économies d’énergie: 10 conseils pour réduire la consommation de sa cuisine !

économies d'énergie: 10 conseils pour réduire la consommation de sa cuisine !

Ces derniers mois, entre les confinements, les fermetures des restaurants et le télétravail, nous avons passé plus de temps dans nos cuisines. En conséquence, la cuisine est devenue un lieu énergivore. Voici 10 conseils pour apprendre à faire des économies dénergie dans sa cuisine !

URMET 2020 – Bannière 1

Utiliser le lave-vaisselle uniquement lorsqu’il est plein

L’utilisation d’un lave-vaisselle à moitié chargé n’est pas éco-énergétique. Entendez qu’il soit plein pour le lancer ! De même, il est préférable d’activer le mode cycle court ou « éco ».

Je suis moi-même partisane de cette démarche plus responsable. Toutefois, si vous devez attendre quelques jours avant de lancer votre machine, il vaut mieux bien rincer votre vaisselle. Sinon votre machine risque de dégager de mauvaise odeurs et ce n’est pas le but recherché !

Autre conseil de la société Selectra, évitez le régime de séchage. Vous n’avez qu’à ouvrir le lave-vaisselle une fois le cycle terminé pour sécher la vaisselle et les verres. C’est la circulation naturelle de l’air qui fera le travail.

Faire attention aux appareils en veille

Pour réaliser des économies d’énergie, il vaut mieux vérifier que les appareils électroménagers et électroniques ne soient pas sous tension. Car ces appareils consomment de l’énergie même s’ils ne fonctionnent pas ! Saviez-vous que la mise en veille peut engendrer de 10 à 16% de la consommation électrique de votre logement ?

Pour cette raison, pensez à débrancher vos appareils lorsqu’ils ne sont pas utilisés. Bouilloire électrique, grille-pain, plaque de cuisson, micro-ondes… Débranchez tout ! N’est-ce pas, une façon simple de faire des économies d’énergie ?

Il est vrai que l’on n’a pas envie de passer son temps à rebrancher ces appareils. Aussi, l’astuce consiste à simplement les connecter à une multiprise avec un interrupteur. De sorte qu’en un seul clic, vous pouvez éteindre complètement tous les appareils connectés. Toutefois, faites juste attention à ne pas y connecter le réfrigérateur !

Choisir les bons matériaux pour vos plats et ustensiles

Les casseroles, marmites, plats que vous utilisez pour la cuisson ont aussi une incidence sur la consommation d’énergie. Par exemple, la céramique ou le verre sont parfaits. Puisqu’ils ne nécessitent pas de températures très élevées pour la cuisson au four. Ainsi, ils garantissent une efficacité maximale tout en vous faisant réaliser des économies d’énergie.

Opter pour un éclairage aux LED

Afin de réduire votre impact environnemental et votre facture d’électricité, prenez l’habitude de profiter au maximum de la lumière naturelle. Bien sûr, il ne s’agit de revenir à un éclairage à la bougie, mais on a trop souvent le réflexe d’allumer en rentrant dans une pièce et surtout sa cuisine. Aussi, l’utilisation de lampes LED dans votre cuisine va vous permettre de réduire davantage votre consommation électrique.Vous allez réaliser des économies d’énergie.

Un petit conseil, vérifiez les ampoules positionnées au-dessus des plaques de cuisson. Ce sont souvent des ampoules fluorescentes et / ou incandescentes. Dans ces cas, il est conseillé de les remplacer par des LED plus efficaces.

Optimiser l’utilisation du four

Le four est l’un des appareils les plus énergivores : il consomme environ 2 kWh par heure de cuisson. Il existe cependant quelques petites astuces permettant de l’utiliser plus efficacement. Tout d’abord, il est conseillé d’optimiser l’utilisation du four en cuisinant plusieurs plats en même temps.

De plus, il n’est pas toujours nécessaire de le préchauffer avant de commencer la cuisson. Bien que cela soit recommandé dans la plupart des recettes. En effet, les fours modernes sont capables d’atteindre la température de consigne en un temps très court. Entre autres, les fours maintiennent la chaleur pendant environ 20 minutes après leur extinction. Dans certains cas, il est possible de les éteindre à l’avance et de profiter de la chaleur résiduelle pour terminer la cuisson. Encore des économies d’énergies …

économies d'énergie four

 

Enfin, n’ouvrez pas le four pendant la cuisson des aliments. Car 20% de la chaleur est perdue à chaque fois que vous le faites. Pour ma part, c’est un conseil que je n’arrive pas à suivre. J’ai besoin de planter un couteau pour vérifier la cuisson. Je n’ai pas trop confiance en la recette…

Baisser la température des radiateurs

Dans la cuisine, les radiateurs peuvent être réglés sur une température plus basse. En définitive, on s’y trouve peu dans la journée. Puis, lorsque l’on y cuisine, avec l’utilisation du four et de la cuisinière, la température de la pièce augmente de 2 ou 3 degrés.

Choisissez les bonnes plaques de cuisson

Les plaques à induction sont les plus efficaces du marché, avec une moindre dispersion de chaleur ! De plus, la casserole atteint plus rapidement la température requise sur une plaque à induction. Alors qu’il faut 8 à 9 minutes avec la cuisinière à gaz contre 3 à 4 minutes avec celle à induction pour faire bouillir un litre d’eau.

Utilisez le réfrigérateur avec précaution

Le réfrigérateur et le congélateur sont des appareils qui fonctionnent en permanence. Toutefois, ils ne doivent être ouverts que lorsque cela est nécessaire. De plus, il vaut mieux s’assurer que les aliments sont froids avant de les mettre au réfrigérateur. Car les plats chauds entraînent une plus grande consommation de l’appareil.

réfrigérateur - économies d'énergie

 

Aussi, il est conseillé de placer le réfrigérateur loin des sources de chaleur, comme le four. Ou encore à l’abri de la lumière directe du soleil. Enfin, ne le placez pas dans de très petits espaces, car cela crée des obstacles pour la ventilation.

Choisir des appareils de nouvelle génération

Choisir la bonne classe énergétique d’appareils électroménagers est d’une importance capitale. En effet, les nouvelles générations d’appareils consomment souvent moins. Entre autres, il est utile de se rapporter aux étiquettes énergétiques des appareils électroménagers.

Cela tombe bien, car justement l’étiquette énergie fait peau neuve. Elle devient obligatoire depuis le 1er mars 2021 sur les frigos, lave-vaisselle, lave-linge, télévisions… Elle est à présent plus lisible et s’enrichit de nouvelles informations. Désormais, on retrouve une échelle de consommation d’énergie de A à G. A reste le plus performant. Et G le plus gourmand en énergie.

Ne pas oublier l’entretien

Un appareil défectueux consomme plus d’énergie et peut même devenir dangereux. C’est pourquoi, il est important d’effectuer un entretien annuel sur les appareils. Par exemple, en ce qui concerne le réfrigérateur et le congélateur. Pensez à les décongeler périodiquement pour éviter de créer une couche de glace. De même, vérifiez les joints, qui peuvent s’user avec le temps. S’ils n’adhèrent pas parfaitement, cela risque de provoquer des fuites d’air froid.

Pour le lave-vaisselle, il est important de nettoyer fréquemment le filtre et d’ajouter du sel dans le récipient spécial pour éviter l’accumulation de calcaire. On n’y pense pas forcément toutefois cela peut empêcher l’appareil de fonctionner correctement.

Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Chaîne Youtube (728×150)
Jurisprudences 2020 728×150