Investissement locatif : vif intérêt des Parisiens pour les biens immobiliers en région

Investissement locatif : vif intérêt des Parisiens pour les biens immobiliers en région

L’investissement locatif suscite l’intérêt des locataires parisiens. En effet, deux tiers d’entre eux prévoient d’acheter un bien immobilier en région. Ils disposent en moyenne d’un budget de 205 000 €. Contre toute attente, cette tendance prend de l’ampleur avec la crise sanitaire et le confinement en mai 2020.

Intratone 2021 – Passer au vert
Bannière Uretek à garder

L’investissement locatif est un vrai choix

En un an, sous l’effet du premier confinement, les habitudes d’achat immobilier ont changé. L’année 2020 a donné des envies d’achat immobilier aux Parisiens, notamment les locataires. Mais leur projet s’est souvent heurté aux prix élevés de la capitale. Aussi, deux tiers des locataires parisiens intéressés par un investissement locatif optent pour un bien en région. Cette tendance s’est accentuée post-confinement de mai 2020.

Dans ce contexte, Pretto et Masteos ont analysé le comportement immobilier des locataires parisiens. Leur étude se base sur plus de 7 000 simulations d’investissement locatif réalisées depuis janvier 2019. Les investisseurs se tournent vers les régions en raison d’un prix au mètre carré plus abordable.

“Le projet d’achat immobilier se heurte le plus souvent aux prix élevés de la capitale. Un phénomène accentué par le durcissement des règles d’octroi de crédit qui a baissé les capacités d’emprunt.” – Pierre Chapon, président de Pretto.

En effet, pour une résidence principale à Paris, le prix du bien moyen est de 510 000 €. Un budget hors de portée pour bon nombre de locataires Parisiens. De fait, l’investissement locatif devient alors un vrai choix pour ceux qui auraient les moyens de devenir propriétaires à Paris.

Les jeunes actifs : les principaux investisseurs locatifs

En effet, parmi les jeunes actifs, certains ne souhaitent pas s’installer à Paris sur le long terme. C’est pourquoi, ils ne s’orientent pas vers l’acquisition de leur résidence principale. Au contraire, ils privilégient la rentabilité d’un investissement immobilier sur le long terme. Au global, parmi les investisseurs locatifs basés à Paris, les locataires représentent plus de la moitié des projets.

61 % d’entre eux portent de ce fait leur choix sur les villes en province. Cet engouement connaît ainsi une hausse de 6 % entre avril 2020 et mars 2021.

L’objectif est de profiter d’un bon potentiel financier et d’un moindre risque locatif. Les régions présentent donc plus d’avantages en termes de budget pour un investissement locatif. Les investisseurs connaissent effectivement des difficultés pour financer leur projet. Le taux d’endettement maximal est de 35 % et l’apport mobilisé doit être conséquent.

“Investir en région plutôt qu’à Paris est une bonne stratégie. L’enjeu est de trouver une ville qui maximise le potentiel financier tout en minimisant le risque locatif. On remarque que les investisseurs ont tendance à ne prendre en compte que l’un de ces deux critères. Or, c’est l’optimisation du couple rendement/risque qui compte vraiment.”- Thierry Vignal, Président et co-fondateur de Masteos.

Investissement locatif : profil type de l’acheteur parisien

L’investisseur parisien a 31 ans en moyenne. Il vit seul avec des revenus confortables de 5 000 € par mois. Il a également un apport de 25 000 € pour concrétiser un investissement locatif. L’investisseur prend le temps d’étudier toutes les options pour un placement sûr et fiable. Notons que le prix moyen du bien acheté en région est de 205 000 € contre 320 000 € à Paris.

Les banques en Île-de-France sont conscientes des difficultés relatives à l’achat de la résidence principale. Toutefois, elles acceptent de financer des projets d’investissement locatif sous certaines conditions. En effet, elles exigent des garanties solides de leurs clients avant de leur accorder un prêt immobilier. Ils doivent avoir un apport conséquent. Ils doivent aussi justifier d’un paiement régulier de leur loyer durant des années.

“Il peut être parfois plus intéressant pour les Parisiens d’approcher les banques régionales, qui connaissent mieux le tissu local, les quartiers. Elles sauront situer les biens visés à Lyon ou Nantes par exemple.” – Pierre Chapon.

L’investisseur type a donc une situation stable et souhaite placer son argent de façon réfléchie pour se constituer une épargne ou un patrimoine immobilier.

Investissement locatif : le top 3 des villes les plus recherchées

Lille est en tête des villes qui attirent les Parisiens. La tension immobilière à Lille est en hausse à cause de la saturation du marché. Cette tendance concerne même les quartiers les moins cotés comme Lille Sud. Une ville comme Roubaix à une dizaine de kilomètres de Lille, par exemple, offre un rendement moyen brut de 9,06 %.

Investissement locatif Lille

 

De même, Marseille arrive en deuxième position avec un rendement moyen brut de 5,66 %.

Investissement locatif à Marseille

 

Quant à la ville de Bordeaux, elle occupe la troisième place. Elle fait partie des villes où la tension locative est excellente. Ce qui explique aussi pourquoi le rendement brut moyen n’y est pas très élevée (4.25%).

Investissement locatif à Bordeaux

Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Chaîne Youtube (728×150)
Jurisprudences 2020 728×150