Immobilier francilien : les nouveaux profils emprunteurs 2019

Immobilier francilien : les nouveaux profils emprunteurs 2019

Le profil des nouveaux emprunteurs dans l’achat immobilier en 2019 est dévoilé. Quel est le budget des Français quant à leurs projets immobiliers ? Qu’en est-il de leur choix géographique ? Zoom sur les grandes tendances qui ont marqué le marché immobilier francilien en 2019.

Qui sont les nouveaux emprunteurs ?

L’étude réalisée par le Crédit Agricole d’Île-de-France et de Brie Picardie est basée sur 33 000 prêts anonymisés accordés en 2019. Elle nous éclaire sur le budget que les nouveaux emprunteurs franciliens allouent à leur projet immobilier. De plus, elle nous aiguille aussi quant à leurs choix géographiques.

D’après les données, les primo-accédants sont en moyenne âgés de 34 ans et empruntent environ 286 000€ (+2,3 % par rapport à 2018) sur une durée de 272 mois. La tendance est moins prononcée du côté du montant moyen du projet alloué, celui-ci atteint 342 000€ soit une augmentation de 0,6 % en 2018.

Ils représentent 58 % des emprunteurs immobiliers et achètent surtout dans des habitations anciennes aux portes de Paris. Seulement 16 % d’entre-eux investissent au cœur de la ville de Paris.

Les secundo-accédants âgés en moyenne de 41 ans empruntent près de 494 500€ (+8,4 %) sur 211 mois. En parallèle, le montant moyen du projet augmente de 5 % et passe à 628 000€.

Les études montrent que les franciliens privilégient la qualité de vie et recherchent des localités où il fait bon vivre, tout en restant connectés à Paris. Ainsi, les moyens de transport, les espaces verts et les établissements scolaires sont leurs critères prioritaires.

Les trois départements les plus plébiscités

Les trois départements franciliens les plus recherchés sont les Hauts-de-Seine, les Yvelines ainsi que l’Essonne.

emprunteurs immobilier

L’étude anonymisée démontre une augmentation de plus de 17 % du montant moyen du prêt dans les Hauts-de-Seine. Le montant moyen du projet de ce département (92) augmente aussi de 14,3 %. C’est pourquoi Boulogne-Billancourt apparaît comme la commune la plus convoitée de cette région.

Les Yvelines poursuivent leur ascension avec une augmentation de plus de 6 % du montant moyen du prêt, et de 5.2 % pour le montant moyen du projet. La ville royale de Versailles fait donc des envieux dans ce département (78).

Le département de l’Essonne arrive en troisième position sur le podium du choix géographique de ces nouveaux emprunteurs immobiliers. L’Essonne connaît une augmentation de plus de 4 % du montant moyen du prêt, ainsi que de 2.3 % pour le montant moyen du projet. Ici, la commune la plus prisée de ce département (91) est Massy.

Par conséquence, l’année 2019 marque un léger coup d’arrêt pour Paris qui perd la troisième place de ce podium au profit de l’Essonne.

Des données accessibles sur les prêts bancaires

La définition de son budget est une étape indispensable dans un projet immobilier. Cependant, les nouveaux emprunteurs rencontrent des difficultés afin d’obtenir des données sur les prêts bancaire pour chacune des communes francilienne.

Coût moyen du prêt, budget, âge moyen de l’acquéreur… Grâce à ces informations actualisées, ils peuvent désormais comparer leurs projets à ceux déjà réalisés.

Avec le site de géo-décision Où acheter en Île-de-France, le crédit agricole apporte plus de transparence au secteur immobilier francilien. Ainsi, il contribue à la prise de décision, tout au long du parcours de vie, dans des choix importants.

Guide des Pros 2020 (728×150)
Bonnes vacances
Chaîne Youtube