Rénovation énergétique : le point de vue des artisans du bâtiment

Rénovation énergétique : le point de vue des artisans du bâtiment

Le secteur du bâtiment émet plus de 123 millions de tonnes de CO2 par an. Face à ce constat, le ministère de la Transition écologique tient à réduire le nombre de passoires thermiques. Pour remporter cette bataille, les artisans du bâtiment sont les premiers acteurs de la rénovation énergétique. Comment conçoivent-ils leur rôle ? Se sentent-ils suffisamment armés pour se faire le relais des orientations gouvernementales ?

Rénovation énergétique : des dispositifs publics efficaces, mais compliqués

L’État a mis en place plusieurs subventions destinées à financer les travaux de rénovation énergétique. Les Français peuvent bénéficier de MaPrimeRénov’, des aides de l’Anah et des primes d’énergie. Il est également possible de profiter des avantages des dispositifs locaux et régionaux. De nombreuses réformes ont permis de les adapter aux contextes existants et aux besoins des demandeurs. Ces derniers doivent répondre aux critères d’éligibilité qui reposent en l’occurrence, sur la nature des travaux et les ressources des ménages. Selon l’étude inédite de BigMat, les artisans du bâtiment les jugent suffisantes (56 %) et efficaces (58 %).

Inscription NL MI 728×150
rénovation énergétique - des dispositifs incitatifs efficaces
Source BigMat

 

Cependant, 71 % des Français méconnaissent ces dispositifs. Ce constat indique la nécessité de mettre en place un système d’accompagnement adéquat. Les demandeurs doivent pouvoir choisir les subventions les plus adaptées à leur situation. Ils ont aussi besoin d’aide pour entreprendre toutes les démarches administratives.

En parallèle, 66 % des artisans du bâtiment considèrent ces dispositifs publics trop compliqués. De plus, seuls 46 % d’entre eux déclarent être suffisamment informés pour pouvoir conseiller leurs clients. Ils sont également peu nombreux (44 %) à se sentir légitimes pour évoquer le sujet de la rénovation énergétique. Parmi tous les professionnels de ce secteur, seuls 22 % voient un intérêt commercial aux initiatives mises en place par le gouvernement.

Pourtant, les artisans du bâtiment constituent les premiers acteurs de la politique de rénovation énergétique. La France compte, en effet, 555 261 entreprises spécialisées. Elles emploient en tout 640 000 artisans du bâtiment. Ils ont un rôle important dans la sensibilisation de leurs clients sur l’avantage des matériaux plus vertueux. Ils se doivent également de les informer sur les aides fournies par l’état pour la rénovation énergétique.

Les artisans du bâtiment : des ambassadeurs de premier ordre

BigMat avait déjà réalisé une étude en 2019 sur Les Français et les artisans. Les deux tiers des répondants avaient alors indiqué le manque de vision écoresponsable des professionnels du bâtiment. Cet avis concernait principalement les travaux de construction et de rénovation énergétique. Plus de 50 % des participants estimaient que les artisans devaient pourtant avoir cette vision.

En réalité, 70 % des professionnels du bâtiment recommandent les solutions de rénovation énergétique. Cette proposition est systématique pour seulement 13 % d’entre eux. Près de 20 % suggèrent ces solutions respectueuses de l’environnement lorsqu’elles sont abordables.

Par ailleurs, 16 % les conseillent à leur client quand elles sont aussi efficaces que les autres. Certains artisans (23 %) les proposent également lorsque les clients y sont réellement favorables. Le sondage indique que 18 % d’entre eux ont peu de détails pour pouvoir conseiller leur client. Les artisans craignent également de perdre des clients, notamment pour les 7 % des répondants.

“ Il est important de rappeler que dans l’immense majorité des cas, il s’agit de TPE, voire d’indépendants déjà très sollicités. Dès lors la charge administrative qui accompagne le déploiement de ces dispositifs et le temps nécessaire pour s’informer manque cruellement.” – Fabio Rinaldi, Président du Directoire de BigMat France.

Les artisans peuvent devenir des ambassadeurs majeurs. Il importe désormais de les soulager des lourdes démarches administratives associées aux aides financières.


Ce sondage est effectué par OpinionWay du 26 avril au 14 mai 2021 pour le compte de BigMat France. L’enquête téléphonique est réalisée auprès de 505 entreprises artisanales de moins de 10 salariés.


Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Chaîne Youtube (728×150)
Jurisprudences 2020 728×150
Inscription Ateliers juridiques 2021 – 2022 (728×150)
Bonnes vacances 2021