Les interventions pour impayés sont en hausse

interventions pour impayes

Les interventions pour impayés sont en augmentation ce semestre. C’est le triste constat dressé par Energie-Info.

Interventions pour impayés : forte hausse sur le 1er semestre 2019

 

572.440 interventions pour impayés ont eu lieu sur toute l’année 2018. Ce nombre pourrait bien être battu en 2019. En effet, sur le premier semestre 2019, les fournisseurs accusent un nombre d’interventions pour impayés en augmentation par rapport à l’année dernière sur la même période.

Dans le détail, les chiffres fournis à Energie-Info, font état d’une augmentation de 18% en électricité et de 10% en gaz naturel par rapport au premier semestre 2018.

Des résultats inquiétants, d’autant plus que le nombre de personnes en situation de précarité énergétique était estimé à 3.3 millions en 2017.

Autre mauvais signal, les sollicitations à l’égard du médiateur national, Energie-Info, qui augmentent. Le service a comptabilisé près 372 demandes sur les trois premiers trimestres de 2019, contre 165 sur la même période l’an dernier.

La nette augmentation constatée reflète bien l’impasse dans laquelle se trouve certains consommateurs.

Il faut rappeler que ce n’est pas le rôle du médiateur national d’intervenir auprès des fournisseurs en cas d’impayés.

Les équipes du médiateur peuvent en revanche vous informer sur les aides possibles. Elles peuvent aussi orienter vers les différents acteurs qui peuvent apporter une assistance. C’est le cas des services sociaux ou de certaines associations.

interventions pour impayes

Les passoires thermiques sont souvent en cause

 

Les consommateurs qui se retrouvent dans ces situations d’impayés partagent de nombreux points en commun.

Factures de régularisation élevées, accidents de la vie, recours mal connus, logements énergivores, sont souvent le lot des ménages en difficulté de paiement.

Au sujet des logements énergivores, le gouvernement semble vouloir s’attaquer au problème. Dernièrement un plan de massification de la rénovation énergétique a été annoncé.

Il est primordial de renforcer les mesures visant à faire disparaître les passoires énergétiques

Jean Gaubert, médiateur national de l’énergie

Club MI Pro #1 728×150
Club MI Plus #1 GIF 728×150
Jurisprudences 2018

Les consignes à suivre

 

La première des consignes à suivre en cas de difficultés est de contacter son fournisseur.

Vous pourrez lui demander, par exemple, un échéancier de paiement. Bien évidemment, les services sociaux et les associations de consommateur ne sont pas à oublier. Sachez d’ailleurs que tout fournisseur est chargé de nommer un correspondant solidarité – précarité. Il a pour mission de s’occuper des relations avec les services sociaux et les associations.

Il ne faut pas non plus hésiter à contacter d’autres acteurs, comme sa caisse de retraite, la CAF, ou une association caritative qui pourront vous apporter une aide précieuse. Le site Energie-Info vous guidera quant à lui en détaillant la marche à suivre.

interventions pour impayes

L’augmentation des interventions pour impayés depuis le début de l’année m’inquiète. J’appelle les fournisseurs à un meilleur accompagnement de leurs clients en difficultés, en les informant sur les aides disponibles et leurs recours.

Jean Goubert

Mentionnons aussi que la trêve hivernale aura lieu du 1er novembre 2019 au 31 mars 2020. Durant cette période, les coupures sont interdites.

Solucop 2019 – 728×150