Impayés de charges de copropriété : des tendances préoccupantes

Impayés de charges de copropriété : des tendances préoccupantes

Odealim livre les résultats de son étude menée avec Harris Interactive sur le risque d’impayés lié au logement. Doit-on s’attendre à une hausse du nombre d’impayés de charges de copropriété ? Aperçu des tendances préoccupantes sur fond de crise sanitaire.

Le regard des Français sur le risque d’impayés

Pour la troisième édition de son think tank Assur ID, Odealim, acteur national de référence du courtage en assurances immobilières, s’est penché sur la question du risque d’impayés lié au logement.

GRDF 2021
Pro Archives Conciergerie digitale

À cette occasion, Odealim a dévoilé les résultats de son étude menée avec Harris Interactive sur le risque d’impayés. Comment les Français appréhendent-ils la situation actuelle et future du marché du logement ? Doit-on s’attendre à une hausse du nombre d’impayés ?

La question est aussi celle de savoir si les charges liées à la copropriété : électricité, entretien et travaux concernant les parties communes, etc. vont augmenter ou rester stable au cours des prochains mois. Ainsi, plus des deux tiers des Français estiment que le nombre d’impayés de charges de copropriété va augmenter (55 %). Seulement 11% se montrent plus confiants et pensent qu’il va diminuer.

recrudescence des impayés de charges de copropriété
Source : Odealim

 

L’optimisme n’est pas toujours au rendez-vous. En effet, un grand nombre de foyers n’a pu échapper aux incidences économiques générées par la crise Covid. Ainsi 47 % déclarent avoir rencontré des difficultés relatives au revenu ou au logement. D’ailleurs, cette tendance est plus prononcée pour les locataires 57% vs. 42% les propriétaires.

Impayés de charge de copropriété
Source : Odealim

 

Toutefois, les deux tiers des Français restent confiants quant au marché du logement. Pourtant, les avis sont divers sur la façon dont la situation a évolué au cours des dernières années. De sorte qu’ils craignent que la charge immobilière ait une incidence directe sur leur pouvoir d’achat.

Une assurance pour garantir le risque d’impayés de charges de copropriété

Près de 3 Français sur 5 déclarent avoir déjà entendu parler des assurances permettant aux copropriétés de se garantir contre les impayés de charges. Cette proportion se confirme auprès des propriétaires (63 %).

Pour autant, la connaissance et l’utilité perçue des solutions assurantielles ne suffisent pas à convaincre ces derniers. Seuls 17% des copropriétaires pensent disposer d’une assurance contre le risque d’impayés de charges de copropriété.

Assurance contre le risque des impayés de charges de copropriété
Source : Odealim

 

Par ailleurs, près des deux tiers des Français estiment que le syndic de copropriété doit régler les factures des fournisseurs et prestataires de l’immeuble. Aussi, il doit s’exécuter même si certains copropriétaires n’ont pas payé leurs charges.

Les copropriétaires et propriétaires bailleurs pensent être protégés dès lors qu’ils confient leur copropriété à un syndic professionnel ou leur bien à un gérant. Or, il est important de ne pas confondre l’obligation de moyen des professionnels avec une obligation de résultat. En effet, si ces derniers doivent tout mettre en œuvre pour effectuer les recours, ils ne peuvent en garantir les délais et se substituer aux locataires ou copropriétaires défaillants.

“ Dans un contexte de crise où la peur des difficultés économiques est légitime, cette étude révèle combien les Français surestiment leur protection face au risque d’impayés de charges de copropriété. La seule solution possible face à cet aléa est la garantie d’assurance pour impayé de loyer ou impayé de charges de copropriété. ” – Xavier Saubestre, président du groupe Odealim.

Des assurances dont l’utilité est reconnue par les propriétaires, mais encore trop peu souscrites malheureusement comme le démontre cette enquête.

Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Jurisprudences 2020 728×150
Inscription Ateliers juridiques 2021 – 2022 (728×150)
Inscription NL MI 728×150