SPEBI primé aux Green Solutions Awards

Green Solutions Awards

La 7ème édition des Green Solutions Awards a souri à SPEBI. Ce concours international, organisé par Construction21, récompense les bâtiments, les quartiers et les infrastructures exemplaires qui contribuent à la lutte contre le changement climatique.

Présentation des Green Solutions Awards

 

Les Green Solutions Awards sont organisés par Construction21, qui se veut être le média social du bâtiment et de la ville durable. Il s’agit d’un concours international, entièrement dédié aux professionnels du secteur de la construction.

Les Green Solutions Awards récompensent les projets et les réalisations inspirantes qui œuvrent à lutter contre le changement climatique.

Il donne également à voir les solutions concrètes, déjà appliquées dans les bâtiments, les quartiers et les infrastructures.

Les Green Solutions Awards peut aussi se targuer de disposer d’une belle visibilité. En 2018, le concours a généré 4.1 millions de vues en France et à l’international.

Depuis 1 an, le concours fait appel à des étudiants pour évaluer les bâtiments, en parallèle des jurys de professionnels.

Catégorie bâtiment aux Green Solutions Awards : SPEBI récompensé

 

Parmi les trois catégories présentes aux Green Solutions Awards : bâtiments, quartiers et infrastructures, c’est dans la première que SPEBI a été primé. Plus précisément dans la catégorie bâtiment avec mention énergie et climats tempérés.

La cérémonie de remise des prix s’est déroulée à la Maison des Compagnons du Devoir. Emmanuelle Wargon, Secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, a assisté à cette cérémonie.

Parmi les 73 participants retenus dans cette catégorie, SPEBI a été récompensé pour un projet exemplaire de réhabilitation de 103 logements en milieu occupé à Sèvres.

greensolutionsawards

Il s’agissait d’un chantier de rénovation énergétique de deux bâtiments au cœur de la cité de la céramique. Elle abrite les ateliers de la prestigieuse Manufacture nationale de Sèvres et le musée national de la céramique.

Les gains à la clé sont nombreux et en premier lieu en ce qui concerne la consommation d’énergie. La rénovation menée doit permettre aux habitants de diminuer leur consommation de chauffage, d’eau chaude et de ventilation.

En conséquence, l’étiquette énergétique a été grandement améliorée, passant de F à C.

Le projet a également répondu à une problématique qui touchait les bâtiments : la présence d’amiante. Il a été nécessaire d’encapsuler l’amiante présente en façade suivant un mode opératoire conforme avec la législation en vigueur en site occupé.

Mais ce n’est pas tout ! Le projet portait aussi une autre ambition. Celle de faire mentir les clichés sur le logement social des Trente Glorieuses, associé à une image austère. Les couleurs et le relief n’ont donc pas été négligés dans le cadre de cette rénovation.

Concilier performances thermiques et amélioration du cadre de vie, telle a été l’idée directrice de SPEBI dans ce projet de rénovation énergétique.

greensolutionsawards

Jurisprudences 2018
Guides des Pros 728×150