Interphonie avec ou sans fil : quelles différences, quels avantages ?

Interphonie avec ou sans fil : quelles différences, quels avantages ?

La question d’un de nos lecteurs porte sur l’interphonie. On entend parler d’interphones avec ou sans fil, quelle est la différence entre ces deux solutions? Pour y répondre, nous avons appelé un expert en la matière, Julien Da Costa, chargé de prescription Syndics Copros chez URMET.

Inscription NL MI 728×150

Interphonie avec ou sans fil : quelles différences ?

Tout d’abord, il y a une précision à apporter sur ce que l’on appelle l’interphonie sans fil et avec fil. On parle bien de solutions filaires ou de solutions GSM. Dans tous les cas, l’interphonie doit garantir la sécurité et le confort des habitants. Ce service ne doit pas devenir une contrainte et compliquer la vie des copropriétaires.

En effet, la différence entre ces deux solutions est surtout d’ordre technique : GSM ou filaire. Cette distinction s’opère en matière de réhabilitation. Dans ce cas, l’interphone est déjà installé et la filerie est déjà passée. A contrario, on partira de zéro, il faudra tout concevoir. Alors on s’aperçoit parfois que le passage des câbles va s’avérer difficile. Qu’il va probablement nécessiter de creuser les murs des parties communes…

Tout va dépendre de votre immeuble. Il est certain que pour un immeuble Haussmannien, on va avoir des difficultés à passer de la filerie, si elle n’est pas existante. Toutefois, si des gaines techniques sont déjà en place, c’est quand même plus simple de s’en servir à nouveau. La gaine est existante, on va donc pouvoir en profiter !

En ce sens, l’interphonie par GSM ou sans fil facilite grandement la mise en place. En effet, le GSM est une norme numérique pour la téléphonie mobile. Grâce à cette technologie, on a uniquement l’interphone et le modem à installer, et c’est fini !

Est-ce que le prix est l’argument clé qui va faire la différence entre ces deux solutions d’interphonie ?

On pense souvent que la solution GSM sans fil est la moins chère. Ce qu’il faut savoir, c’est que vous souscrivez un abonnement. Chez Urmet, on a voulu vérifier en réalisant une projection sur une dizaine d’années. De sorte, d’étudier le coût sur la durée de vie minimale d’une installation. Ainsi, on observe que l’installation filaire et l’installation GSM ont un coût presque équivalent.

En définitive, ce n’est pas le prix qui va faire pencher la balance vers une solution plutôt que l’autre.

Car, il faut tenir compte des besoins des occupants selon leurs profils. À ce propos, on remarque que les copropriétés qui logent de nombreux locataires privilégient le plus souvent la solution d’interphonie GSM par abonnement. Précisons, que les propriétaires bailleurs ajoutent ces frais dans les charges locatives.

Toutefois, les copropriétaires occupants portent leur choix sur l’interphone filaire mis en place dès le début de l’installation.

Retrouve-t-on les mêmes fonctionnalités ?

Tout à fait, aujourd’hui on peut faire exactement la même chose. Il faut savoir que la solution filaire peut fonctionner en « connectée », avec un système GPRS. Les deux solutions proposent la gestion des badges d’accès à distance. De la même façon, on pourra changer les noms, donner des accès ponctuels à des prestataires. De même, une installation ancienne peut se transformer en une installation connectée à moindre coût.

Une visite sur site s’impose

Pour procéder au bon choix, une étude de l’installation existante s’impose. Comme on l’a déjà vu, pour les copropriétés déjà pourvues d’un interphone existant, nous conseillons de conserver l’interphonie filaire. Ce sera beaucoup plus intéressant. D’autant plus que vous allez pouvoir ajouter des postes vidéo de qualité. Alors que ce sera plus difficile à obtenir avec du GSM qui va dépendre d’une bonne connexion au réseau. En effet, votre modem devra capter correctement le réseau disponible.

Aussi, cela dépendra beaucoup de la localisation de l’immeuble. La liaison ne sera pas toujours optimale à proximité de votre copropriété. Je peux vous citer certains exemples. On a quelques immeubles où une banque est installée en rez-de-chaussée. Or, il arrive que celles-ci utilisent des brouilleurs. De même, certains immeubles situés en bordure de stades se plaignent fréquemment. Les jours de match, le réseau ne passe plus ! Trop de personnes appellent en même temps.

D’autres critères peuvent encore entrer en ligne de compte. Votre immeuble équipé d’une interphonie GSM a bien un modem placé en hauteur, qui capte le réseau correctement. Pourtant, dans votre appartement la connexion n’est pas satisfaisante. Cela peut être dû à la structure de votre immeuble.

Des solutions à la carte selon les besoins de chacun

URMET propose aujourd’hui une solution hybride qui est la solution “Tel2Voice”. Elle permet à un copropriétaire de choisir la solution qu’il souhaite. On s’adapte au besoin du client ! De sorte, qu’il peut choisir d’avoir un poste audio ou un poste vidéo chez lui. Tandis que son voisin, qui n’est pas souvent préfèrera un interphone qui sonne directement sur son smartphone.

interphonie avec ou sans fil Tel2Voice

 

On laisse le choix au client. Aussi, dans un même immeuble, on pourra combiner le sans fil et le filaire. Certains voudront répondre aux appels de la rue avec leur smartphone ou leur téléphone fixe. D’autres préfèreront l’installation d’un moniteur vidéo.

Chez URMET, la technologie doit s’adapter au client. Il a le choix en toute liberté !

Ce sera le mot de la fin. Finalement, c’est toujours le client qui choisit et qui a le dernier mot. Merci Julien Da Costa pour cette réponse et toutes ces précisions. On ne manquera pas de vous rappeler pour d’autres questions sur l’interphonie et le contrôle d’accès. À très bientôt dans nos pages…

Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Chaîne Youtube (728×150)
Jurisprudences 2020 728×150