Succès du financement alternatif de l’immobilier

financement alternatif de l'immobilier

A quelques jours de la Convention Patrimonia, l’étude FintechImmo apporte un éclairage sur ce nouveau mode de financement alternatif de l’immobilier : le crowdfunding immobilier. La collecte au 1er semestre représente déjà 70% de la collecte annuelle de 2018.

Le financement alternatif de l’immobilier pour investir autrement

 

Alors que l’épargne des Français est au plus haut (14% des revenus des ménages au 4e trimestre 2018), et dans un contexte de taux bas voire négatifs, le secteur immobilier reste une valeur refuge.

Dans ce contexte, un placement financier alternatif aux SCPI est en plein essor : le crowdfunding immobilier.

En investissant dans ces plateformes, les épargnants participent au financement de projets immobiliers collectifs et peuvent espérer des rendements de 9% en moyenne.

L’étude FintechImmo réalisée à l’initiative de Céline Mahinc, Courtier Conseil en Gestion de Patrimoine et Gérante fondatrice du cabinet Eden Finances vise à décrypter les principales tendances mais surtout à améliorer la transparence de ce marché en France.

Nous souhaitons faciliter l’accès au marché pour les entreprises et les investisseurs et ainsi renforcer la compétitivité de la place financière et des entreprises Fin Tech.

Céline Mahinc, Courtier Conseil en Gestion de Patrimoine.

Pour y arriver, il est nécessaire de donner à chaque plateforme une visibilité forte en tant qu’acteur de ce marché en développement et de mettre en exergue les meilleures pratiques pour favoriser leur amélioration continue.

Club MI Pro #1 728×150
Club MI Plus #1 GIF 728×150
Jurisprudences 2018

La collecte annuelle du crowdfunding immobilier a atteint 192 M€ en 2018

 

En 2018, la collecte annuelle du crowdfunding immobilier a atteint 192 M€, en progression de 85% comparé à 2017.

Pour autant, 30% des montants collectés par les plateformes de financement participatif en immobilier en 2018 proviennent d’investisseurs institutionnels.

De leur côté, quelques promoteurs (429) ont fait également appel au crowdfunding immobilier pour des montants compris entre 37.500€ et 16.163.000€.

Pour un investisseur particulier, le ticket moyen en 2018 s’élevait à 2.135 € pour une promesse de rendement moyen de 9,28%.

Solucop 2019 – 728×150
Salon de la copropriété 2019 728×150

Qu’est-ce que le crowdfunding immobilier ?

Il s’agit d’un financement alternatif de l’immobilier qui se développe en France depuis 2013. Un investisseur (particulier ou institutionnel) peut ainsi investir de façon collective dans un projet immobilier à travers une plateforme de crowdfunding. Il peut prendre différentes formes :

Crowdequity
Financement ou refinancement d’une partie des fonds propres que le promoteur immobilier avait initialement investit dans son projet = investissement essentiellement via la souscription d’actions ou d’obligations.

Crowdlending
Prêt rémunéré, avec un taux fixé et pour une durée précise, à un promoteur immobilier, ou à son holding (maison mère ou entreprise « de tête »). Complémentaire du financement bancaire.

Crowdinvesting
Déclinaison du crowdequity, dans lequel le projet immobilier a vocation à être conservé, géré et loué, pour un horizon de placement généralement long. Mode d’investissement autorisé par l’AMF depuis l’été 2018, sous réserve de l’agrément « CIP élargi ».