Une assemblée générale de copropriété entièrement digitalisée qui intègre la technologie Blockchain

Une AG qui intègre la technologie Blockchain
AG digitalisée et étalée sur une semaine...

La prise de décision en assemblée générale de copropriété ne traduit pas toujours les intentions du syndicat des copropriétaires lorsque seulement 30% des copropriétaires en moyenne y sont représentés. La solution proposée par Syment : l’AG entièrement digitalisée et étalée sur une semaine…

 

La solution par visioconférence n’est pas satisfaisante

 

Le sujet de la représentation en Assemblée Générale des copropriétaires revient souvent sur le tapis. Une interrogation portée par une députée pose la question de l’intérêt d’avoir des AG avec une représentation moyenne de 30% des copropriétaires et elle demande notamment la possibilité d’organiser des AG en visioconférence.

La question mérite d’être posée mais la proposition ne parait pas tenable puisque la gestion de plus de 20 à 25 personnes en visioconférence n’est pas chose aisée. Par ailleurs, le désengagement des copropriétaires s’explique par plusieurs paramètres que la visioconférence ne permettrait pas de résoudre.

En effet, une visioconférence ou une AG classique nécessite une unité de lieu et de temps. Ce qui ne règle en rien la difficulté de se rendre disponible à un moment précis à un endroit précis. Ceux qui sont toujours contre tout, les « 10% de réfractaires » pollueront encore les débats et empêcheront les autres copropriétaires qui consacrent de leur temps à mieux valoriser leur patrimoine.

Dès les premières étapes, nous avions intégré dans Syment un outil de consultation, car la problématique de l’AG avait clairement été identifiée par les copropriétaires et les professionnels. L’outil de consultation permet de solliciter les avis sur des questions du syndic, ou de préparer une AG sur une plage de temps donnée avec des pièces jointes.

Guillaume Perrodin, co-fondateur de la plateforme.

L’intégration de l’outil de consultation a déjà permis de tester l’approche, et les retours ont été très positifs. Syment souhaite maintenant passer à la vitesse supérieure en organisant une AG digitale permettant d’emporter l’adhésion du plus grand nombre, peu importe la stratégie immobilière à court, moyen ou long terme.

 

Comment organiser une Assemblée Générale entièrement digitalisée et étalée sur une semaine ?

 

Pour lutter contre l’absentéisme, la consultation aura lieu du lundi 8h au vendredi 17h et l’ensemble des copropriétaires aura la possibilité de voter en ligne sur l’onglet de consultation. En récupérant les tantièmes notamment avec l’ERP Crypto, l’atteinte du quorum est signalée.

Afin de suppléer à l’absence de rencontre physique, la plateforme a intégré pour cette expérimentation des modifications, comme la présentation de l’AG en vidéo par le syndic de copropriété, ou bien les questions / réponses sur chaque vote, visibles par copropriétaires et syndic. Des rappels automatiques des non-votants sont aussi intégrés et le rapport sera automatiquement généré le vendredi à la fin du vote.

 

Quel est l’intérêt d’intégrer une technologie blockchain ?

 

Une AG nécessite un vote, ce que ne permet pas de produire une visioconférence. La signature électronique aurait pu permettre la validation des votes des copropriétaires, cependant le coût, ainsi que les échanges questions/réponses et l’échelle de temps, faisait que cette solution n’était pas la plus propice.

Nous avons donc opté pour l’utilisation de la technologie Blockchain. Nous avions déjà l’identification des clients sur l’outil, il nous fallait mettre en place la technologie nous permettant de prendre en compte les votes en fonction de la quote-part de leur bien. L’écriture du résultat des votes dans la Blockchain nous permet de garantir sa véracité. Cette technologie nous a paru complètement évidente et surtout nous permet d’entrevoir d’autres axes de travail en lien avec la gestion immobilière, par exemple la re-facturation des frais d’exploitation, les baux, la mise en location…

Mickael Canu, Co-fondateur et CTO de Syment.

L’expérimentation aura lieu la dernière semaine de septembre avec le Cabinet Folliot, un client de Syment, situé à Granville et les résultats seront présentés lors d’une table-ronde sur la Blockchain durant le salon RENT (le 3 et 4 octobre à Paris la Villette).

Syment, startup de la Proptech, est une solution SaaS à destination des syndics de copropriété et des bailleurs sociaux. Plateforme de gestion immobilière proposant une approche globale pour les gestionnaires mais aussi les occupants (propriétaires comme locataires), Syment complète l’offre des ERP de syndic en intégrant des outils pour faciliter le pilotage de son parc immobilier, gérer sa communauté d’occupants et apporter une approche pédagogique aux utilisateurs pour changer sa relation et amener une nouvelle expérience client. Syment travaille aussi sur la transversalité des métiers de l’agence pour gagner en rentabilité et croissance.