Les Français et leur logement en période de confinement

Une étude CSA réalisée pour HomeServe analyse la façon dont les Français, en cette période de crise du Covid-19, se projettent aujourd’hui et surtout demain au sein de leur logement.

Logement : l’exil Covid-19 n’a pas eu lieu

94% des Français sont restés dans leur logement pendant le confinement. Le plus souvent, il s’agit de leur résidence principale. Pourtant, ils sont 21% à ne pas aimer leur logement de confinement. Il ressort que l’élément qui leur manque le plus est un espace extérieur (pour 49%), suivi du manque de surface (pour 38%).

Les Copros Vertes (FNAIM)
URMET 2020 – Bannière 1
Les Copros Vertes (CERQUAL)
Conciergerie digitale ProArchives

Aussi, rester confiné dans un logement dans lequel on se sent bien, fait plus que jamais sens, dans la crainte d’une nouvelle crise sanitaire. Quand ce n’est pas le cas, alors cela donne des envies de déménagement !

Les Français ont besoin de plus d’espace et parfois de se mettre au vert. Ils ont aussi besoin d’être plus proche de leur famille.

En fait, ils se sont rendu compte qu’avec le télétravail, de nouvelles opportunités s’ouvraient à eux. Pourquoi ne pas s’éloigner de la ville s’il est possible d’exercer son métier de chez soi. Cela même à la sortie de la crise !

 

Les français et leur logement en période de crise Covid-19

La démocratisation du télétravail est en marche

On se rend compte, en effet, que le télétravail s’est fortement démocratisé. Ils concernent désormais 24% des répondants et 61% pour les cadres.

Le télétravail est ainsi globalement pratiqué au moins une fois par semaine par près d’un tiers des Français.

Le télétravail est donc déjà installé comme une nouvelle façon d’appréhender le travail. En effet, 38% des actifs qui ne travaillaient pas de chez eux avant le confinement se verraient exercer leur métier de chez eux à la sortie de la crise !

Quitte à vivre chez soi longtemps, autant que l’on s’y sente très bien. Les dépenses pour la maison (aménagement, entretien, travaux) sont privilégiées au détriment des loisirs et sorties. En effet, 46% des Français souhaitent encore plus profiter de leur logement !

Concernant les 21% des Français qui souhaitent investir davantage, un tiers pense augmenter leur budget pour la maison. Ils dépenseront entre 150 euros et 299 euros de plus par mois.

Le logement n’est plus qu’un simple lieu de passage, on s’éloigne peu à peu du triptyque “métro boulot dodo”. D’ailleurs, le confinement a également incité les Français à réaliser des travaux et aménagements. Ainsi ils se réapproprient totalement leur lieu de vie.

Travaux du quotidien et réparation pendant le confinement

Sans aucun doute, pendant le confinement, la vie continue. Avec son lot de pannes en tout genre dans leur logement. Les Français, ont pour la plupart, rencontré un problème de type canalisation bouchée (8%), fuite d’eau (6%), ou panne d’électroménager (6%).

Ainsi, 44% d’entre eux ont fait appel à un professionnel, trouvé grâce un site internet de dépannage. De même, 49% se disaient prêt à payer plus cher. Parmi les achats réalisés pour la maison, les achats de bricolage se hissent à la première place (12%). Toutefois, plus de la majorité soit 66% des Français n’ont réalisé aucun achat pour leur logement.

À noter qu’en matière de gestion des pannes, la crise sanitaire ne semble pas avoir eu d’impact sur le temps d’attente d’un professionnel. Car pour 63%, l’attente est seulement d’une journée, et pour 91% il est inférieur à une semaine.

Du côté des professionnels, ils ont placé en premier les attentes de leurs clients en matière de protection, d’hygiène et de sécurité.

Logiquement, les normes sanitaires sont à 35% le premier sujet évoqué, comme une modification pérenne de leur travail. Pourtant l’aspect humain est celui qui a impacté le plus les métiers du dépannage de proximité.

Il est certain que l’enjeu principal est de pouvoir relancer l’activité après la crise. Il faudra certainement un subtil dosage entre réassurance, confiance et normes sanitaires pour que tous ces métiers de proximité retrouve leur équilibre…

Rendez-vous lundi prochain pour notre chronique “Hebdo Copro”. D’ici là, soyez vigilants et continuez de nous suivre sur Monimmeuble.com !


À propos de Homeserve

HomeServe, spécialiste des services pour la maison depuis 20 ans en France pour les réparations et les travaux de la maison, lance la première édition annuelle de son Observatoire, usages et tendances de la Maison. Pour retranscrire le plus fidèlement possible la relation des Français à leur logement durant cette période exceptionnelle de confinement, HomeServe a mandaté l’institut d’études CSA pour réaliser une étude comparative au mois d’avril 2020 par rapport à une première étude réalisée en décembre 2019.


Guide des Pros 2020 (728×150)