Prix Haussmann 2019 : Didier Busson récompensé pour « l’atlas du Paris Antique »

prix haussmann

Le Prix Haussmann récompense depuis 1975 un ouvrage consacré à l’habitat et l’urbanisme en Ile-de-France. Cette année, le prix a été décerné à « l’atlas du Paris Antique » de Didier Busson, archéologue de la ville de Paris.

Prix Haussmann 2019 : L’Atlas du Paris Antique récompensé

 

Depuis 1975, le prix Haussmann récompense un ouvrage consacré à l’habitat et à l’urbanisme en région francilienne. La cérémonie est organisé par la FNAIM du Grand Paris, et s’est déroulée sous la présidence de Geoffroy Didier, conseiller régional d’Île-de-France et député européen. La cérémonie du Prix Haussmann réunit des acteurs franciliens de l’immobilier et de l’urbanisme ainsi que les jurys chargés de récompenser les œuvres.

Cette année, la FNAIM du Grand Paris remet le prix Haussmann à L’atlas du Paris antique de Didier Busson, archéologue de la ville de Paris.

Avec cet ouvrage, la FNAIM du Grand Paris met à l’honneur l’histoire de la ville. Didier Busson nous invite à nous replonger dans l’histoire de la capitale. L’auteur nous dévoile les secrets dont regorge le Paris Antique. Un passé riche qui fait la gloire et le prestige de la capitale dans le monde entier. En plus de 2.000 ans, Paris a toujours eu une résonance internationale. En effet, son architecture, sa culture et ses modes dépassent les frontières.

A l’heure où le Grand Paris sort de terre il nous est apparu important de nous remémorer notre passé pour découvrir notre présent. Si nous ne pouvons évoquer Paris sans penser à Haussmann, c’est aussi parce que c’est lui qui a révélé son histoire, notamment antique. 

Michel Platero, Président de la FNAIM du Grand Paris

Jurisprudences 2018
Guides des Pros 728×150

Les mentions spéciales

 

En plus de la récompense principale qui est revenue à Didier Busson, la FNAIM du Grand Paris a aussi décerné des mentions spéciales à 3 autres ouvrages.

Tout d’abord, l’ouvrage, Visages, façons et coutumes du Paris populaire de Claude Dubois a été récompensé. Le livre propose une présentation du mode de vie des Parisiens entre 1830 et 1970. Dans son ouvrage, l’historien et l’amoureux de Paris, décortique leur habillement, leur alimentation, leurs loisirs, leur travail, etc.

Le second ouvrage à recevoir un accessit est Seize promenades historiques dans Paris, de Maurice Garden et Jean-Luc Pinol. Dans leur livre, les auteurs nous invitent à découvrir en détail 16 quartiers de la capitale. Chaque visite s’appuie sur un dossier documentaire de grande qualité qui précise, entre autres, l’histoire sociologique du quartier.

Enfin le troisième ouvrage à bénéficier de cette distinction est Architectures brutalistes – Paris et ses environs, de Simon Texier et Samuel Picas. L’ouvrage s’intéresse au style architectural qu’est le brutalisme. Dans ce livre, les deux auteurs retracent la construction de 100 bâtiments parisiens qui s’inspirent directement du brutalisme.

Pub Syndic Galian
Koproo solution ProArchives