Immobilier : quel pourrait être l’impact d’un troisième confinement ?

Immobilier : quel pourrait être l’impact d’un troisième confinement ?

Arnaud Guilleux, président et fondateur du courtier en ligne monemprunt.com, constate une tendance favorable pour emprunter et concrétiser son projet immobilier. Après deux confinements et un couvre-feu, un 3ème confinement n’est pas à exclure. Quel serait son impact ?

Salon de la Copro
URMET 2020 – Bannière 1
Solucop 2021
GRDF 2021

Le marché immobilier, un exemple de résilience ?

Les professionnels du secteur immobilier ont démontré leur capacité d’adaptation et d’innovation pour des démarches 100 % dématérialisées. Aujourd’hui, la tendance est favorable pour emprunter et concrétiser ses projets immobiliers. Si le contexte économique est fortement impacté par la crise sanitaire, le marché immobilier semble être un exemple parfait de résilience.

En termes de transactions, les notaires de France retiennent un chiffre total de 1 020 000 transactions, fin novembre 2020. Ainsi, la décélération se confirme. Toutefois, elle est de seulement 4 % par rapport à novembre 2019.

Autre point positif, certaines villes de province gagnent en dynamisme : Nantes, Strasbourg, Toulouse et Marseille. Elles voient leurs prix progresser sur ce début d’année. À l’inverse, Paris intra-muros note une baisse des prix de 0,5% sur la même période. Les prix des villes au sein de la petite et grande couronne augmentent légèrement : Hauts-de-Seine (+0,5%), Val-de-Marne (+0,4%), Seine-et-Marne (+0,6%).

marché immobilier - avis d'expert
Arnaud Guilleux, président et fondateur du courtier en ligne monemprunt.com

 

“ Globalement, on retient que le marché immobilier ne s’effondre pas, bien au contraire ! ”

Même si des disparités sont visibles entre les villes, il démontre une fois de plus sa solidité. En tant que courtiers, nous conseillons chaque jour des particuliers dans leurs démarches, nous les écoutons, les rassurons. Un troisième confinement aurait sans doute un impact sur le marché, avec notamment une stagnation des prix. Il renforcerait le climat d’incertitude.

Pourtant, les conséquences ne seraient pas nécessairement plus importantes que précédemment. D’autant que les professionnels ont su s’adapter. Ils ont mis en place des visites virtuelles, des estimations de taux à distance, des signatures électroniques auprès des notaires. La crise a accéléré la transformation digitale du métier.

Des taux stables sur un an et des emprunteurs toujours triés sur le volet

Le contexte économique a eu moins de conséquences que prévu sur le marché immobilier notamment en ce qui concerne l’évolution des taux. En janvier 2021, le taux moyen est au même niveau qu’en décembre 2020, soit 1,17 %. En parallèle, le Haut conseil de stabilité financière (HCSF) a assoupli les conditions d’emprunt immobilier, recommandées aux banques. Résultat : le taux d’endettement maximal a basculé de 33 % à 35 % et la durée de remboursement maximale est passée de 25 à 27 ans.

Deux profils d’emprunteurs bénéficient de ces nouvelles règles :

  • les primo-accédants dont l’apport initial est en général plus faible,
  • et les personnes à fort revenus dont le taux d’endettement dépasse le plafond.

Dans les deux cas, les restrictions appliquées jusqu’à présent ne tiennent pas compte d’une notion essentielle : le reste à vivre. C’est-à-dire, le revenu disponible une fois tous les prélèvements automatiques et les emprunts payés dans le mois. Un détail qui fait toute la différence !

Les nouvelles consignes du HCSF offrent ainsi plus de latitude aux banques qui souhaitent donner leur chance aux dossiers viables, mais qui ne rentrent pas dans les clous.

Une digitalisation et une adaptation rapide du marché immobilier

Ces derniers mois, nous avons pu observer un marché immobilier en pleine mutation. En 2020, réaliser un projet immobilier de façon 100% digitalisée est devenu une réalité. Les professionnels du secteur se sont adaptés pour proposer des visites virtuelles aux particuliers. Ainsi, ils utilisent des outils en ligne pour simuler le coût global de leur investissement ou encore la signature électronique auprès de leur notaire.

“ L’année 2021 s’annonce comme étant dans la continuité de cette dynamique afin d’offrir toujours plus de facilité aux porteurs d’un projet immobilier. C’est une année tournée résolument vers l’innovation. ”

À propos de monemprunt.com

Créée en 2016, monemprunt.com est une société rennaise spécialisée dans le courtage immobilier digitalisé. Elle propose une plateforme numérique pour la réalisation rapide d’un crédit immobilier négocié de A à Z par un expert dédié. Les experts monemprunt.com apportent aux futurs emprunteurs des conseils adaptés et simplifient les démarches pour concrétiser au plus vite leur projet immobilier.

Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Jurisprudences 2020 728×150
Inscription Ateliers juridiques 2021 – 2022 (728×150)
Inscription NL MI 728×150