Intrasec : des solutions pour une étanchéité optimale en copropriété

En copropriété, les désordres causés par une étanchéité défectueuse sont nombreux. Que faut-il faire pour préserver une étanchéité optimale en copropriété ? Pourquoi mettre en place un contrat d’entretien régulier ou une maintenance préventive ? Interview d’Ali Abdellaoui, gérant de la société Intrasec.

Pouvez-vous nous présenter la société Intrasec ?

Intrasec est une société située en région Parisienne, à Bezons. Nous sommes spécialisés en travaux d’étanchéité des toits-terrasse en copropriété depuis 17 ans. Nous comptons une vingtaine de collaborateur, régulièrement formés aux innovations de produits.

URMET 2020 – Bannière 1

Quels sont les types de désordres les plus fréquents en matière d’étanchéité dans les copropriétés ?

Les désordres que l’on rencontre le plus souvent sont des infiltrations dans les appartements attenants à des toitures-terrasses. En effet, ces désordres sont causés par une étanchéité qui devient défectueuse avec le temps. Cela créé une entrée d’eau qui traverse la dalle et que l’on voit au plafond ou dans un mur.

Est-ce que cela peut se matérialiser par de l’humidité, de la moisissure ? Quels sont les symptômes qui doivent nous alerter ?

Généralement, on commence par observer une sorte d’auréole jaunâtre qui apparait à la surface du plafond ou sur un mur. Après cela, on va alors déterminer s’il s’agit d’une infiltration avec un testeur d’humidité ou “humidimètre”. L’avantage c’est que l’on obtient un résultat immédiat. Cela nous permet de savoir si le plafond ou le mur est gorgé d’eau. Si c’est le cas, le niveau d’humidité sera à 100 %.

À partir de ce constat, on fait une investigation sur la toiture, en général par sondage. Puis on regarde si le complexe d’étanchéité contient ou non de l’eau.

Existe-t-il des procédés particuliers ou des nouveaux traitements à appliquer aujourd’hui ?

Oui, il y a une évolution par rapport aux traitements, le DTU 43.1 s’est endurci. Notons que c’est le document technique qui contient les règles de l’art pour assurer l’étanchéité des toitures avec support en maçonnerie. De ce fait, on y retrouve la liste des matériaux à utiliser ainsi que les techniques de pose.

Plus récemment, les avancées des réglementations thermiques pose la question du type d’isolation : sous ou sur étanchéité. Il faut ajouter à cela l’apparition des toitures végétalisées. Elles impliquent des systèmes d’étanchéité qui ne peuvent pas être dégradés par les racines.

En effet, lorsque l’on réalise une réfection d’étanchéité, il faut s’assurer de mettre en place une nouvelle isolation thermique. Par ailleurs, on va devoir renforcer des ouvrages particuliers, tels que les relevés d’étanchéité, qui sont souvent la source d’infiltration.

De même, la périphérie d’une cour exposée aux intempéries ou d’une toiture-terrasse doit être munie de relevé d’étanchéité. Il s’agit d’un traitement vertical qui doit se raccorder et se jointoyer parfaitement à la partie courante horizontale. Il permettra d’éviter tout risque d’infiltration en périphérie de la zone traitée.

C’est pourquoi, l’exécution du relevé d’étanchéité doit être réalisée par un professionnel. Nous avons développé des techniques qui sont éprouvées. On met un point d’honneur à traiter tous ces ouvrages un peu particuliers. Il s’agit des relevés ou des évacuations d’eau fluviale qui sont souvent fragilisés. Ces ouvrages nécessitent des traitements précis.

Souvent la terrasse est aussi un point d’entrée pour le froid et le chaud. C’est un endroit clé au niveau de l’isolation de l’immeuble.

Pour une étanchéité optimale, doit-on également penser à l’isolation et à une rénovation énergétique ?

Tout à fait, aujourd’hui on isole les murs par l’extérieur lors de travaux de ravalement de la façade. Dans la continuité, il faut penser à isoler les toits. En ajoutant une couche d’isolation, on améliore la régulation du flux de chaleur entre l’extérieur et l’intérieur. De plus, on diminue l’énergie consommée en assurant une réduction des charges non négligeable de la copropriété.

Plus la couche d’isolation est épaisse et réalisée avec un matériau approprié, plus la copropriété bénéficie d’un crédit d’impôt. Il faut savoir que lors d’une réfection d’étanchéité de toiture-terrasse dans sa globalité, on bénéficie d’une TVA à taux réduit. Celle-ci est de 5,5 % au lieu de 10 %.

Rappelons que tous les travaux d’amélioration de la performance énergétique des logements, achevés depuis plus de 2 ans sont concernés par l’application de la TVA à 5,5 %.

Il faut que l’entreprise soit certifiée RGE, Intrasec a-t-elle toutes les qualifications ?

Tout à fait. Nous sommes certifiés QUALIBAT et RGE. Nos collaborateurs ont d’ailleurs été formés pour pouvoir bénéficier de cette mention spéciale.

Rappelons que Qualibat est l’organisme habilité à délivrer la mention RGE pour des travaux liés à l’efficacité énergétique. Cette mention garantit la compétence technique d’une entreprise à concevoir et réaliser des travaux d’amélioration énergétique dans le cadre d’une offre globale. De plus, la mention «Reconnu garant de l’environnement », est obligatoire pour recevoir les aides de l’État

Pour ne pas mettre en péril la garantie décennale et prolonger la durée de vie du complexe d’étanchéité, un certain nombre de points doivent être vérifiés à intervalles réguliers. Il est donc fortement conseillé de passer un contrat d’entretien avec une entreprise spécialisée.

Comment peut-on mettre en place cette maintenance préventive ?

En premier lieu, la maintenance préventive se met en place par une visite des lieux. On va vérifier l’état de la terrasse. Celle-ci peut être en gravillons, ce que l’on appelle une terrasse “inaccessible”. Si l’on est autorisé à circuler à sa surface, ce sera alors une terrasse dite “accessible”.

On regarde tous les points particuliers : l’état de la terrasse dans la surface courante, au niveau des relevés ou des protections de relevés. Il est également possible de faire des sondages pour voir les caractéristiques de la terrasse, son maintien dans le temps et son niveau de vétusté. Par la suite, on rédige un rapport que l’on transmet à la copropriété regroupant l’ensemble de nos préconisations.

À noter, la surveillance des toitures-terrasses accessibles peut s’avérer parfois plus complexe. Car en définitive, ces ouvrages ne sont pas si accessibles que cela ! Ils sont souvent définis comme des “parties communes à usage privatif” et aménagés par les occupants à l’aide de plantes en jardinières déposées sur les dalles.

En faisant ces démarches, normalement la copropriété devrait réaliser des économies puisqu’il y aura peut-être moins à réparer ou à remplacer.

Cette maintenance préventive prolonge-t-elle la durée de vie de l’étanchéité ?

Tout à fait. Cela fait partie des actions que l’on met en place à partir d’un diagnostic approprié. Où le choix sera alors soit celui d’une réfection partielle si on estime que les dommages sont limités, soit une réfection totale avec une garantie décennale.

L’entreprise travaille en collaboration avec les syndics, et le plus souvent nous sommes accompagnés par des architectes de copropriété. Ils sont là pour nous apporter leur expertise et leur garantie sur le travail exécuté par l’entreprise.

Faut-il une formation particulière pour les terrasses inaccessibles ?

Nous avons formé notre personnel pour travailler sur des terrasses inaccessibles. Rappelons que l’on parle d’inaccessibilité dans le sens où seuls les techniciens de maintenance peuvent y accéder pour l’entretien.

Une terrasse est inaccessible quand elle est dangereuse pour un particulier, lorsqu’il n’y a pas forcément de sécurisation comme des garde-corps, des lignes de vie, etc. Notre personnel est formé pour circuler sur ce genre de terrasses. Ils sont équipés de harnais de sécurité et ils mettent en place une protection collective de façon à pouvoir circuler librement autour de la terrasse.

On propose également une sécurisation définitive de la terrasse en mettant en place des gardes-corps aux normes en périmétrie de la terrasse.

Intervenez-vous pour des terrasses végétalisées ?

On s’occupe de la mise en place de terrasses végétalisées ainsi que de l’entretien, qui est un peu plus contraignant parce qu’il nécessite au moins deux passages par an.

En effet la végétalisation, avec le changement climatique, prolifère beaucoup plus rapidement du fait des périodes de gel très limitées. Ces toitures-terrasses sont souvent rapidement très fournies.

Il y a donc des précautions à prendre car une végétation importante demande une attention particulière sur les évacuations d’eau pluviale et les relevés d’étanchéité. Ils doivent être bien dégagés de manière à ce que la végétalisation n’entre pas dans le complexe étanche.

Ce phénomène se développe de plus en plus puisque c’est un vœu de la Mairie de Paris de végétaliser 20 % des toitures-terrasses parisiennes.

Est-ce que vous auriez un dernier petit conseil pour les copropriétaires qui se poseraient encore des questions ?

Ils peuvent, bien entendu, faire appel à nous, pour la moindre question concernant une toiture terrasse, ou une terrasse de type loggia ou balcon en dalle sur plot.

Ils peuvent nous contacter. On se fera un plaisir de les renseigner, d’organiser une visite pour leur délivrer nos conseils soit d’entretien, de réfection s’ils veulent changer de cadre. Nous avons touts les prérequis pour leur répondre.

Nous assurons également les étanchéités des cours d’immeubles, notamment à Paris quand on a des belles cours en pavés, etc. On se charge de la réfection totale de l’étanchéité en déposant le pavé, en le stockant et en le remettant en place avec une nouvelle jointure, des soubassements qui restent d’époque.

Nos équipes de maçons savent refaire précisément, à l’identique, les cours d’immeubles, avec une nouvelle couche d’étanchéité.

On a pu se rendre compte que c’est un vrai métier avec beaucoup de savoir-faire et surtout très utile pour les copropriétés. On ne manquera pas de vous contacter sur le site www.intrasec-etancheite.com ou par mail à l’adresse contact@intrasec-etancheite.com. Vous pouvez retrouver Intrasec dans une page dédiée de MonImmeuble.com afin de suivre l’actualité de la société et les derniers chantiers réalisés en copropriété.

Guide des Pros 2020 (728×150)