Le logement de demain : pour se ressourcer et ressembler à l’avenir

Le logement de demain : pour se ressourcer et ressembler à l’avenir

Avant le confinement, la simple idée de passer du temps chez soi n’était pas considérée comme une contrainte pour la majorité des Français. Dorénavant, qu’en est-il de la perception des Français vis-à-vis de leur logement ? L’âge influe-t-il sur leur comportement ? Quelles améliorations aimeraient-ils apporter à leur foyer ?

Un logement pour se ressourcer

Le logement est un point de repère culminant dans la vie des Français. C’est le lieu où ils mangent, dorment, reçoivent et partagent avec leur famille et leurs amis. Réalisée avant le confinement, l’étude du réseau immobilier l’Adresse et Harris Interactive donne les clés de la perception des Français à l’égard de leur logement.

Dans l’ensemble, les Français aiment passer du temps chez eux et y consacrer de l’énergie. En effet, pour 64 % des Français, passer du temps chez soi est un moyen de se reposer et de se ressourcer. D’ailleurs, ce phénomène est plus marqué chez les catégories socio-professionnelles les plus favorisées (CSP+) avec 70 % de répondants.

logement de demain adresse agence immo français critères

Cette aspiration réjouit 42 % des Français. Pour 13 %, c’est même une attente quotidienne, celle de rentrer enfin chez soi après le travail. Seulement 6 % y trouvent de l’ennui (surtout les moins de 35 ans avec 11 % de sondés) et 4 % l’estime comme une obligation.

La tendance du cocooning se renforce

Cette vision positive du logement est partagée par toutes les catégories de la population. Toutefois, on constate des nuances entre les seniors (plus de 50 ans) et les plus jeunes (moins de 35 ans). En effet, chez les plus jeunes, la tendance du « nesting » ou cocooning se renforce. Il apparaît comme nécessaire de pouvoir mettre en pause leur vie trépidante. Ils arrêtent alors ponctuellement les soirées pour rester chez-eux et ne rien faire.

Bien avant le confinement, déjà près d’un Français sur cinq exprimait le désir de passer plus de temps dans son logement. Pour la plupart des Français, l’envie de passer plus de temps chez soi n’était pas une contrainte. Aussi, cette notion de cocon où l’on aime se réfugier représente le logement de demain pour 47 % des sondés.

Pour se sentir bien, il est important d’aménager son intérieur pour l’adapter au plus près de son mode de vie. Pour cela, il doit être modulable ! De même, le logement doit être sain et confortable. D’ailleurs, il doit respecter l’environnement et permettre de réaliser des économies !

Le logement de demain : modulable, adaptable, écologique et personnalisable

Toutefois ce besoin d’aménager son logement n’est pas nouveau. Le confinement a certainement révélé certaines attentes. Notamment, le souhait de posséder un logement qui nous ressemble quel qu’en soit l’usage.

“ Ainsi, dans cette société de l’ultra personnalisation où chacun apprécie de pouvoir façonner ce qui l’entoure à son image, le logement ne pouvait pas faire exception. ” – Brice Cardi, Président de l’Adresse.

La personnalisation est dans l’air du temps. D’ailleurs, 79 % des Français agencent leur appartement en fonction de leurs choix esthétiques. La décoration intérieure est devenue un plaisir. On va passer du temps pour le choix des couleurs des fenêtres, de la décoration des murs… Notons que les Parisiens (85 %), les CSP+ (83 %) ou les femmes (81 %) y sont particulièrement sensibles.

De nos jours, travailler dans un bureau ou hors de chez soi n’est plus vraiment la norme. De plus, il y a de fortes chances que cela perdure avec l’essor du travail à distance.

En effet, ce sondage confirme que 79 % des Français estiment que la modularité d’un logement comme l’agencement des pièces sont des critères importants. Ils interviennent en première ligne lors de l’achat immobilier. D’ailleurs, c’est un argument de poids pour les logements de petites surfaces. Pour les habitants de l’agglomération parisienne, par exemple, cela permet de faire la distinction entre vie privée et vie professionnelle.

En zone rurale, ce même besoin de modularité des pièces apparaît chez 84 % des sondés ; mais pour d’autres raisons… La surface habitable étant plus grande, les pièces peuvent remplir plusieurs fonctions. Ainsi une chambre d’ami peut se transformer en bureau ou une buanderie en dressing.

logement de demain adresse monimmeuble agence immobilier critères

Vieillir dans son logement

L’achat immobilier est avant tout un projet de vie sur le long terme. C’est pourquoi il doit s’adapter à toutes les étapes de la vie. Lors de l’achat immobilier, outre la localisation et le prix, les Français regardent en premier lieu la facilité d’accès aux différentes pièces.

« Le logement est la valeur refuge par excellence, il est donc logique de constater que de nombreux Français apprécient d’y passer du temps et l’achètent en pensant à leurs vieux jours. » – Brice Cardi, Président de l’Adresse.

Tout naturellement, les plus de 65 ans sont bien plus sensibles à ces critères (91 %). Ainsi, le logement des Français n’est pas uniquement une valeur refuge… Il est aussi tout simplement notre refuge personnel qui nous permet de nous ressourcer et de voir le temps passer.


Etude Harris Interactive réalisée pour l’Adresse selon la méthode des quotas entre le 21 et le 23 janvier sur un échantillon de 1002 personnes, représentatif de la population Française.


Guide des Pros 2020 (728×150)
Bonnes vacances
Chaîne Youtube