Les tarifs du gaz n’augmenteront pas avant juillet 2019

Tarifs du gaz
Le mouvement prévu au 1er janvier 2019 conduira à une diminution du prix du gaz pour les clients moyens chauffés au gaz de 2%.

Les tarifs du gaz ne devraient pas augmenter au cours de l’hiver. De même, les tarifs réglementés d’Engie ne devraient pas bouger jusqu’à la fin du mois de juin 2019. Ils vont même baisser de près de 2% au 1er janvier 2019 par rapport à leur niveau de décembre 2018.

 

Les tarifs du gaz n’augmenteront pas au cours de l’hiver

 

A la suite du discours du Premier ministre le 4 décembre 2018, annonçant que les tarifs du gaz n’augmenteraient pas au cours de l’hiver 2018-2019, le ministère de la Transition écologique et solidaire a pris les mesures adéquates pour que les tarifs réglementés d’Engie n’augmentent pas jusqu’à la fin du mois de juin 2019.

Avec le gel de la Taxe intérieure de consommation sur le gaz naturel (TICGN) au 1er janvier 2019, les tarifs réglementés fournis par Engie pour les consommateurs particuliers baisseront de près de 2% par rapport à leur niveau de décembre 2018.

Toutefois, le niveau des tarifs réglementés d’Engie varie mensuellement pour refléter ses coûts d’approvisionnement en fonction des évolutions sur les marchés internationaux. Une mesure supplémentaire a donc été nécessaire pour garantir que les tarifs réglementés n’augmentent pas jusqu’à la fin du mois de juin.

 

Une opération de couverture mise en œuvre par ENGIE

 

Le gouvernement a donc demandé à Engie de procéder à une opération de couverture portant sur les volumes de ventes aux tarifs réglementés des mois de février à juin 2019. Cette opération a pu être menée à son terme vendredi 21 décembre, permettant ainsi de garantir une évolution des tarifs réglementés de gaz naturel stables, voire à la baisse, sur le 1er semestre 2019.

D’ici la fin du mois de juin 2019, il ne doit pas y avoir de hausse des tarifs réglementés du gaz. Et au 1er janvier 2019, ces derniers baisseront de 1,9 % par rapport au barème en vigueur en décembre 2018.

Un arrêté sera publié en janvier 2019 pour que le nouveau tarif d’Engie puisse entrer en vigueur à compter du 1er février 2019, après consultation du Conseil supérieur de l’énergie et de la Commission de régulation de l’énergie (CRE).

Par ailleurs et pour rappel, le mouvement prévu au 1er janvier 2019 conduira à une diminution du prix du gaz pour les clients moyens chauffés au gaz de 2%.

 

Cette baisse est de 0,6 % pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 1,2% pour ceux qui ont un double usage cuisson et eau chaude et de 2 % pour les foyers qui se chauffent au gaz.

Aujourd’hui, 42% des sites résidentiels, soit 4,47 millions sur un total de 10,7 millions sont au tarif réglementé de vente de gaz.