Où en est-on dans l’amélioration des logements du parc privé parisien ?

amélioration des logements du parc privé

L’ADIL de Paris présente le 19ème numéro de sa publication : le logement parisien en chiffres. L’occasion de faire le point sur l’amélioration des logements du parc privé dans la capitale.

Amélioration des logements du parc privé : ce qu’il faut retenir

 

Depuis la loi relative aux libertés et responsabilités locales de 2004, le département de Paris décide de l’attribution des primes de l’ANAH. Ces primes sont versées pour les travaux d’amélioration de l’habitat. La Ville de Paris participe également financièrement à l’amélioration des logements du parc privé.

Dans son 19ème numéro de la publication, le logement parisien en chiffres, l’ADIL de Paris présente les enseignements marquants de l’année 2018.

Ainsi on observe qu’en 2018, les aides pour l’amélioration de l’habitat concerne 3.866 logements. Le montant total représente 19,3 millions d’euros.

Dans le détail, les dossiers qui ont bénéficié des aides ont reçu 8,96 millions d’euros de subventions de l’ANAH et 7,04 millions d’euros de la part de la Ville.

La quasi-totalité des subventions à l’amélioration de l’habitat privé concernent des dispositifs opérationnels. Ainsi, les travaux engagés ont été réalisés dans le cadre d’une OPAH (opération programmée d’amélioration de l’habitat) et d’une PIG (programme d’intérêt général).

En grande majorité, ce sont les syndicats de copropriétaires qui jouissent des primes (92%). Les propriétaires occupants ne représentent eux que 7% des attributions tandis que les propriétaires bailleurs ne dépasse pas 1%.

Parmi les actions prioritaires, on retrouve la lutte contre l’habitat indigne. Puis viennent l’aide au maintien à des personnes en situation de handicap ainsi que le développement d’un parc privé à loyer modéré.

Quant à l’adaptation des logements au handicap et vieillissement, la Ville de Paris a financé 53 logements de propriétaires occupants. Ces dispositifs d’aide financent 75% du montant total des travaux.

Club MI Pro #1 728×150
Club MI Plus #1 GIF 728×150
Jurisprudences 2018

Quelles avancées sur la rénovation énergétique ?

 

Dans le cadre du Plan Climat, la ville de Paris a lancé le dispositif “Éco Rénovons Paris” en vigueur depuis 2016. 2.387 logements ont bénéficié de 7,7 millions d’euros d’aides de la Ville de Paris au sein du dispositif Éco Rénovons. Ce programme exceptionnel vise à encourager la rénovation énergétique d’immeubles d’habitat privé.

Dans le cadre de cet objectif, d’autres acteurs s’impliquent en faveur de l’efficacité énergétique des logements. Par exemple, l’Agence Parisienne du Climat (créée grâce à l’initiative de la Ville de Paris) est devenue le guichet unique de la rénovation en copropriété pour les particuliers et les professionnels. L’Agence a notamment crée CoachCopro, une plateforme d’accompagnement à destination des copropriétés pour la réalisation de travaux de rénovation énergétique.

En 2019, 70 % des copropriétés métropolitaines sont couvertes par le CoachCopro.

Entre 2013 et 2019, près de 2.220 copropriétés se sont inscrites sur la plateforme. Les copropriétés, en utilisant l’outil, pourront bénéficier de l’aide d’un conseiller FAIRE. Mentionnons que l’année dernière, près de 5.700 Parisiens ont contacté l’agence pour obtenir des conseils sur l’efficacité énergétique.

Solucop 2019 – 728×150