Masques usagés dans les boîtes aux lettres, c’est une honte !

la mésaventure de Jean-Claude qui récupère régulièrement des masques usagés dans sa boîte aux lettres.  Ce n’est pas un geste anodin !

Un point de vue, une idée ou une actualité, je partage tout avec vous ! Dans cette chronique Hebdo Copro, je vous rapporte la mésaventure de Jean-Claude qui récupère régulièrement des masques usagés dans sa boîte aux lettres. Ce n’est pas un geste anodin !

GRDF 2021
Pro Archives Conciergerie digitale

Des masques usagés dans ma boîte aux lettres, que puis-je faire ?

Avant de commencer, je voudrais remercier chaleureusement tous nos visiteurs sur le salon de la copropriété. Tout particulièrement nos lecteurs, abonnés et partenaires. Vous ne pouvez pas savoir le bien que cela m’a fait de vous retrouver !

Alors, aujourd’hui, je vais vous parler d’un problème que nous a signalé l’un de nos abonnés au Club MI PLUS. En effet, Jean-Claude est très en colère. Et je le comprends ! Parce que figurez-vous qu’il récupère régulièrement des masques usagés, souillés dans sa boîte aux lettres.

Je me suis alors demandée s’il s’agissait d’une incivilité entre voisins ou d’une simple “commodité” afin de se débarrasser d’un masque usagé.

En effet, le masque aurait dû atterrir dans la poubelle des ordures ménagères du local poubelle. Parce que, rappelons-le les masques ne sont pas recyclables en l’état. Mais, au-delà de la simple négligence, du non-respect de la propreté des parties communes, on peut y voir un acte malveillant.

masques usagés dans ma boîte aux lettres

Ce n’est pas un geste anodin ! Les masques, gants ou mouchoirs usagés sont des déchets pas comme les autres. Ils contiennent des agents pathogènes susceptibles de vous contaminer. Or, nous sommes tous dans l’obligation de limiter au maximum la propagation du coronavirus.

Des actes non isolés et intentionnels de dépôts de masques usagés

Je pensais que c’était un acte isolé, mais en cherchant un peu sur le web, je me suis rendu compte que l’on relatait à plusieurs reprises des faits similaires. En général, ce sont des actes intentionnels. Ainsi, la crise sanitaire aurait renforcé les querelles de voisinage.

Dans une affaire qui oppose deux habitantes de la région Grand est, une copropriétaire porte plainte contre sa voisine. En effet, immunodéprimée, elle craint pour sa santé. Elle est victime de “cadeaux empoisonnés”. Puisqu’elle retrouve dans sa boite aux lettres des mouchoirs et des masques usagés de protection.

Que peut-on faire face à cette situation ? Dans un premier temps, on prend toutes les précautions nécessaires pour jeter ces déchets trouvés dans sa boîte aux lettres. De même, on rédige un mot que l’on affiche dans les parties communes. Plus encore, on remonte l’information au syndic pour qu’il en informe également l’ensemble des copropriétaires.

Mais, il est toujours difficile d’incriminer une personne sauf à la prendre en flagrant délit. Parfois, la vidéo surveillance des parties communes peut rendre quelques services. Faute de visualiser les images, cela peut quand même dissuader certains d’agir de la sorte et de jeter n’importe où ses masques usagés.

Un phénomène que l’on retrouve partout sur la voie publique

D’ailleurs ce phénomène se retrouve également sur la voie publique dans les boîtes aux lettres jaunes de la Poste. Ces dernières deviennent, elles aussi, des “poubelles à masques usagés”. Cette fois, ce sont les facteurs qui sont en colères ! Mais, juste avant, c’étaient les éboueurs qui alertaient sur les masques jetés un peu partout sur la voie publique. Alors qu’ils devraient être placés dans les poubelles noires ou les corbeilles.

C’est bien triste et totalement inadmissible ! Comme toujours nous sommes bien démunis face à la bêtise, la délinquance, l’irrespect, le manque de savoir vivre et j’en passe. Espérons qu’avec la fin de la pandémie, c’est-à-dire, un jour prochain, tout rentrera dans l’ordre…

Si cela vous est arrivé à vous aussi, dites-nous comment vous avez procédé ? Apportez-nous vos témoignages, cela pourra aider d’autres personnes.

Je vous dis à très bientôt pour la prochaine chronique Hebdo Copro.

Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Jurisprudences 2020 728×150
Inscription Ateliers juridiques 2021 – 2022 (728×150)
Inscription NL MI 728×150