Paiement des loyers : comment les sécuriser en période de crise ?

Paiement des loyers : comment les sécuriser en période de crise ?

Quel regard portons-nous sur les situations actuelle et future du marché?du logement ? Comment sécuriser le paiement des loyers d’habitation en période de crise ? Devons-nous craindre une augmentation du nombre d’impayés ?? Autant de questions posées à l’occasion de la 3e édition du think tank Assur ID d’Odealim.

Paiement des loyers : sommes-nous en difficulté??

Les résultats de l’étude effectuée par l’institut de sondage Interactive pour Odealim sont formels. En effet, les incidents économiques relatifs à la crise sanitaire Covid-19 impactent grandement les foyers. En effet, 47 % des Français interrogés affirment avoir fait face à des difficultés liées au logement et au revenu. Cette tendance se confirme surtout pour les locataires (57 %). À noter qu’il s’agit d’une enquête effectuée en ligne du 8 au 10 juin 2021. Ainsi, 1 032 Français âgés de 18 ans et plus ont constitué l’échantillon représentatif.

Inscription NL MI 728×150
Salon de la Copro
URMET 2020 – Bannière 1
Solucop 2021

D’ailleurs, plus des deux tiers de Français redoute un impact considérable de la charge immobilière sur leur pouvoir d’achat. 70 % des foyers ont perçu une augmentation sur le montant des loyers. En même temps, ils estiment que le nombre de logements disponibles à la location a diminué (45 %).

Pour les prochains mois, 63 % des Français craignent une hausse du montant des loyers.

Paiement des loyers : la crainte d’une aggravation des impayés

Les inquiétudes quant au marché du logement nous poussent logiquement à nous montrer pessimistes sur le risque d’impayés. Le nombre de loyers impayés augmentera au cours des prochains mois, selon 67 % d’entre nous. Les impayés de charges en copropriété vont aussi augmenter, d’après 55 % des Français interrogés.

En effet, une partie non négligeable des Français déclarent avoir rencontré des difficultés liées à une baisse de leurs revenus (31 %), ou au paiement des loyers (22 %). Certains ont même dû changer de logement pour des raisons financières (16 %). De toute évidence, Les locataires (57 %) déclarent davantage que les propriétaires (42 %) être personnellement confrontés à chacune de ces situations.

Des assurances pour garantir le paiement des loyers

Bien que nous connaissions l’existence des solutions assurantielles pour nous couvrir contre ces impayés, nous restons peu couverts. En effet, 79 % des Français savent qu’il existe des assurances pour garantir le paiement des loyers au propriétaire. Toutefois, seulement 24 % des locataires en ont déjà entendu parler.

Par ailleurs, certains logements en location ne sont pas gérés directement par leur propriétaire, mais par un professionnel. Celui-ci, administrateur de biens, s’occupe de l’ensemble des démarches, et s’assure notamment du paiement des loyers. Dans ce cas de figure, les trois quarts de Français jugent que le gestionnaire doit verser le loyer au propriétaire du logement même en cas d’impayé de la part du locataire.

garantir le paiement des loyers
Source : Odealim

 

De sorte que les propriétaires sont quasi unanimes (88 %) sur l’utilité d’une assurance contre le risque d’impayés de loyer, et 20% d’entre eux déclarent en avoir une. C’est encore assez faible. La question est de savoir pourquoi ils hésitent le plus souvent à une offre dédiée. Comment peut-on renforcer la garantie du paiement des loyers ?

Force est de constater que, dans un contexte de crise, nous surestimons notre protection face au risque d’impayés. Les propriétaires bailleurs pensent bénéficier d’une protection suffisante tant qu’ils confient leurs biens à un syndic professionnel ou un gérant. Or, il faut savoir que l’obligation de moyen des professionnels diffère totalement d’une obligation de résultat. Si lesdits professionnels sont tenus d’agir pour réaliser les recours, ils ne peuvent donner de garantie quant aux délais. Ils ne peuvent donc pas se substituer aux copropriétaires et aux locataires défaillants.

Comment peut-on sécuriser le risque d’impayés de loyers ?

Quelle serait donc la meilleure alternative face à cette tendance??

“ La seule solution possible face à cet aléa est la garantie d’assurance pour impayé de loyer, ou impayé de charges. Des assurances dont l’utilité est reconnue par les propriétaires, comme le prouve notre enquête menée avec Harris Interactive, mais encore trop peu souscrites malheureusement. ” – Xavier Saubestre, président du groupe Odealim.

Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Jurisprudences 2020 728×150
Inscription Ateliers juridiques 2021 – 2022 (728×150)