Marché immobilier parisien : une année record !

marché immobilier parisien

En 2019, le marché immobilier parisien a connu des augmentations records ! Si cette dynamique se vérifie sur l’ensemble de la décennie à partir de 2010, certains signes laissent présager d’une évolution sensible du marché.

URMET 2020 – Bannière 1

Marché immobilier parisien : 2019, une année record !

 

Proprioo, acteur majeur de la Proptech, en partenariat avec PriceHubble, présentent leur première analyse du marché immobilier parisien. L’étude est intitulé « Paris 2020, vers un rééquilibrage du marché ? ». En plus de dresser le bilan de l’année 2019, l’analyse se consacre également à déterminer le scénario le plus probable pour le marché en 2020. 

Premier constat donc, 2019 aura battu tous les records. Record en termes de transactions, tout d’abord. 

Plus d’un million de transactions immobilières ont été effectuées en France sur l’ensemble de l’année.

Les prix, eux, poursuivent leur tendance haussière, notamment dans la capitale. Sur 2019, le prix des biens dans l’ensemble des arrondissements parisiens sont en augmentation. C’est le 4ème arrondissement qui connaît la hausse la plus importante avec 14 %. Le 19ème arrondissement (+11 %) et le 2ème arrondissement (+9 %) complètent le podium. Cependant, dans quelques arrondissements un certain tassement s’observe.

marché immobilier parisien

On observe un premier tassement dans certains arrondissements. Mais il y a une dynamique toujours haussière dans les autres arrondissements.

Loeiz Bourdic, Directeur général de PriceHubble France

Guide des Pros 2020 (728×150)

2020 : un tournant pour le marché immobilier parisien ? 

 

L’évolution des prix observée sur le dernier trimestre de 2019 est riche en enseignements. Car si sur l’ensemble de l’année, les arrondissements parisiens connaissent tous une hausse, la lecture du dernier trimestre donne une réalité tout autre. 

En effet, dans certains arrondissements, une stagnation des prix s’observe sur le dernier trimestre. C’est le cas pour le 5ème, 8ème et 16ème arrondissement qui affichent une quasi-stabilité des prix. 

Certains arrondissements connaissent même une baisse au m2. Le 12ème arrondissement connaît la baisse la plus marquée avec -1,63 %, suit juste derrière le 7ème arrondissement avec -1,46 %. Le 6ème, le 10ème ou encore le 20ème arrondissement observent également une légère baisse. Une baisse qui pourrait s’accentuer et se prolonger en 2020. En effet, l’équilibre qui a maintenu le dynamisme du marché semble de plus en plus précaire.

marché immobilier parisien

Des taux de crédits stables et des acheteurs dans la retenue

 

Sur 2019, la baisse des taux de crédits s’est prolongée. Cependant, après une année record en volume d’emprunts, certains signes laissent présager d’un environnement différent en 2020. Car devant l’augmentation du recours au crédit, les banques deviennent plus sélectives. Exit donc les dossiers jugés les plus risqués qui feront les frais de ce durcissement.

Avec le prix des biens parisiens qui sont à un niveau élevé, difficile pour les acquéreurs d’espérer voir leur investissement amorti. 

Les experts Proprioo distinguent trois phénomènes du côté des acheteurs. Le premier est celui de l’éloignement de Paris, environ 12.000 ménages décident de s’éloigner de la capitale. Le second, c’est celui d’un phénomène d’anticipation d’une future baisse de prix. Enfin, certains décident de s’endetter au-delà des 33 % recommandés.

Nos experts sur le terrain voient émerger un comportement qui se répand à vue d’œil : des acheteurs qui préfèrent patienter, attendre que le marché se régule.

Rodolphe Elmaleh, Head of Sales Paris de Proprioo

URMET 2020 – Bannière 1
Guide des Pros 2020 (728×150)