Résultats de l’Anah : un bilan très satisfaisant !

Résultats de l'Anah

L’Agence nationale de l’habitat, à l’occasion de son conseil d’administration, est revenue sur son bilan de l’année 2019. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les résultats de l’Anah sont au beau fixe ! Les perspectives s’annoncent tout aussi réjouissantes avec le renforcement de programmes nationaux.

Résultats de l’Anah : les objectifs sont remplis

 

Récemment s’est déroulé le 4ème conseil d’administration de l’année pour l’Agence nationale de l’habitat. De nombreux enseignements sont à tirer. Le premier est que les résultats de l’Anah dépassent les attentes. En effet, les différents programmes mis en place rencontrent un franc succès.

Au 2 décembre 2019, c’est près de 122.624 logements qui ont été rénovés grâce aux programmes de l’ANAH. Soit une progression de 70% sur 1 an. 

Il est à noter que ce dynamisme s’observe sur l’ensemble des programmes de l’ANAH. Ainsi le programme pour les copropriétés dégradées et celle pour l’autonomie connaissent respectivement une hausse de 23 % et de 30 %. Le programme Habiter Mieux surperforme avec une augmentation de 100 % sur 1 an. 

La rénovation énergétique des logements est une des priorités du Gouvernement. Les résultats de l’Anah traduisent notre engagement en la matière.

Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement

Guides des Pros 728×150
Jurisprudences 2019

De belles perspectives et un budget plus important

 

Forts de ces résultats, l’Anah compte bien poursuivre sur cet élan et renouveler ses objectifs ambitieux. Des objectifs que le Gouvernement compte bien accompagner, lui qui s’est engagé dans une politique en faveur de la rénovation énergétique des logements. Ainsi, pour la première fois, l’Agence nationale de l’habitat disposera d’un budget supérieur à 1 milliard d’euros. Soit une hausse de 12 % par rapport à l’an dernier.

Le budget 2020 permettra à l’Anah de mener ses missions prioritaires. Parmi lesquelles, le redressement les copropriétés dégradées, la revitalisation des quartiers anciens, la lutte contre l’habitat indigne etc. Autant de sujets liés à la thématique majeure de la rénovation énergétique. 

D’ailleurs, en la matière, l’objectif de l’Anah est d’atteindre les 500.000 logements rénovés par an. Un chiffre conforme à l’ambition du Plan de rénovation énergétique des bâtiments. 

D’autre part, l’Anah renforce ses dotations pour l’ingénierie des collectivités. L’objectif ? Accompagner le dynamisme des programmes Action cœur de ville et Initiative copropriété. D’autres programmes seront, quant à elles, lancées en 2020, à l’instar du plan Petites villes de demain. Autant d’initiatives qui permettront à l’Anah de mener à bien sa politique ambitieuse avec la totale confiance du Gouvernement.

Les résultats exceptionnels de l’Agence concrétise les efforts menés depuis 2016 pour simplifier l’accès aux aides, à travers notamment la digitalisation.

Nathalie Appéré, Présidente du Conseil d’administration de l’Anah

Lancement de « Ma Prime Renov’ » en janvier 2020

 

Avec l’ambition de massifier la rénovation énergétique, l’Anah continue à renforcer, simplifier et à développer de nouveaux programmes. Ainsi au 1er janvier 2021, l’Anah sera prête à déployer la nouvelle aide en faveur de la rénovation énergétique : « Ma Prime Renov’ ». 

Cette s’adapte en fonction des revenus du ménage et selon la nature des travaux réalisés. Concrètement, elle fusionne le crédit d’impôt transition énergétique (CITE) et le dispositif Habiter Mieux Agilité. Signalons qu’en 2020, d’autres changements concernant les aides à la rénovation auront lieu. 

Sur le site maprimerenov.gouv.fr, vous pourrez déposer rapidement votre demande d’aide. La plateforme vous indiquera également le montant de l’aide à laquelle vous aurez le droit. Il est à noter que l’aide est versée après la fin des travaux. Dans un premier temps, en 2020, cette aide sera réservée aux propriétaires sous condition de ressources. Enfin, en 2021, l’aide sera accessible à l’ensemble des propriétaires.

Jurisprudences 2019