagner les syndics, acteurs clés de la rénovation globale des copropriétés

Le syndic représente le syndicat des copropriétaires et à ce titre, se doit d’accompagner la copropriété dans les différentes étapes des travaux de rénovation. Aussi, le programme Rénovons collectif a pour objectif de former 5000 gestionnaires à la rénovation énergétique globale des copropriétés. Précisons que ces derniers ont l’obligation de suivre au moins 6 jours de formation continue par période de 3 ans.

En s’engageant dans cette démarche, les syndics assurent et valorisent la qualité de leur gestion. De fait, ils anticipent des nouvelles obligations règlementaires pour leurs clients et mettent ainsi leur expertise en avant. De toute évidence, cela contribue à faire la différence face à la concurrence. En endossant un rôle pédagogique et d’accompagnement, les relations avec les copropriétaires sont plus faciles et apaisées.

“ J’ai décidé de me spécialiser sur la rénovation énergétique des copropriétés. En effet, les demandes sont de plus en plus nombreuses lors des assemblées générales de copropriétaires. J’ai donc décidé de suivre le Mooc Réno Copro mis en place par Île-de-France Énergies, l’ASDER et l’ALEC de la Métropole de Lyon. Mes connaissances et compétences se sont consolidées avec l’expérience et la mise en pratique via les projets de rénovation globale que j’ai suivis avec les différentes copropriétés que j’ai accompagnées.” – Marie Celle Gestionnaire de copropriété.

Avec Rénovons collectif, les solutions sont sur la table !

Pour rappel, en 2018, le ministère de la Transition Écologique a financé un premier programme CEE pour la rénovation énergétique des copropriétés. Porté par Île-de France Énergies, il s’est étendu sur les années 2019-2020. Le programme “RECIF” portait alors sur 4 régions : Île-de-France, Hauts-de-France, Nouvelle-Aquitaine et Grand Est.

Ainsi, cette première campagne a pu toucher 317 275 logements, notamment par des courriers boîtés dans 4 360 copropriétés et 1 365 courriers envoyés aux syndics. 159 événements ont également réuni plus de 4 000 participants. Par conséquent, 306 copropriétés ont pu lancer une dynamique de rénovation.

En 2021, forte de ses compétences et de la pertinence des outils déployés, Île-de-France Énergies s’est vu attribuer un nouveau programme CEE encore plus ambitieux. Ce deuxième programme “Rénovons collectif” a cette fois une portée nationale. En effet, il cible les copropriétés de plus de 10 lots et non plus 50 lots comme auparavant.

Le budget est de 13,7 millions d’euros, financé par EDF, Enercoop, Antargaz et Gaz Européen. Le Ministère de la Transition Écologique, l’ADEME et l’ANAH sont associés au pilotage. “Rénovons collectif” devrait s’arrêter à la fin de l’année 2023, mais ce programme d’intérêt général pourrait se poursuivre bien au-delà…

nv-author-image

Isabelle DAHAN

Rédactrice en chef de Monimmeuble.com. Isabelle DAHAN est consultante dans les domaines de l'Internet et du Marketing immobilier depuis 10 ans. Elle est membre fondatrice de la Fédération Française de l'Immobilier sur Internet (F.F.2.I.) www.ff2i.org et membre de l’AJIBAT www.ajibat.com, l’association des journalistes de l'habitat et de la ville. Elle a créé le site www.monimmeuble.com en avril 2000.

Laisser un commentaire