L’état du parc locatif privé parisien en 2018

parc locatif privé parisien

L’ADIL de Paris présente le 19ème numéro de sa publication  » le logement parisien en chiffres « . L’occasion de faire le point sur l’état du parc locatif privé parisien.

Parc locatif privé parisien : des loyers en hausse

 

Dans sa publication, le logement parisien en chiffres, les résultats de l’ADIL de Paris dresse, entre autres, le portrait fidèle de la situation du parc locatif privé parisien.

1.165€ c’est le loyer moyen constaté à Paris pour un 50m2. Soit 23,3 euros le m2. Ce qui représente une augmentation de 1,7% sur l’ensemble de l’année 2018.

Pour trouver trace d’une augmentation aussi forte sur la capitale, il faut remonter à 2014. Il faut aussi noter que l’augmentation touche également la petite et la grande couronne mais dans des proportions moindres (respectivement 1,5% et 1,7% de hausse). Autre statistique intéressante, en 2018, près de 8 logements sur 10 à Paris (également en petite couronne) ont conservé leur occupant.

Une raison expliquerait cette stabilité : la hausse continue des prix. En effet, depuis 2001, le niveau de plus en plus élevé des loyers proposés, malgré la modération constatée depuis 5 ans, freine les candidats dans leur désir de changer de toit. Une frilosité qui explique le manque de fluidité du marché locatif privé. Ainsi les emménagements sont très majoritairement des relocations de logements à la suite du départ du locataire précédent.

Il est à noter qu’à Paris, l’arrêté préfectoral d’encadrement des loyers (renouvelé le 20 juin 2016 avec effet au 1er août 2016 et le 21 juin 2017 avec effet au 1er août 2017 puis annulé le 28 novembre 2017) a introduit une limitation du niveau des loyers de relocation. Cette dernière s’est ajoutée au décret annuel de limitation de l’évolution de ces loyers.

En moyenne, le loyer moyen de ceux qui ont emménagé à Paris en 2018 s’établit à 25,6 €/m2 contre 18,4 €/m2 en petite couronne.

Club MI Pro #1 728×150
Club MI Plus #1 GIF 728×150
Jurisprudences 2018

Le marché du logement neuf

 

Il y a quelques semaines l’ADIL de Paris présentait sa note de conjoncture du logement neuf en Ile-de-France pour le 2ème trimestre 2019. Concernant le marché du logement neuf parisien, la tendance reste la même depuis 2016, année où le recul a été entamé.

Ainsi, le niveau de ventes de logements neufs est en baisse de 33% par rapport à 2017.

Le nombre de mises en vente est également en diminution de l’ordre de 34% sur 1 an. L’ensemble des typologies est en baisse, notamment les studios (-60%) et 2 pièces (-62%). Seuls, les 4 pièces déroge à la règle et sont en augmentation.

De même que pour les ventes, le 13ème arrondissement se positionne comme l’arrondissement le plus dynamique avec 338 nouveaux logements mis en vente sur 589 dans la capitale (57%).

Suivant la même tendance que les ventes et mises en vente, le stock de logements neufs parisiens a diminué de 16% au dernier trimestre 2018. À partir de la fin du 2ème trimestre, le prix moyen au m2 dans la capitale a dépassé le seuil des 12.000 euros.

Fin 2018, le prix du mètre carré dans Paris atteignait 12.910€ pour un appartement neuf.

Autrement dit, il s’agit d’une hausse de 20,7% par rapport à 2017. Signalons toutefois que cette augmentation est en partie due à la liquidation de queues de programmes en 2017, ce qui avait fait baisser le prix moyen. D’autre part, dans certains arrondissements les transactions sont si peu nombreuses, qu’il est difficile d’établir une moyenne.

parc locatif privé parisien

Qu’en est-il de l’immobilier ancien à Paris ?

 

En 2018, 36.760 appartements anciens ont trouvé preneur à Paris. C’est tout simplement, le deuxième volume le plus important juste après 2017.

Pour l’immobilier ancien, le prix du m2 à Paris s’est élevé à 9.570€ au dernier trimestre 2018. Soit une augmentation de 5.7% par rapport à 2017. L’ensemble des arrondissements parisiens constatent une hausse. Elle va de 2,6% dans le 5ème jusqu’à 13,1% dans le 4ème arrondissement. Au global, plus de 5 arrondissements connaissent une hausse supérieure à 8%

Quant au prix au mètre carré, les prix continuent d’augmenter. Ainsi 9 arrondissements se situent désormais à plus de 10.000€ le m2. Certains arrondissements, situés dans le coeur de Paris, dépassent même la barre des 12.000€. Pour profiter des prix les plus abordables, le 18ème, le 19ème ainsi que le 20ème arrondissement sont les destinations idéales.

parc locatif privé parisien

Solucop 2019 – 728×150