Logement étudiant : un investissement plébiscité par les investisseurs

Logement étudiant : un investissement plébiscité par les investisseurs

Malgré la pandémie, le logement étudiant constitue toujours un investissement sécurisé. Les pôles étudiants des villes moyennes tirent leur épingle du jeu. Si les motivations peuvent être d’abord personnelles, de nouveaux profils d’investisseurs primo-accédants font leur entrée sur ce marché. Analyse de Christine Fumagalli, Présidente d’Orpi.

Le logement étudiant : un investissement qui rassure les investisseurs

Nous avons mené un sondage auprès de 800 investisseurs particuliers en juin 2021. 26% des sondés envisagent d’investir dans un logement étudiant. D’autant que pour une grande majorité d’entre eux, c’est un investissement rassurant. Il semble donc que la crise n’a pas eu d’effet négatif sur l’image de ce marché.

GRDF 2021
Pro Archives Conciergerie digitale

Investir dans un logement étudiant
Source : Orpi

 

En effet, calculer son rendement au plus juste nécessite de prendre en compte tous les paramètres. Y compris les imprévus et les temps de vacance du logement. Un an de cours à distance aurait pu impacter les investisseurs et les mettre en difficulté. Finalement, on s’aperçoit que bien conseillés et préparés, les porteurs de projet ont poursuivi leurs investissements.

En cela, la perspective d’un retour en cours dès la rentrée apporte une certaine stabilité à ce marché. Le logement étudiant est toujours perçu comme un investissement sécurisé. La résiliation des baux étudiants et le retour dans leur famille n’ont pas entamé la dynamique de cette typologie de bien. Car, les étudiants retrouveront le chemin des universités à la rentrée.

Investir dans un logement étudiant plutôt que louer pour un membre de sa famille

Parmi les motivations des porteurs de projets, 62% considèrent d’ailleurs que ce type de logement aura toujours de la demande. Un quart des répondants envisage même d’investir pour un usage personnel. Aussi, investir plutôt que louer pour un membre de sa famille est une tendance en nette progression.

Pour ceux qui en ont les ressources financières, investir dans un logement étudiant est l’occasion de se constituer un patrimoine immobilier. Il sera dans un premier temps peu rentable. Cela nécessite donc de bien se renseigner en amont sur le marché local, et d’envisager une approche long terme.

Toutefois, dans certaines zones estudiantines le coût du loyer pèse parfois plus dans le budget des familles que le coût d’un crédit. De plus, ce bien peut aussi servir d’apport plus tard, après l’entrée dans la vie active de son étudiant ou de complément de retraite pour les parents.

Les pôles étudiants des villes moyennes tirent leur épingle du jeu

Les porteurs de projets suivent les tendances de l’immobilier résidentiel. Ainsi, les pôles étudiants des villes moyennes tirent leur épingle du jeu. Des localités souvent plus accessibles pour y investir et des rendements souvent meilleurs qu’en métropole. En effet, l’élargissement de la cartographie immobilière et l’engouement pour les villes moyennes attirent aujourd’hui près d’un porteur de projet sur deux.

D’autant plus qu’il est possible d’investir avec un budget plus réduit. Ces marchés souvent moins onéreux offrent encore de belles opportunités et seront valorisés dans les années à venir. Dès à présent, ils permettent aussi aux primo-accédants de pouvoir opérer leur premier investissement. Puisque l’on observe que 29% des sondés qui envisagent d’investir dans un logement étudiant cette année sont encore locataires de leur résidence principale.

Certes, 79 % des sondés investissent dans une petite surface (studio ou 2 pièces). De fait, les petites surfaces représentent le logement idéal de l’étudiant, mais sont aussi plus accessibles financièrement. Ceux qui optent pour de grandes surfaces de colocation ont nécessairement plus de moyens, mais recherchent aussi une forme de tranquillité. Notons qu’il peut y avoir plus de roulement entre les occupants et des loyers plus importants.

Ces nouveaux investisseurs sont souvent rassurés par l’accompagnement des professionnels de l’immobilier. C’est pourquoi, pour renforcer la sécurité de leur investissement, Orpi a développé une solution de Garantie Loyers Impayés. Conçue avec Garantme elle est active dès le premier impayé pour le propriétaire-bailleur et sans condition de ressource pour les candidats locataires. Soulignons que cette garantie permet aux investisseurs de cadrer leur placement et de mieux maîtriser leur rentabilité avec un paiement des loyers à date fixe.

Orpi a mené un sondage auprès de 800 investisseurs particuliers en juin 2021, au sujet de leur projet immobilier en lien avec le logement étudiant.

Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Jurisprudences 2020 728×150
Inscription Ateliers juridiques 2021 – 2022 (728×150)
Inscription NL MI 728×150