Travaux de rénovation : un meilleur accompagnement des futurs acquéreurs

Travaux de rénovation : un meilleur accompagnement des futurs acquéreurs

Les particuliers sont prêts à acquérir des logements nécessitant des travaux. Selon l’étude menée par le groupe SeLoger, ils représentent, en effet 82 % des acheteurs potentiels. Cependant, la moitié d’entre eux ignore les aides disponibles. Séverine Amate, la porte-parole du groupe, avance les causes de cette méconnaissance.

Salon de la Copro
URMET 2020 – Bannière 1
Solucop 2021
GRDF 2021

82 % des futurs acquéreurs sont prêts à réaliser des travaux

Pour devenir propriétaires, il faut faire des concessions. Aussi, selon une étude SeLoger, 8 futurs acheteurs sur 10 se disent prêts à se positionner sur un bien avec travaux. En effet, les biens à rénover restent plus accessibles, car ils découragent les plus jeunes acquéreurs. Pour ce type de biens, on peut tomber sur l’une des 4,8 millions de « passoires énergétiques » que compte le territoire. Ce sont des logements avec une étiquette énergie F ou G. Selon le diagnostic de performance énergétique (DPE), leur consommation dépasse les 331 kWh/m² par an.

travaux de rénovation - aides disponibles pour les futurs acquéreurs

 

Toutefois, bien que le prix d’achat soit un peu plus abordable, il faut pouvoir par la suite financer les travaux de mises aux normes ou de rénovation. Or, on se rend compte que presque la moitié des acheteurs ne connaissent pas les aides à la rénovation disponibles.

“ Et pour cause ! Parmi eux, 36% ne pensent pas y être éligibles – à tort – et 36% ne savent pas où chercher.” – Séverine Amate, porte-parole du Groupe SeLoger.

Pourtant, ces aides existent bien. En 2020, le gouvernement a accordé 5,8 milliards euros d’aides publiques. Quant aux collectivités locales, elles ont débloqué 200 millions euros de subventions. Enfin, le gouvernement a mis en place un système d’accompagnement, avec le réseau FAIRE, qu’il compte améliorer dans les mois à venir.

Connaître les aides disponibles grâce au réseau FAIRE

Le gouvernement met en place le réseau FAIRE, Faciliter, Accompagner et Informer pour la Rénovation Énergétique. Ce réseau a pour mission de guider et accompagner les particuliers gratuitement pour leurs travaux. Ce système est piloté par l’Ademe.

Les conseillers FAIRE disposent de leur propre bureau. Ils se rendent également dans les mairies afin de se rapprocher des particuliers. Ces derniers sont notamment en mesure de trouver les conseillers à proximité de votre domicile via le site dédié en entrant leur code postal. Ils leur indiquent alors les aides cumulables en plus des subventions locales.

Les collectivités locales incitent les ménages à effectuer certains types de travaux. Elles œuvrent ainsi pour améliorer la performance énergétique du territoire. Par exemple, en Haute-Savoie, les habitants de la Vallée de l’Avre bénéficient d’aides pour la rénovation énergétique. Elles servent alors à financer l’installation d’un appareil de chauffage destiné à remplacer les poêles à bois.

L’Accompagnateur Rénov’ pour guider les particuliers

“ Le réseau FAIRE est un réseau d’informations. Il faut aller un cran plus loin avec un accompagnement plus resserré, afin qu’un professionnel se rende chez le particulier, pour évaluer lui-même ses besoins. Il pourra ainsi réaliser un diagnostic technique et proposer un plan de financement au regard des revenus des ménages, des aides disponibles… ” – Olivier Sichel, président de la Banque des Territoires, auteur d’un rapport sur la massification de la rénovation énergétique.

L’Accompagnateur Rénov’ est un professionnel qui sera agréé par le gouvernement à travers l’Anah. Le projet de loi Climat et Résilience stipule ce nouveau statut. Le conseiller peut être un architecte, un artisan ou un bureau d’étude. L’État prend en charge le coût de sa prestation au sein du réseau FAIRE. Sa mission consiste entre autres à faire le point sur les aides disponibles par rapport aux travaux à réaliser.

Guide gratuit travaux en copropriété

 

L’Accompagnateur Rénov’ demande un diagnostic technique du logement. Il aide le particulier à évaluer ses besoins et à déterminer le plan de financement des travaux. Il tient compte des revenus du ménage, mais aussi des aides auxquelles il a droit.

L’octroi des aides exige la réalisation des travaux par une entreprise ou un artisan RGE (reconnu garant de l’environnement). Ils garantissent un travail dans les règles de l’art, respectant toutes les normes en vigueur. La France compte ainsi plus de 50 000 sociétés disposant de cette qualification. L’Accompagnateur Rénov’ est donc en mesure de sélectionner les prestataires appropriés.


Étude réalisée par OpinionWay pour le compte de SeLoger du 9 au 23 février 2021, auprès des alertistes SeLoger ou Logic-Immo de 18 ans et plus ayant effectué un lead pour des alertes relatives aux sondages.


Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Jurisprudences 2020 728×150
Inscription Ateliers juridiques 2021 – 2022 (728×150)
Inscription NL MI 728×150