La Seine-Saint-Denis subventionne l’installation de bornes de recharge en copropriété

Bornes de recharge en copropriété
La Seine-Saint-Denis subventionne l’installation de bornes de recharge en copropriété.

Pour accompagner les copropriétés s’engageant dans la transition écologique, le conseil général de Seine-Saint-Denis finance l’installation de bornes de recharge en copropriété.

La Seine-Saint-Denis subventionne l’installation de bornes de recharge en copropriété

 

Pour le département de la Seine-Saint-Denis, porteur de l’initiative, le « Chèque Habitat Ecologique et Citoyen » s’inscrit dans le cadre de son plan d’action 2017-2020 pour la transition écologique.

Ciblant le parc de logements collectifs existant, le dispositif cherche à encourager l’émergence de démarches novatrices d’intégration du développement durable dans l’habitat.

A travers cette action, le Département se mobilise pour un habitat de qualité pour tous les Séquano-dionysiens et démontre que la transition écologique est synonyme d’amélioration du cadre de vie !

Dans le domaine de l’électromobilité, sont éligibles les bornes de recharge à usage collectif pour véhicules électriques et aussi l’équipement en prises pour les vélos à assistance électrique.

Cotoit – Syndic à la carte
Guides des Pros 728×150
Livre Blanc Tome 2 Engie

Une subvention jusqu’à 20.000 euros par projet

 

Versée par le département de la Seine-Saint-Denis, la subvention s’adresse aux syndicats de copropriétaires ou gestionnaires de copropriétés, aux propriétaires à l’initiative du projet partagé, aux sociétés d’habitat participatif, aux mono-propriétés à bailleur unique, à l’habitat collectif à gestion privée, aux associations foncières ou syndicales libres et aux unions de syndicats de copropriétaires.

Le montant de la subvention est fixé à 70% du montant total TTC de l’opération, dans la limite de 20.000 euros par projet.

A noter qu’aucune subvention de moins de 350 euros ne sera versée, soit un montant imposé de 500 euros minimum par projet. De plus, la totalité des aides publiques versées ne pourra dépasser 90% du coût total de l’installation. La subvention départementale pourra donc, dans certains cas, être inférieure à 70%.

Mis en œuvre pour une durée de trois ans, le « Chèque Habitat Ecologique et Citoyen » arrivera à échéance le 31 décembre 2020.

A noter qu’aucun dossier ne sera examiné s’il est déposé dans les 6 mois précédant cette échéance.