Gestion locative : des honoraires du simple au double selon l’agence

gestion locative
Gestion locative : faire appel à une agence peut vite coûter cher.

Plus de la moitié des bailleurs français passent par une agence immobilière pour la gestion locative, les montants des frais de gestion peuvent fortement varier d’une agence à l’autre.

Gestion locative : faire appel à une agence peut vite coûter cher

 

Homepilot, le gestionnaire immobilier nouvelle génération, a mené une étude sur les honoraires de mise en location et de gestion locative.

En étudiant les grilles tarifaires de 474 agences immobilières parisiennes, la startup met en lumière le montant des frais de gestion d’une location par une agence immobilière.

Déléguer la mise en location et la gestion locative d’un logement coûte en moyenne 10,2% des encaissements (loyer et charges).

Ainsi, la gestion locative coûte en moyenne 7,5% des encaissements mais à cela s’ajoute la mise en location à chaque changement de locataire. Celle-ci coûte en moyenne un mois de loyer. Avec un changement de locataire tous les trois ans, cela correspond à un coût annuel de 2,7% des encaissements.

De plus, environ 70% des bailleurs décident de souscrire à une assurance loyers impayés, qui garantit le paiement des loyers en cas défaut de paiement. Cette assurance coûte en moyenne 2,5% des encaissements.

Avec une législation toujours plus contraignante, nous constatons que le nombre de bailleurs qui délèguent la gestion de leur location a fortement augmenté ces dernières années.

Gilles Bourcy, co-fondateur de Homepilot.

Des honoraires qui peuvent varier de 6% à plus de 13% d’une agence à l’autre

 

A prestations équivalentes, l’étude constate d’importants écarts d’honoraires entre les agences immobilières parisiennes.

Ainsi, le coût annuel pour déléguer la mise en location et la gestion locative à une agence varie selon l’agence de 6,3% à 13,1% des encaissements, soit un prix allant du simple au double.

Les coûts de mise en location varient entre 50% à 150% du loyer mensuel. Avec un changement de locataire tous les trois ans, cela correspond à un coût annuel de 1,5% à 4,4% des encaissements pour la mise en location.

De plus, pour la gestion locative seule, les coûts varient entre 4,8 et 9,6% des encaissements. Le coût de la garantie loyers impayés varie lui entre 1,8 et 3,2% des encaissements d’une agence à l’autre, soit une différence de 78% !

Club MI Pro #1 728×150
Club MI Plus #1 GIF 728×150
Jurisprudences 2018

Des écarts de prix importants même entre les grands réseaux d’agences

 

L’étude met en lumière des écarts de prix importants entre les principaux réseaux immobiliers.

Sur huit réseaux étudiés, la différence de prix entre les réseaux est de 54,8% !

Ainsi, pour la gestion locative seule, le réseau le moins cher facture en moyenne des frais de 6,2% des encaissements, alors que le réseau le plus cher facture des frais de 9,6%.

De plus, un propriétaire qui visitera deux agences d’un même réseau sera souvent confronté à des prix différents. En effet, on peut observer au sein d’un même réseau d’agences une différence de prix de 31% entre l’agence la moins chère et l’agence la plus chère.

Sur les huit réseaux étudiés, seuls trois affichent les mêmes prix d’une agence à l’autre, et cela sur une même zone géographique et pour les mêmes services.

Compte tenu des importants écarts de prix, les bailleurs ont intérêt à comparer les offres et à négocier les prix.

Gilles Bourcy

Seulement une agence sur deux affiche ses honoraires sur son site internet

 

51,1% des agences étudiées n’affichent pas leurs honoraires sur leur site internet, contrairement aux obligations légales.

En effet, l’arrêté du 10 janvier 2017 relatif à l’information des consommateurs par les professionnels intervenant dans une transaction immobilière indique que les honoraires doivent être accessibles de manière explicite en 2 clics maximum.

Solucop 2019 – 728×150
Salon de la copropriété 2019 728×150