Rachat de la société Économie d’Énergie par le groupe La Poste

Groupe La Poste
Rachat de la société Économie d'Énergie par le groupe La Poste.

L’Autorité de la Concurrence a validé le rachat par La Poste de la société de conseil en efficacité énergétique Economie d’Energie (EDE). Cette opération s’inscrit dans la stratégie de diversification des activités du groupe La Poste.

Une diversification du groupe La Poste

 

Le groupe La Poste est l’opérateur historique en charge du service public postal en France. Son activité est organisée autour de cinq secteurs qui comptent principalement les services de courrier-colis, la Banque Postale ainsi qu’une branche numérique.

Économie d’Énergie « EDE » est une société active dans le secteur de l’efficacité énergétique. C’est une entreprise d’environ 250 salariés, qui fournit du conseil dans le choix d’un fournisseur d’énergie, les travaux de rénovation pour économiser l’énergie, les aides disponibles, et le choix des artisans.

L’entreprise a été fondée et est dirigée par Myriam Maestroni, une entrepreneure qui avait lancé ce projet alors qu’elle était chez Primagaz. Son activité consiste essentiellement à développer des solutions visant à inciter les consommateurs d’énergie à réaliser des économies d’énergie.

EDE est présente en France, au Royaume-Uni, en Espagne et en Italie.

Club MI Pro #1 728×150
Club MI Plus #1 GIF 728×150
Jurisprudences 2018

Le dispositif des certificats d’économie d’énergie (« CEE »)

 

EDE est principalement active dans les secteurs des certificats d’économies d’énergie et des services de gestion énergétique, en particulier du courtage en énergie, marchés sur lesquels le groupe La Poste n’est pas actif en tant qu’offreur.

Le dispositif des certificats d’économie d’énergie (« CEE ») a été mis en place par les pouvoirs publics français en 2006 et repose sur une obligation de réalisation d’économies d’énergie imposée aux fournisseurs d’énergie.

Un objectif pluriannuel est défini et réparti entre les opérateurs en fonction de leurs volumes de ventes. En fin de période, ces fournisseurs doivent justifier de l’accomplissement de leurs obligations par la détention d’un montant de CEE équivalent à ces obligations.

Solucop 2019 – 728×150

L’opération ne porte pas atteinte à la concurrence

 

L’Autorité de la concurrence a notamment examiné si l’acquisition d’EDE par le groupe La Poste n’était pas de nature à restreindre la concurrence sur le marché des certificats d’économies d’énergie et sur celui des services de gestion énergétique.

En effet, des effets congloméraux sont susceptibles de se produire lorsque la nouvelle entité étend ou renforce sa présence sur des marchés différents de ceux sur lesquels elle exerce mais dont la connexité peut lui permettre d’accroître son pouvoir de marché.

Il n’en est rien, l’Autorité a pu constaté que l’utilisation du réseau du groupe La Poste n’est pas indispensable aux développements de l’activité d’EDE, et que les positions des parties sur les marchés concernés demeurent très limitées.

L’Autorité a donc autorisé cette opération sans la soumettre à des conditions particulières. Le texte intégral de la décision 19-DCC-195 du 22 octobre 2019 sera publié prochainement sur le site Internet de l’Autorité de la concurrence.