Congrès FNAIM 2019 : des annonces importantes pour la profession

Congrès FNAIM 2019
Discours du Ministre du logement Julien Denormandie au Congrès FNAIM 2019.

Le Congrès FNAIM 2019, qui se tenait au Carrousel du Louvre cette semaine a été riche en rencontres, en débats et en communications importantes pour la profession. En effet, le Ministre en charge de la Ville et du Logement, Julien Denormandie, a fait 3 annonces majeures.

Réintroduction du Plan Pluriannuel de Travaux (PPT)

 

Présent lors de la matinée politique du congrès FNAIM 2019, le Ministre en charge de la Ville et du Logement, Julien Denormandie, a pris la pleine conscience de la déception suscitée par la disparition de dernière minute de la mesure phare de la réforme de la copropriété.

Il s’agissait de la création d’un plan pluriannuel de travaux, sur dix ans, chiffré et avec obligation de provisionner, chaque année, 2,5% de son montant.

C’est un élément indispensable pour la bonne gestion des copropriétés. Et notamment pour prévenir la dérive de certaines copropriétés mais surtout pour apporter des solutions à la rénovation énergétique.

Julien Denormandie

Le Ministre s’est donc engagé devant les congressistes à revenir sur cette mesure et à la réintroduire à l’occasion de la ratification de cette réforme par le Parlement, qui doit intervenir dans les trois mois.

Jurisprudences 2018
Guides des Pros 728×150

Le ministre va poursuivre jusqu’au bout la concertation en cours sur l’évolution des métiers d’administrateurs de bien, qui sera prochainement en débat au Parlement.

Il a par ailleurs soutenu le rapport du député Mickaël Nogal dont il est à l’origine en posant la question du manque de confiance entre propriétaire et locataire.

Il semble nécessaire pour les propriétaires comme pour les locataires de s’appuyer sur un intermédiaire pour renouer le dialogue et la confiance. Dans le logement, l’intermédiation par les professionnels de l’immobilier a un rôle massif à jouer.

Julien Denormandie

Il a d’ailleurs donné l’exemple des impayés de loyer, « quand ils sont traités par des professionnels, 9 fois sur 10, cela se finit bien. »

L’objectif est donc de pouvoir renforcer l’intermédiation pour « louer en confiance » en concertation avec les professionnels.

Julien Denormandie a ainsi réaffirmé sa conviction que les professionnels de l’immobilier devaient tenir le premier rôle sur le marché de la gestion locative et devaient être confirmés comme des tiers de confiance.

Pub Syndic Galian
Koproo solution ProArchives

Officialisation du nouvel insigne des professionnels de l’immobilier

 

Rappelons que la Loi ELAN du 23 novembre 2018 a définitivement consacré les titres d’agent immobilier, d’administrateur de biens et de syndic de copropriété.

Reconnaissance à laquelle la FNAIM a largement contribué, et qu’elle a souhaité concrétiser par la création d’un signe de reconnaissance des titulaires de la carte professionnelle.

Destiné à l’ensemble des professionnels, adhérents ou non de la FNAIM, ce nouvel insigne, Vesta, du nom de la déesse romaine du foyer, de la maison et de la famille, a été présenté en exclusivité par la FNAIM aux professionnels de l’immobilier à l’occasion du Congrès.

Le ministre a approuvé la représentation, par le nouvel insigne, des métiers de l’immobilier :

Le caducée est une très bonne idée. Il matérialise la reconnaissance d’une profession réglementée.

Durant son discours, le Ministre de la Ville et du Logement a repris à son compte la devise de Vesta, éclairer et défendre, pour décrire les valeurs et les missions des professionnels de l’immobilier.

Convaincu par la démarche, il s’est engagé à tout mettre en œuvre pour que cet insigne soit reconnu par l’État pour en faire le symbole officiel des professionnels de l’immobilier détenteurs de la carte professionnelle.