Paiement des loyers : quels effets de la crise et comment y remédier ?

Paiement des loyers : quels effets de la crise et comment y remédier ?

Quels sont les effets de la crise sanitaire en matière de paiement des loyers ? Dans quelle mesure peut-on sécuriser son investissement locatif ? Pour répondre à ces questions, nous faisons appel à Julien Chenet, PDG de Cautioneo.

Inscription NL MI 728×150
Salon de la Copro
URMET 2020 – Bannière 1
Solucop 2021

Les difficultés de paiement des loyers touchent près de 57 % des locataires

En effet, la crise sanitaire a fragilisé certains locataires et les propriétaires redoutent les incidents de paiement des loyers. Le taux de retards de paiement de plus d’un mois a doublé depuis juin 2020. Il passe de moins de 1 % à près de 2 %.

Par ailleurs, 57% des locataires ont été confrontés à des difficultés pour payer leur loyer depuis le début de la crise sanitaire. Pour les professionnels de la gestion locative, cela ne fait aucun doute. D’ailleurs, certains annonçaient un doublement des incidents de paiement sur leurs portefeuilles de gestion.

Solutions pour le paiement des loyers Cautioneo

C’est pour cela qu’en grande majorité (70 %), les propriétaires sont, eux aussi, inquiets. Ils pensent que le nombre de loyers impayés va augmenter (Etude Harris Interactive). Cette étude est d’autant plus intéressante qu’elle met en avant l’inquiétude montante des propriétaires-bailleurs.

Elle se fonde sur plusieurs : les impayés, les retards de paiement des loyers ou des difficultés évoquées lors d’échanges avec leurs locataires. Par ailleurs, ce que j’ai trouvé très intéressant dans cette étude, c’est que 88% des propriétaires jugent très utile la souscription d’une assurance loyers impayés. Toutefois, seulement 20% des propriétaires pensaient être couverts, contre ces risques.

Dans quelle mesure pourrait-on sécuriser le paiement des loyers ?

C’est une très bonne question ! Actuellement, les assureurs s’orientent vers une potentielle augmentation des défauts de paiement des loyers. Il faut donc penser à se prémunir de ce risque. Parce que en matière d’investissement locatif, les enjeux financiers sont importants. Il y a des crédits immobiliers à rembourser.

Aussi, ces difficultés peuvent impacter le rendement immobilier. Alors que beaucoup de Français se tournent vers la pierre pour se constituer un patrimoine. L’acquisition d’un bien immobilier mis en location peut viser à préparer sa retraite ou améliorer son patrimoine. Il est donc important de faire le point sur sa situation pour sécuriser au maximum son investissement locatif.

Le garant, personne physique

En effet, on peut mettre en place des garanties pour se protéger contre ces fameux loyers impayés. Ces garanties sont de deux niveaux. Elle peut reposer sur une personne physique : le garant. Par exemple, pour un jeune ou un étudiant, ce sera le plus souvent papa-maman. Cette couverture a un avantage, elle reste gratuite et facile à mettre en place. Toutefois, on fera appel à des personnes pour honorer le paiement des loyers en retard. On pourra encore être confronté à des risques d’impayés et probablement des procédures judiciaires.

Le garant, personne morale

Une deuxième solution beaucoup plus sûre consiste à souscrire une assurance. De fait, on fait appel, cette fois, à un garant moral, une société. Aussi, il peut s’agir d’une assurance ou garantie de loyers impayés (GLI) que le propriétaire va souscrire. De sorte qu’avec cette protection, c’est l’assureur qui porte le risque et qui vous indemnise en cas d’impayés. Pour autant, elles ne sont pas gratuites, bien évidemment. Elles ont un coût pour le propriétaire, qu’on estime souvent entre 3 et 3,5% du loyer.

Enfin, une dernière solution est celle que propose Cautioneo. C’est l’assurance du locataire en matière de paiement des loyers. En effet, de plus en plus, le locataire a besoin de sécuriser son propriétaire pour accéder à la location. Aussi, il va fournir un contrat d’assurance loyers impayés à son propriétaire.

Une assurance pour le locataire pour sécuriser le paiement des loyers

Cela dépend du point de vue dans lequel on se place. Le propriétaire a besoin d’assurer la rentabilité de sa location. Par contre, pour le locataire cela devient de plus en plus difficile d’accéder au logement. Parce que justement, les propriétaires sont encore plus exigeants et regardent à deux fois avant de s’engager vis-à-vis d’un locataire.

C’est l’un des effets collatéraux de la crise. Car, la location est une équation à deux inconnues. Vous avez d’un côté, un propriétaire et un locataire qui doivent se mettre d’accord pour louer un appartement, mais que tout oppose en termes d’intérêts. Or, les propriétaires inquiets vont renforcer leurs critères d’éligibilité des locataires.

Aussi, tous ces locataires que l’on qualifie parfois, à tort, de locataires au profil atypique, sans CDI, etc. sont directement visés. C’est pour cela qu’il est nécessaire de créer des solutions pour les accompagner dans leurs projets. D’ailleurs, chez Cautioneo, plus de 50% de nos clients locataires ne sont pas en CDI. Pourtant, on a des taux d’impayés qui sont beaucoup plus faibles que les moyennes nationales. Preuve en est que le type de contrat de travail ne rend pas les personnes plus solvables.

Est-ce que c’est un passage obligé aujourd’hui, ces assurances pour les locataires ?

Le passage obligé, c’est le garant. Aujourd’hui, on l’a dit, il est nécessaire d’avoir un garant. Que ce soit un garant physique ou un garant moral. Tous les propriétaires, quasiment en France, vont exiger une garantie de paiement des loyers , et ils ont bien raison.

Désormais, vous allez avoir deux types de locataires. Ceux qui ont déjà la capacité de fournir un garant et, malheureusement, ceux qui ne l’ont pas. Et, là, je reprends les propos du député Mickaël Nogal. En effet, il a présenté sa proposition de loi sur les rapports locatifs le 14 janvier 2019. Un texte qui ambitionne de “sécuriser les propriétaires et de favoriser l’accès au logement des locataires.”

En effet, selon lui : “la caution personne physique est le pire des systèmes. Elle est difficile à mettre en œuvre et injuste socialement, car elle privilégie les plus aisés.” La caution des parents est à ses yeux la garantie la plus injuste, car tout le monde n’a pas la chance, la possibilité de pouvoir fournir ce fameux garant.

C’est aussi le cas pour des personnes qui rencontrent des difficultés suite à un divorce ou un décès du conjoint. Il est extrêmement difficile pour eux de faire appel à un garant. Dans ces cas, les solutions du type Cautioneo permettent de remplir ce vide qui existait depuis plusieurs années.

Pour d’autres profils, c’est le dossier qui ne répond pas aux critères. On pense notamment aux entrepreneurs, aux chefs d’entreprises ou encore aux indépendants. On leur demande de nombreux justificatifs. De plus, il faut aussi qu’ils exercent leur activité depuis plus de deux ans. Voilà des sujets compliqués et qui, encore une fois, ont tendance à exclure de la location une certaine partie de la population française.

Une concurrence forte entre les locataires

Le dernier point est celui de la concurrence sur le marché de la location. Quand on est locataire, il faut tenter de placer son dossier sur le haut de la pile. C’est pourquoi, les assurances de paiement des loyers souscrites par le locataire peuvent faire la différence. Elles démontrent ainsi leur sérieux face aux profils d’autres candidats. L’échantillon est très large et permet justement, encore une fois, d’accompagner tous les types de locataires en fonction de leurs besoins.

Effectivement, ces solutions soutiennent le marché du logement. La période n’est pas facile, que cela soit pour les propriétaires, comme pour les locataires. On vous remercie Julien Chenet pour toutes ces précisions. On incite tous nos lecteurs qui ont besoin d’un petit coup de pouce à prendre contact avec vos équipes. À bientôt, dans les pages de Monimmeuble.com.

En savoir plus sur Cautioneo

Notre mission est de valoriser le dossier du locataire en le rendant totalement sécurisé pour le propriétaire. Dans un marché locatif saturé où la confiance entre les locataires et les propriétaires est difficile, les propriétaires recherchent des locataires qui garantissent le paiement des loyers. Les locataires mènent un véritable parcours du combattant lors de leur recherche de location, et se doivent de présenter un dossier irréprochable. Cautioneo est le tiers de confiance qui simplifie et sécurise les parcours de location.

Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Jurisprudences 2020 728×150
Inscription Ateliers juridiques 2021 – 2022 (728×150)