Signature électronique : quel est l’avis des Français ?

Signature électronique : quel est l’avis des Français ?

Universign dévoile les résultats de son étude sur les usages de la signature électronique en France. L’étude montre que près de 9 Français sur 10 de moins de 55 ans ont déjà procédé à l’usage de la signature électronique.

La signature électronique : qu’est-ce que c’est ?

Avant de l’adopter, il faut comprendre ce qu’est exactement la signature électronique. Brièvement, c’est un procédé technique dans lequel une personne (signataire) appose son accord à une valeur juridique sur un document électronique. Alliant simplicité et conformité, le service s’engage dans les transactions numériques en toute sécurité.

Les Copros Vertes (FNAIM)
URMET 2020 – Bannière 1
Les Copros Vertes (CERQUAL)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support
Semaine Réno Copro

Les Français sont-ils familiers de ce procédé, l’ont-ils adopté ? Il semble bien que ce soit le cas selon l’étude du prestataire Universign menée en janvier 2020 auprès de 1007 personnes. La question est de savoir quels sont les différents usages de la signature électronique en France.

Car, cette signature électronique, essentielle au processus de contractualisation, s’utilise aussi bien en ligne, qu’à distance ou en face à face. De nos jours, elle est incontournable et répond à de multiples usages comme : les devis, contrats de vente ou de travail, notes de frais, etc.

Intégrer la signature électronique dans le milieu professionnel

En France, près de 9 Français sur 10 ont déjà eu recours à la signature électronique.

Contrairement aux idées reçues, 68 % des plus de 55 ans déclarent avoir déjà utilisé la signature électronique. Toutefois, les moins de 55 ans sont quand même plus nombreux à avoir fait cette expérience (85 %).

D’ailleurs, une grande majorité (87 %) ont eu recours à la signature électronique dans un contexte personnel (transaction bancaire, achat en ligne…). Les Français seraient à 67 % séduits par la rapidité de traitement qu’elle apporte, et 57 % sont satisfaits de sa facilité d’utilisation.

croissance de la signature électronique Universign étude

Pour ce qui est de l’usage de la signature électronique dans un cadre professionnel, ils sont seulement 25 % à l’avoir utilisé. Pour 49%, il s’agissait d’un document juridique ou financier, et pour 31 % d’un contrat client.

La véritable attente concerne le milieu professionnel. En effet, ils sont 40 % à penser que l’utilisation doit être systématique dans le domaine professionnel, contre 31 % dans le cadre personnel.

Rapidité et simplicité d’utilisation pour les transactions en ligne

Parmi les personnes interrogées, 18 % d’entre elles n’ont jamais eu l’occasion d’utiliser la signature électronique. Pour autant, ils sont 78 % à n’avoir jamais eu cette opportunité et seulement 10 % déclarent l’avoir refusé.

“La rapidité, la simplicité d’utilisation et les garanties fortes de sécurité, notamment juridiques, répondent à leurs attentes notamment lors de transactions en ligne”- Julien Stern, Président d’Universign.

En effet, la plupart des personnes refusent la signature électronique lui préférant les preuves matérielles (42 %). Ils craignent la perte ou le vol des données sur l’internet (29 %).

En revanche, les avantages mis en lumière par les utilisateurs sont :

  • Un délai de traitement plus rapide des documents signés électroniquement (pour 67 %),
  • Une simplicité d’utilisation (57 %),
  • L’obtention d’une preuve juridique lors d’une transaction numérique (22 %).

Quant à la sécurité du traitement des données personnelles, Universign œuvre pour garantir des droits d’utilisateurs conformes aux exigences du règlement général sur la protection des données (RGPD).

D’ailleurs, Universign fait partie des premiers lauréats des Visas de sécurité par l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI).

Guide des Pros 2020 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support