Dossiers de location : comment détecter les falsifications ?

Dossiers de location : comment détecter les falsifications ?

Les faux dossiers de location qui inquiètent de plus en plus les propriétaires bailleurs. Ils se retrouvent en difficulté pour choisir un candidat sérieux et solvable. Car, on estime que 67% des locataires tentent de falsifier leur dossier pour se loger. Comment les identifier à coup sûr pour sécuriser votre mise en location ? C’est ce que vous propose Monsieur Hugo, le 1er assistant personnel en location des propriétaires.

67 % des locataires font des faux dossiers de location pour se loger

Combien de fois avez-vous hésité avant de retenir un candidat ? Même en ayant passé du temps à vérifier toutes les pièces justificatives du candidat, vous avez toujours cette crainte de ne pas avoir fait le bon choix. Vous avez raison d’être méfiant parce que le nombre de faux dossiers de location n’a jamais été aussi important. Chaque année, on estime à plus de 150 000 procédures de loyers impayés devant les tribunaux en France.

Salon de la Copro
URMET 2020 – Bannière 1
Solucop 2021
GRDF 2021

fraudes des dossiers de location

 

Cette tendance s’explique par le manque de logements en France, mais aussi les exigences plus fortes des bailleurs. Aussi, certains candidats sont de plus en plus tentés d’embellir certains éléments de leur dossier. N’importe quel locataire peut très facilement, avec un bon logiciel photo, transformer un CDD en CDI, gonfler un salaire ou modifier son identité.

Choisir le bon candidat est devenu un parcours du combattant pourtant, c’est l’étape la plus importante. Celle qui va vous éviter les risques d’impayés de loyers par la suite. Parce que traiter un impayé vous demandera beaucoup d’énergie et de temps et vous coûtera cher en procédure d’expulsion (environ 3 230€).

Or, seulement 54 % des bailleurs particuliers vérifient l’authenticité des documents qui leur sont soumis. De plus, ceux qui le font ne savent pas vraiment comment s’y prendre : certaines pièces justificatives ne peuvent pas être demandées aux locataires. D’autres semblent difficilement contrôlables (identité, solvabilité…). Il est aussi très compliqué d’identifier les critères à analyser pour détecter les faux à coup sûr.

Comment démasquer les faux dossiers de location ?

Maîtrisez-vous les techniques indispensables pour analyser correctement les différentes pièces justificatives d’un dossier de location ? Pourtant, savoir vérifier l’ensemble des pièces justificatives d’un dossier de location est assez facile. Pour cela, vous devez connaître quelques techniques de professionnels et utiliser des outils simples accessibles à tous.

En effet, dans un premier temps, vous devez savoir quelles sont les pièces justificatives que vous avez le droit de demander. Ensuite, vous devez être capable de vérifier l’identité et la solvabilité d’un candidat. Savez-vous quels sont les critères que vous devez analyser sur un bulletin de salaire pour être sûr qu’il n’a pas été falsifié ?

Vous pouvez retrouver les meilleurs conseils et toutes les techniques détaillées pas à pas dans un guide en téléchargement gratuit : « Apprenez à démasquer les faux dossiers de location ». Son auteur est Bruno Cantegrel, le fondateur de l’application « Monsieur Hugo ».

En pratique, contrôler méticuleusement des dossiers de location vous demandera plusieurs heures, car vous devrez :

  1. Rassemblez toutes les pièces justificatives des candidats et de leurs garants.
  2. Passez du temps à les relancer s’il manque des pièces au dossier ou si certaines pièces sont floues ou incorrectes.
  3. Demander des pièces complémentaires pour certaines professions (artisan, profession libérale, dirigeant ou mandataire de société…).
  4. Enfin analyser méthodiquement chacune des pièces.

Trouver un locataire peut vite devenir très chronophage surtout si vous recevez des dizaines de dossiers de locataires intéressés pour visiter votre bien.

Monsieur Hugo, le nouvel assistant personnel en ligne

Dans ce contexte, une jeune startup dépoussière l’univers de la gestion locative en lançant Monsieur Hugo. C’est le 1er assistant personnel spécialement conçu pour les propriétaires bailleurs.

Monsieur Hugo, c’est ce précieux bras droit qui se charge de toutes les tâches administratives fastidieuses (envoi des quittances, régularisation des charges, prélèvement des loyers, bilan fiscal pré-établi…). Il s’occupe aussi de faire vérifier les dossiers des candidats par le Ministère du Logement pour permettre à tous les propriétaires de gagner du temps et de sécuriser la mise en location.

Cette application vous aide à trouver facilement un locataire sérieux et solvable sans perdre de temps à organiser les visites ou à contrôler à la main les dossiers de location des candidats.

Tableau de bord Monsieur Hugo
Source : Monsieur Hugo

 

Depuis votre tableau de bord Monsieur Hugo, vous pilotez la mise en location de tous vos biens. Vous suivez en temps réel sur votre compte Monsieur Hugo où en est le contrôle des dossiers de location. En utilisant l’application de Monsieur Hugo, vous gagnez donc du temps pour trouver plus facilement un locataire. Vous mettez aussi toutes les chances de votre côté pour mieux sécuriser votre investissement.

Vérification des dossiers de location

 

L’application Monsieur Hugo est surtout le seul acteur à proposer sur le marché un accompagnement que vous ne retrouverez dans aucune autre solution de gestion en ligne. En effet, en cas de problèmes, des juristes dédiés en droit immobilier répondent à toutes les questions et s’occupent de résoudre les litiges et les impayés. Des experts-comptables spécialisés en fiscalité immobilière sont aussi joignables par téléphone. Enfin, des artisans (plombiers, électriciens…) interviennent à la moindre urgence chez le locataire pour stopper le sinistre. Les interventions sont illimitées ! Vous ne paierez rien. Tous les frais de déplacement, main d’œuvre et pièces sont pris en charge par Axa.

Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Jurisprudences 2020 728×150
Inscription Ateliers juridiques 2021 – 2022 (728×150)
Inscription NL MI 728×150