Vaut-il mieux investir en bourse ou dans l’immobilier ?

investir en bourse
Investir en bourse ou dans l’Immobilier, un choix difficile pour nombre d’investisseurs.

Qu’il s’agisse de planifier votre retraite, d’investir pour un projet ou de gagner un revenu résiduel, vous avez besoin d’une stratégie de placement qui convient à votre budget et à vos besoins. De nombreuses options peuvent être envisagées, faut-il se tourner plutôt investir en bourse ou dans l’immobilier, deux alternatives que nous allons analyser ici.

Investir en bourse ou dans l’immobilier ?

 

Investir dans l’immobilier ou les marchés boursiers est un choix personnel, ce qui signifie qu’il n’y a pas de meilleure option. Tout dépend du profil de l’investisseur, de son portefeuille, de sa tolérance au risque, de ses objectifs et de son style de placement.

On peut toutefois dire, que plus de personnes investissent en bourse. Peut-être parce qu’il ne faut pas beaucoup de capitaux pour acheter des actions, quelques milliers, voire quelques centaines d’euros. Pour l’immobilier, c’est un investissement lourd qui nécessite la plupart du temps, la constitution d’un apport personnel par l’épargne.

Pour de nombreux investisseurs potentiels, l’immobilier est intéressant parce qu’il s’agit d’un actif tangible qui peut être contrôlé, avec l’avantage supplémentaire de la diversification.

Les investisseurs immobiliers possèdent quelque chose de concret dont ils peuvent être tenus responsables.

Au final, les investisseurs doivent tenir compte de plusieurs facteurs lorsqu’ils choisissent d’investir dans des actions ou dans l’immobilier.

Comparaison des rendements des actions et de l’immobilier

 

Pendant des décennies, les marchés boursiers ont affiché un rendement composé moyen d’environ 8% par année, avec des phases négatives sur la période. Bien évidemment, cela ne veut pas dire que nous allons continuer à obtenir de tels rendements à l’avenir.

Investir dans le marché boursier peut être encore plus intéressant avec une approche dynamique, et une sélection plus judicieuse des actifs à acheter.

Pour essayer de maximiser les gains, il faut par exemple, cibler à long terme des actions qui versent des dividendes pour avoir un revenu périodique supplémentaire.

Cela nécessite cependant d’apprendre la bourse et savoir tirer parti des opportunités qu’offrent les marchés boursiers.

Toutefois, la comparaison des rendements de l’immobilier et du marché boursier ne peut être qu’approximative. Car les facteurs qui influent sur les prix, les valeurs et les rendements sont très distincts, nous pouvons prudemment dire que l’immobilier a surperformé le marché boursier depuis 2000.

Les investisseurs immobiliers achètent des biens dont la valeur tend à s’apprécier avec le temps – même si là aussi des crises et des baisses périodiques de la valeur surviennent – et encaissent dans le cas de la location des revenus locatifs.

Jurisprudences 2018
Guides des Pros 728×150

Avantages et inconvénients du marché boursier

 

Pour la plupart des investisseurs, il n’est pas nécessaire d’avoir beaucoup d’argent pour se lancer en bourse, ce qui en fait une option attrayante. De plus, il existe maintenant des offres en ligne permettant d’accéder à un effet de levier sur les actions et d’autres actifs financiers.

Contrairement à l’immobilier, les actions sont liquides et faciles à acheter et à vendre, vous pouvez donc compter sur elles en cas d’urgence. Mais les actions ont tendance à être plus volatiles, ce qui entraîne un investissement plus risqué.

La vente de vos actions peut aussi entraîner un impôt sur les gains en capital. Et à moins d’avoir beaucoup d’argent sur le marché, vos avoirs peuvent ne pas être très importants.

Avantages et inconvénients de l’immobilier

 

Les investisseurs immobiliers ont la possibilité d’obtenir un effet de levier sur leur capital et de bénéficier de certains avantages fiscaux.

Bien que l’immobilier ne soit pas aussi liquide que le marché boursier, les flux de trésorerie à long terme procurent un revenu passif et la promesse d’une appréciation.

Malgré cela, il est important de tenir compte du montant nécessaire pour investir dans l’immobilier. Les investisseurs doivent être en mesure d’assurer un financement par crédit s’ils n’ont pas les fonds nécessaires.

Comme l’immobilier n’est pas très liquide, les investisseurs ne peuvent pas compter sur la vente immédiate de leur propriété lorsqu’ils peuvent en avoir besoin.

Parmi les autres inconvénients, mentionnons les autres coûts associés à la gestion de la propriété et l’investissement en temps/argent nécessaire à l’entretien de l’immeuble.

Il n’est pas facile de liquider ou de vendre rapidement des biens immobiliers, tandis que les actions peuvent être négociées avec une relative facilitée.

Pub Syndic Galian
Koproo solution ProArchives

Bourse vs Immobilier, où investir ?

 

Alors comment répondre à la question, « quel est le meilleur investissement, immobilier ou actions ? ». Il n’y a pas vraiment de réponse parce que cela va dépendre en grande partie de votre personnalité, de vos préférences et de votre style. Cela se résume également aux particularités de chaque investissement.

Très peu d’actions auraient fait mieux que l’achat d’une propriété en bord de mer en Californie dans les années 1970, revendue vingt ans plus tard. Pratiquement aucun bien immobilier n’aurait pu battre les rendements que vous avez obtenus si vous aviez investi dans des actions de Microsoft, Walmart, Berkshire Hathaway ou Dell, surtout si vous aviez réinvesti vos dividendes.

La réponse dépendra donc surtout de vos préférences.