Aller au contenu

Rénovation

Infiltrations des balcons : quelle solution de rénovation en copropriété ?

Marion FACHAUX, prescriptrice chez Triflex

Aujourd’hui, pour notre question à l’Expert, nous abordons le problème des infiltrations des balcons en copropriété. En effet, un copropriétaire s’interroge sur les solutions de rénovation les plus adaptées. Pour y répondre, je fais appel à Marion FACHAUX, qui est prescriptrice chez Triflex.

 

Présentation de Triflex en quelques mots

TRIFLEX est une entreprise allemande, un industriel fabricant d’étanchéité liquide pour le bâtiment. Aujourd’hui, j’interviens pour vous parler de notre cœur de métier et tout particulièrement de l’étanchéité des balcons en copropriété. Notre sujet du jour !

Nous fabriquons et commercialisons des produits d’étanchéité adaptés aux travaux de rénovation. Mais au-delà de ce savoir-faire technique, nous accompagnons les acteurs dans toutes les phases de leurs projets. Parce que dans le cadre d’une rénovation, on est parfois amené à devoir traiter des problématiques d’infiltration des balcons.

Dans ce cas, plusieurs personnes sont concernées, que ce soit le syndic, les copropriétaires, la maîtrise d’œuvre ou la maîtrise d’ouvrage. On est alors sollicité de part et d’autre. En cela, notre objectif est d’obtenir un résultat satisfaisant pour tous. En premier lieu, notre mission est de protéger parfaitement les balcons et la dalle en dessous. Quant au copropriétaire, nous devons lui garantir de valoriser son bien.

Quel est exactement le statut de ces parties extérieures en copropriété ?

Tout d’abord, ce qu’il faut bien comprendre, c’est qu’en copropriété, il est important de se renseigner avant de démarrer les travaux. En effet, il faut s’interroger sur le statut des balcons, faut-il les considérer comme des parties privatives ou communes?? En général, vous trouverez la réponse dans votre règlement de copropriété.




Dans tous les cas, le copropriétaire doit entretenir son balcon. C’est à lui de nettoyer régulièrement les évacuations d’eaux pluviales afin d’éviter qu’elles soient bouchées. Toutefois, à partir du moment où le balcon présente des problèmes d’infiltration, on va devoir traiter la structure du bâtiment. Dans ce cas, l’ensemble des copropriétaires sera sollicité pour financer les réparations.

Cela étant, certains signaux peuvent vous alerter. Notamment, lorsque le sol se fissure et que les ferraillages deviennent alors apparents. On peut aussi commencer à s’inquiéter dès que la maçonnerie s’écaille ou éventuellement quand les sous-faces commencent à s’abîmer.

Ce sont des signes d’alarme auxquels il faut bien sûr prêter attention. D’autant plus, qu’ils sont le plus souvent visibles et signalés par les copropriétaires. Aussi, le syndic doit rapidement s’emparer de la question afin de lancer un projet de rénovation des balcons. De sorte que le sujet puisse être mis à l’ordre du jour de la prochaine assemblée générale.

En tant qu’industriel, à quel moment intervenez-vous dans le traitement des infiltrations des balcons ?

Nous pouvons intervenir, en amont, lors de la réflexion, lorsque les copropriétaires cherchent des solutions. Mais, nous pouvons aussi accompagner l’architecte qui a besoin d’avoir plus d’informations techniques sur le produit. Parfois, il est aussi en recherche d’entreprises qualifiées pour effectuer les travaux.

Aussi, la plupart du temps, on intervient en amont du projet pour monter un dossier de prescriptions, d’ailleurs, c’est mon travail ! On pourra aussi rediriger les copropriétés vers des entreprises de rénovation spécialisées dans le domaine.

Est-ce que vous travaillez avec des entreprises “applicateurs” ?

Oui, tout à fait. Nous avons une liste d’entreprises spécialisées à vous communiquer. Puisque nous travaillons avec environ 300 applicateurs répartis sur toute la France.

Des solutions pour traiter les infiltrations des balcons en copropriété

Triflex propose des solutions d’étanchéité liquide innovantes

 

Notre rôle consiste à accompagner ces entreprises et à les former à l’application de notre solution d’étanchéité liquide ou à la pose de résines. Le but de notre activité est de proposer des solutions pérennes. En tant qu’industriel, nous souhaitons que l’entreprise qui réalise les travaux, les réalisent dans des conditions optimales. En clair, il faut que les produits soient posés correctement, et de manière conforme aux règles professionnelles. C’est pourquoi, nous disposons d’un cahier des charges extrêmement rigoureux et un règlement à respecter.

Aujourd’hui, les solutions que nous proposons sont exclusivement destinées à des professionnelles de l’étanchéité que l’on va former à l’application de ses produits. Ensuite, nous orientons les copropriétaires vers les entreprises les plus adaptées pour répondre à leur projet.

Car, si l’on doit refaire l’ensemble d’un immeuble ou seulement traiter un ou deux balcons, vous comprendrez que ce n’est pas la même entreprise qui interviendra. Aussi, n’hésitez pas à passer par nous pour que l’on puisse vous guider dans cette démarche, pas toujours évidente.

Quelles sont les bonnes pratiques à mettre en place pour traiter les infiltrations des balcons ?

Les bonnes pratiques concernent surtout le choix du professionnel de l’étanchéité qui va intervenir. À ce propos, les copropriétaires doivent être particulièrement vigilants pour que l’entreprise puisse leur délivrer une garantie décennale.

En effet, il faut savoir que l’étanchéité liquide est une technique assez innovante qui permet de traiter efficacement les problèmes d’infiltrations des balcons. Aussi, il faut distinguer les systèmes d’étanchéité liquides que l’on propose, aux produits de l’imperméabilisation. Car, il ne s’agit pas de la même technologie et ils ne bénéficient pas des mêmes garanties. Par exemple, un système d’étanchéité liquide TRIFLEX, pourra obtenir une garantie de dix ans alors que certains produits d’imperméabilisation sont garantis seulement deux ans.

Peut-on choisir les finitions du revêtement et sa couleur ?

Tout à fait. En plus de protéger la dalle de béton, on fera son choix parmi un panel de couleurs et de finitions possibles. On tient compte de l’esthétique de l’immeuble, mais également du goût des copropriétaires. Rappelons que ces travaux qui visent à traiter les infiltrations des balcons contribuent aussi à valoriser le bien immobilier.

Plusieurs options pour recouvrir l’étanchéité

Par conséquent, on aura plusieurs options pour recouvrir l’étanchéité. On peut opter notamment pour du carrelage, des lames de bois, des dalles sur plots, etc. Par ailleurs, on peut garder la résine colorée, antidérapante comme finition circulable. Aussi, la résine pourra être teintée et colorée pour correspondre aux attentes des copropriétaires.

Soulignons que la finition antidérapante apporte une petite abrasion qui va permettre aux personnes d’éviter de glisser. Ce qui est essentiel, c’est d’étancher la dalle, vous l’avez bien compris. Pour autant, on ne doit pas négliger l’aspect esthétique de la rénovation.

En effet, cet espace de vie en extérieur est une extension du logement très appréciée des copropriétaires. Aussi, notre solution doit pouvoir résister au piétinement, à la circulation, au poinçonnement des pieds de barbecues, etc. Mais, aussi, aux déplacements des mobiliers que l’on va installer sur son balcon.

Est-ce que ces revêtements sont faciles à entretenir ?

Oui, tout à fait ! L’entretien se fait avec des produits ménagers du quotidien. L’entretien de ces résines ne demande pas de soins particuliers. Toutefois, pour ceux qui le souhaitent, on fournit un kit de maintenance et de bonnes pratiques pour entretenir le balcon après la réalisation des travaux.

nv-author-image

Isabelle DAHAN

Rédactrice en chef de Monimmeuble.com. Isabelle DAHAN est consultante dans les domaines de l'Internet et du Marketing immobilier depuis 10 ans. Elle est membre fondatrice de la Fédération Française de l'Immobilier sur Internet (F.F.2.I.) www.ff2i.org et membre de l’AJIBAT www.ajibat.com, l’association des journalistes de l'habitat et de la ville. Elle a créé le site www.monimmeuble.com en avril 2000.

Laisser un commentaire