Rénovation énergétique des copropriétés : Les professionnels s’engagent

La rénovation énergétique des copropriétés est soutenue par le gouvernement à l’aide de MaPrimeRenov’. Dans le contexte actuel, c’est la réponse la plus efficace pour renforcer le confort d’habitation. C’est pourquoi les professionnels de l’immobilier s’engagent dans cette démarche qui vise à réduire la facture d’énergie des ménages.

Un protocole d’engagement pour accompagner la rénovation énergétique des copropriétés

À l’occasion d’un déplacement pour visiter le chantier d’une copropriété en cours de rénovation énergétique, la ministre déléguée de la Transition écologique et chargée du Logement, Emmanuelle Wargon a co-signé un protocole d’accompagnement.

Inscription NL MI 728×150

Il est signé en présence de Jean-Marc TORROLLION, président de la FNAIM, Danielle DUBRAC, présidente de l’UNIS et Jean-Michel CAMIZON, président de Plurience. Cet engagement doit permettre d’accompagner 50 000 copropriétés dans leur rénovation énergétique d’ici trois ans.

En effet, les professionnels se sont engagés dans cette rénovation énergétique des copropriétés. Ils sont déterminés à jouer un rôle sociétal. C’est le sens de ce protocole qui valorise l’engagement réciproque de l’Etat et de la FNAIM, de l’UNIS et de Plurience.

Ces trois organisations, regroupent à elles seules la quasi-totalité des syndics professionnels. Aussi elles s’engagent à lancer la rénovation de près de 50 000 copropriétés dans les trois prochaines années. Afin d’atteindre cet objectif elles vont miser sur des actions de sensibilisation, communication et formation à l’égard de leurs membres. Il est important que l’ensemble des syndics de copropriété soient rapidement formés.

De plus, des actions de repérage et de ciblage des copropriétés les plus énergivores seront également encouragées pour favoriser la rénovation des immeubles les plus consommateurs d’énergie.

Des aides et des outils pour favoriser les décisions

Le gouvernement s’engage à son tour pour créer les conditions de succès en faveur de la rénovation énergétique. En effet, il débloque de multiples subventions et soutiens favorisant la mise en place de ces chantiers.

“Je me réjouis de cet objectif ambitieux et de l’action volontariste des trois signataires en faveur de la rénovation énergétique des copropriétés. Alors que nous simplifions les aides et le parcours de rénovation, nous avons plus que jamais besoin des syndics. Aux côtés du conseil syndical, ils ont un rôle déterminant pour embarquer la décision de travaux et conduire le projet. C’est véritablement ensemble que nous réussirons la transition de ces logements.” – Emmanuelle WARGON.

La signature du protocole s’étend sur trois ans. Aussi, il est prévu des points d’étapes réguliers. Il est nécessaire de suivre les actions et de pouvoir ajuster les efforts des partenaires.

rénovation énergétique des copropriétés

La rénovation énergétique des copropriétés au cœur des besoins

Les copropriétés sont une cible primordiale dans la politique de rénovation. Sur l’ensemble de l’hexagone, on dénombre 740 000 copropriétés comportant 9,7 millions de logements, cela représente près d’un tiers du parc résidentiel. C’est un marché à part entière qui nécessite des actions spécifiques. Aussi, la première étape est de renforcer le financement des travaux. Puis de simplifier le parcours de rénovation énergétique des copropriétés.

À ce propos, notons que depuis janvier, MaPrimeRénov’ étend ses bienfaits aux copropriétés. Intitulée MaPrimeRénov’ Copropriétés, cette aide spécifique est à destination du syndicat de copropriétaires. Toutefois, sa délivrance dépend de l’obtention d’un gain énergétique minimum de 35 %. L’aide peut se cumuler avec une aide individuelle pour les ménages aux revenus modestes et très modestes occupant leur logement.

Bon à savoir : MaPrimeRénov’ ouverte ses portes en juillet 2021 aux propriétaires bailleurs pour financer des travaux en parties privatives.

Du 1er mars à fin avril, MaPrimeRénov’ Copropriétés fera l’objet d’une campagne de communication auprès du grand public, des conseils syndicaux ainsi qu’auprès des syndics.

Pour simplifier le parcours de rénovation énergétique en copropriété, le Gouvernement soutient la mise en place d’un plan pluriannuel de travaux systématisé. Ce plan permettra aux copropriétaires d’anticiper les besoins de rénovation de la copropriété. En effet, ils obtiendront des explications claires sur la qualité du bâti de l’immeuble pour pouvoir entreprendre les travaux prioritaires. Y compris des travaux énergétiques.

En effet, c’est une condition essentielle pour interdire définitivement la location des passoires énergétiques dès le 1er janvier 2028, au titre de la décence du logement.

Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Chaîne Youtube (728×150)
Jurisprudences 2020 728×150