Qu’est-ce qui fait la beauté d’une ville comme Paris ?

Qu’est-ce qui fait la beauté d’une ville comme Paris ?

Le Pavillon de l’Arsenal tente d’appréhender ce qui fait la beauté de Paris. Pour cela, l’exposition présente jusqu’au 26 septembre, les travaux et réflexions d’une cinquantaine d’architectes, artistes, historiens, paysagistes, philosophes, sociologues, urbanistes… Un pied dans l’histoire et l’autre engagé sur les chemins de l’écologie, cette exposition nous invite à regarder d’un autre œil la beauté de Paris.

Paris au fil des siècles : une exposition sans égale

Le Pavillon de l’Arsenal organise une exposition unique sur Paris du 27 mai au 26 septembre 2021. Elle permet de découvrir les différentes facettes de Paris. Pour ce projet exceptionnel, de nombreux experts et artisans ont travaillé ensemble. Les paysagistes, les architectes, les artistes et les historiens ont répondu présents. Ils ont également travaillé avec des sociologues, des commissaires d’exposition, des philosophes et des urbanistes.

Inscription NL MI 728×150
Beauté de la ville de Paris - Exposition du Pavillon de l'Arsenal
Source : Pavillon de l’Arsenal

 

Ces spécialistes ont abordé des approches et des angles de vue différents. Ils ont concentré leurs études sur les faits historiques ou encore les œuvres des auteurs de l’époque. Les personnalités importantes ont donné leur avis. Ils ont procédé à des analyses approfondies de certaines situations et circonstances. Elles sont indissociables à la transformation de Paris. Le Pavillon de l’Arsenal a collaboré avec WildProject pour éditer un recueil spécifique. Cet ouvrage met en avant les controverses soulevées par la plupart des projets d’embellissement.

Paris : des changements au cœur de la controverse

Victor Hugo se dressait en tant que partisan ou opposant des projets selon leur nature. Rousseau, Jules Ferry et Émile Zola avaient aussi pris leurs positions. La réinvention de Paris nécessitait parfois la destruction de l’existant, notamment avec le projet du préfet Haussmann. Les constructions hors normes ont également fait l’objet d’un débat sans fin. Pourtant, la persévérance des architectes a fini par payer, car ils ont eu gain de cause. La tour Eiffel et la pyramide du Louvre figurent parmi ces structures controversées. De nos jours, elles participent au rayonnement de Paris à travers le monde. En cela, elles démontrent le parfait équilibre entre la modernité et la conservation du patrimoine.

Plus proches de nous, citons les prises de position contre la transformation des Halles (dès 1959), des voies rapides (1972) ou encore l’édification d’immeubles tours (en particulier à partir de 1974).

Aujourd’hui, Anne Hidalgo, la Maire de Paris, déclare que les aménagements des espaces publics sont nécessaires pour embellir la capitale. Elle peut compter sur l’appui du Premier adjoint à la Maire de Paris en charge de l’urbanisme, Emmanuel Grégoire. Si Paris est loin d’être une ville-musée, la capitale française évoque toujours l’enchantement et l’émerveillement. Elle suscite l’envie de voyager ou éveille de tendres souvenirs.

Désormais, l’avenir de la ville tient compte de la place de l’art ou de la nature, des nouvelles mobilités ou encore de l’intégration des nouvelles technologies.

En effet, si la beauté de Paris se mesure essentiellement par sa morphologie, son architecture ou ses jardins, il n’en reste pas moins que ses habitants constituent également un des facteurs à prendre en considération…

L’exposition sur Paris : le souci du détail

L’exposition sur la beauté de Paris s’articule autour de sept thèmes :

  • Originellement le site, à Paris la Seine,
  • la morphologie : équilibre entre composition urbaine et tissu pittoresque, entre vieux et nouveau Paris,
  • le paysage du piéton qui fabrique notre quotidien, du trottoir aux squares, de l’affichage à l’art, des rues aux espaces partagés,
  • les architectures, leurs échelles suivant les règlements successifs, ou encore la diversité des couleurs et des matières qui donne leur valeur composite aux façades parisiennes,
  • l’expression construite des externalités que l’on ne veut pas voir mais qui rendent la vie possible,
  • la place du vivant, à redéfinir à l’aune de la crise environnementale,
  • l’hospitalité, qui traduit la capacité de la ville à accueillir, protéger, mais aussi à laisser la possibilité à toutes et tous de s’y reconnaître.

Les visiteurs découvrent l’évolution de la capitale depuis le XVIIIe siècle. Les organisateurs ont effectué de minutieuses recherches pendant des mois. En effet, ces données constituent de véritables archives pour mieux comprendre la beauté de Paris.

L’exposition met en avant des documents historiques d’une valeur inestimable. Les visiteurs peuvent également admirer des photographies inédites. Certains clichés ont été longtemps conservés à l’abri du regard. Des références cinématographiques et des entretiens vidéos permettent d’en savoir plus sur la ville de Paris à différentes époques. L’exposition tend également à susciter l’intérêt des jeunes sur les évolutions de Paris. Dans des ateliers dédiés, ils peuvent même construire une maquette de la capitale.

La beauté d’une ville dépasse la seule dimension esthétique. Elle est le langage commun de la fabrication de la ville où chacun participe à sa transformation.

Les principaux enjeux des changements de la ville

Les projets d’aménagement de Paris résultent de l’envie d’avoir une ville spacieuse. Les changements tendent aussi à rendre la capitale plus verte ou plus écologique. Certains enjeux prennent le pas sur d’autres selon l’époque et les circonstances.

Les réseaux d’égouts ont permis d’avoir une ville plus propre. L’accès à l’énergie et à l’eau potable ont requis d’énormes travaux. Quant aux enjeux climatiques, ils étaient déjà au cœur des préoccupations dans les années 1830. Ils sont de nouveau à l’ordre du jour avec l’aménagement des pistes cyclables et des zones piétonnes. Les professionnels de la construction utilisent de plus en plus des matériaux écologiques et locaux.

 

Le Pavillon de l’Arsenal souhaite également capter l’attention sur les jardins parisiens et la tradition horticole de la capitale. L’exposition sur la beauté de Paris se déroule au cœur d’une prairie éphémère. Ce cadre verdoyant est l’œuvre de Wagon Landscaping et de ses paysagistes. Il met en valeur les différentes espèces végétales composant les jardins de Paris au fil des époques. Les visiteurs peuvent même repartir avec des graines de certaines variétés de plantes.

Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Chaîne Youtube (728×150)
Jurisprudences 2020 728×150
Inscription Ateliers juridiques 2021 – 2022 (728×150)
Bonnes vacances 2021