Livre blanc de l’APC : Les acteurs et actions dans un projet de rénovation en copropriété

Livre blanc de l’APC : Les acteurs et actions dans un projet de rénovation en copropriété
www.apc-paris.com

L’Agence Parisienne du Climat (APC) vient de publier le deuxième volet de son livre blanc sur la rénovation énergétique en copropriété. Le livret 2 synthétise les échanges et propositions du groupe de travail mené par l’APC sur l’année 2014. Focus sur les projets de rénovation et les acteurs qui y participent.

Le projet d’un Livre Blanc sur la rénovation énergétique en copropriété est né de la volonté de l’ADEME Ile-deFrance, de la Mairie de Paris, du Conseil Régional d’Ile-de-France et de l’Agence Parisienne du Climat (APC) de proposer, aux professionnels du bâtiment (architectes, bureaux d’études, cabinets de conseils, syndics de copropriétés, entreprises, exploitants, etc.), aux collectivités territoriales et aux copropriétaires, une réflexion collective sur la mise en œuvre de rénovations énergétiques performantes.

Ce projet s’est articulé en trois étapes principales : un livret 1 sur les freins et leviers à la rénovation performante (2013) ; un groupe de travail sur les acteurs et leurs actions dans un projet de rénovation (1er semestre 2014) ; un livret 2 qui synthétise les échanges et propositions du groupe de travail (2e semestre 2014).

Le livret 2 qui vient d’être publié présente le fruit des échanges et des propositions du groupe de travail mené par l’APC sur l’année 2014. Il aborde les trois thèmes suivants : les étapes et actions dans un projet ; les missions de la maitrise d’ouvrage ; les missions des professionnels extérieurs à la copropriété.

Les 25 membres* du groupe de travail ont ainsi distingué quatre étapes chronologiques : les études préalables dont les deux principales actions sont la réalisation de l’audit par des professionnels compétents et le choix par la copropriété du projet et de la programmation ; le projet, constitué de la conception et du financement ; les travaux et les  post-travaux qui concernent l’exploitation et le suivi des consommations.

Ces étapes peuvent être elle-même subdivisés en actions tel que le choix de l’auditeur, la réalisation de l’audit, la conception, la réalisation d’un plan de financement, le montage du financement, etc.

Les échanges du groupe de travail ont souligné l’importance de la fin des études préalables, l’APC propose trois options à la copropriété une fois l’audit réalisé. La copropriété peut, soit s’accompagner d’un architecte pour la définition du projet, le choix des entreprises et le suivi des travaux, soit faire appel à un groupement d’entreprises pour la conception-réalisation des travaux soit, dans le cas de travaux de plus faible envergure, ou sans contrainte technique particulière, la copropriété peut faire appel directement aux entreprises de travaux.

Fin 2014 et dans la continuité de ce travail, l’Agence Parisienne du Climat travaille activement à la préfiguration d’une Plateforme de la Rénovation Durable dite «Alliance Co’Pro» sur le territoire métropolitain pour une mise en place courant 2015.

Cette plateforme a pour objectifs de mobiliser activement la demande de rénovation du côté des copropriétaires, de contribuer à la structuration de la filière professionnelle de rénovation en copropriété et d’outiller les copropriétaires et tous les acteurs professionnels.

Pour mobiliser la maitrise d’ouvrage, la pédagogie est un des éléments clés dans un projet de rénovation, aussi bien par les professionnels qui ont affaire à une maîtrise d’ouvrage non professionnelle, que par le conseil syndical qui présente son projet à un ensemble de copropriétaires en général moins impliqués dans le projet.

Une communication interne régulière au sein de la copropriété doit être mise en place. Il est nécessaire d’emmener l’ensemble des copropriétaires dans le projet pour avoir une décision favorable lors des différentes assemblées générales. C’est pourquoi il doit être organisé des moments d’échanges informels et des moyens de communication interne (réseau sociaux, plateforme de suivi tel que www.coachcopro.com, affichage, courriers dans les boites aux lettres, évènements de proximité festifs, etc.).

Certaines assemblées générales sont indispensables pour l’avancée du projet notamment celles qui voteront un budget pour l’audit, la mission de maîtrise d’œuvre (MOE) et/ou le choix d’un assistant à maîtrise d’ouvrage ou encore le choix des entreprises ou du groupement (budget de travaux). Les décisions peuvent être abordées durant des assemblées générales ordinaires (AGO) ou des assemblées générales extraordinaires (AGE) dédiées peuvent être mises en place, en fonction des besoins exprimés par le duo conseil syndical / syndic.

* Les membres du groupe de travail :

ADEME ILE-DE-FRANCE, ARC, ASCAUDIT – DEIA, BATI RENOV, CAPEB, CINOV, CONSEIL REGIONAL D’ILE DE France, DOMOFINANCE, EDF, EIFFAGE CONSTRUCTION, FFB GRAND PARIS, FNAIM, MAIRIE DE PARIS, NEXITY, PACT 75-92-95, PLAN BATIMENT DURABLE, PLANETE COPROPRIETE, POUGET CONSULTANTS, SEM ENERGIE POSIT’IF, SENOVA, SMABTP, THE SHIFT PROJECT, UNIS, UNSFA 75, USGC.

 

Source : www.apc-paris.com