Dossier locataire : des tentatives de fraudes en hausse

Dossier locataire : des tentatives de fraudes en hausse

Arnaque à la location, tentative de fraude dans le dossier locataire, falsification des profils, fausse fiche de paie… Certains locataires n’hésitent pas à sortir les grands moyens pour escroquer leur propriétaire bailleur. Des pratiques frauduleuses en hausse selon l’étude de lagenceblue.fr.

Dossier locataire : contrebande de la peur

Derrière la location immobilière se cache parfois de mauvaises surprises ! C’est pourquoi l’agence digitale immobilière, Lagenceblue.fr, interroge plus de 2450 propriétaires afin d’avoir un avis concret quant aux fraudes du dossier locataire.

Les Copros Vertes (FNAIM)
URMET 2020 – Bannière 1
Les Copros Vertes (CERQUAL)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support

De nos jours, le propriétaire peut-il encore faire confiance à son locataire ? En effet, la situation démontre que de nombreux locataires fournissent parfois un faux dossier locataire afin d’accéder à une location. C’est pourquoi une grande majorité de propriétaires se méfie des falsifications de faux documents (97 %).

Cette crainte est bien réelle puisque une fois interrogés, 67 % des propriétaires loueurs déclarent avoir déjà subi une tentative de fraude.

Récurrence des fraudes dans le dossier locataire

Ces tentatives de fraudes sont très courantes chez les locataires malhonnêtes. D’ailleurs, les propriétaires rencontrent souvent des fraudes dans le dossier de location. Aussi, dans le classement des fraudes détectées, les fausses fiches de paie arrivent en tête (59 %). Viennent ensuite, les faux profils ou situations personnelles (44 %). À la troisième place, on retrouve les fausses adresses de cautions (41 %) et enfin les fausses pièces d’identité (37 %).

tentative-fraude-classement-dossier-locataire-propriétaire-monimmeuble

Location : des litiges en augmentation

Déjà en 2015, on estimait à plus de 42 %, le pourcentage de propriétaires bailleurs qui rencontraient des litiges avec leurs locataires… Depuis, les litiges continuent leur progression. Ainsi en 2020, 59 % des propriétaires déclarent être victimes de loyers impayés de la part de leurs locataires. Heureusement, le plus souvent le problème arrive à se régler ! De fait, 61 % des propriétaires déclarent avoir obtenu gain de cause sur ces impayés.

Pallier cette crainte c’est possible ! C’est pourquoi de nombreux propriétaires se tournent vers les agences de location. En effet, pour une grande majorité de propriétaires, faire appel à une agence pourrait leur éviter de tomber dans certains pièges. Le dossier locataire pris en charge par un professionnel sera traité avec plus de rigueur.

Propriétaires trop honnêtes ou locataires malhonnêtes ?

Malheureusement, la plupart des propriétaires affirment avoir déjà signé un dossier locataire même s’il manquait un ou plusieurs documents. D’ailleurs, 66 % des propriétaires avouent avoir déjà signé le bail sans avoir obtenu la fiche de paie du locataire. La même situation se reproduit avec des dossiers incomplets. Parfois c’est la quittance de loyer (51 %) qui n’est pas présente, pour d’autres c’est le contrat de travail (49 %). Enfin, 44 % des propriétaires déclarent manquer de l’avis d’imposition et 21 % d’une pièce d’identité.

Avec le risque de se faire avoir, les relations sont de plus en plus tendues entre propriétaires et locataires. Seulement 20 % des sondés estiment entretenir de bonnes relations avec leur locataire. Pour 13 %, les relations sont mêmes pas bonnes du tout. Enfin, 23 % n’ont aucune relation, ni bonnes, ni mauvaises !

De leur côté, les propriétaires ne sont pas prêts à tout pour gagner plus d’argent. Sont-ils honnêtes sur le bien loué ? C’est en tout cas ce qu’ils déclarent à 79 %, ils ne mentent pas sur le bien immobilier dans le but de surévaluer le montant du loyer. Toutefois, certains (21 % ) ont l'honnêteté d’avouer qu’ils le font avec ou sans scrupules !

En règle générale, le propriétaire n’a qu’une envie : ne pas se prendre la tête. Pour cela, il est prêt à louer moins cher à une personne de confiance. Il va sélectionner, une personne de son entourage, recommandée par un ami ou la famille. Le jeu n’en vaut pas la chandelle ! Prendre le risque de tomber sur un locataire douteux suspecté d’une tentative de fraude pour gagner un peu plus…


À propos de l’enquête

L’enquête est réalisée du 9 mars au 26 juin 2020 auprès de 2457 propriétaires répartis sur l'ensemble du territoire français. Sondage effectué en ligne, selon la méthode des quotas sur le panel propriétaire BuzzPress France regroupant plus de 22 456 personnes. Toutes les informations mises en avant par les personnes interrogées sont déclaratives.


Guide des Pros 2020 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support