Aller au contenu

Location de courte durée

Taxe sur les résidences secondaires

Augmentation de la taxe sur les résidences secondaires : les dérives d’une fiscalité discriminante

Nice et Bordeaux après Paris et d’autres villes attractives vont gonfler cette année leur taxe sur les résidences secondaires pour dissuader les meublés touristiques type Airbnb. Cette taxe devrait passer de 20% à 60% à Nice ou à Saint-Nazaire, de 20 à 50% à Bordeaux, et devrait même doubler à Saint-Jean-de-Luz pour atteindre 40% cette année.