Copropriété : Comment faire face aux situations d’urgence ?

Copropriété : Comment faire face aux situations d’urgence ?

Les incidents techniques intervenant dans les parties communes nécessitent le plus souvent une intervention en urgence. Que faire en cas de fuite d’eau, panne électrique, vitre brisée, porte bloquée… Si le syndic n’est pas disponible ! Notre conseil, vous devez anticiper cette situation !

Si cette situation s’est déjà produite dans votre immeuble, vous savez à quel point c’est compliqué de trouver un professionnel qui pourra intervenir au pied levé, dans la panique la plus totale, alors que votre syndic n’est pas joignable puisque l’on est situé en dehors des heures d’ouverture de son cabinet.

La plupart du temps, nous croyons en notre bonne étoile et nous ne prévoyons rien de particulier puisque l’on peut compter, d’une part sur un gestionnaire de copropriété qui se charge du bon entretien de notre copropriété et, d’autre part sur une assurance pour couvrir les éventuels dégâts causés. On pense donc être couvert mais ce serait trop simple car on ne choisit pas les problèmes ni quand ils vont survenir !

Certains équipements collectifs de l’immeuble sont couverts par des contrats de maintenance qui prévoient des interventions d’urgence. C’est le cas pour les pannes d’ascenseur qui répondent à des obligations réglementaires d’intervention. Vous trouverez également ce type de contrat incluant une astreinte pour l’exploitation et la maintenance des installations collectives de chauffage et de production d’eau chaude. Mais pour tous les autres équipements rien n’est prévu dans le contrat de base alors que les dysfonctionnement les plus gênants peuvent en découler.

Citons pour exemple, les installations qui ne sont pas sous contrat et relèvent de différents corps d’état : plomberie, assainissement, électricité, contrôle d’accès, serrurerie, vitrerie…

Il vous faut un service qui puisse répondre à toutes les situations critiques 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Ces situations d’urgences ne sont d’ailleurs par prises en charge par la plupart des contrats d’assurances multirisques. Pour éviter les pires sinistres et la paralysie de tout un immeuble, le temps est un facteur clé à considérer. Vous n’allez pas pouvoir attendre plusieurs heures, voire plusieurs jours si la sécurité des occupants est en jeu ou si les dégâts risquent de devenir irrémédiables.

Votre premier reflexe sera d’appeler un artisan du quartier pour vous dépanner mais lui aussi ne sera pas joignable en soirée ou le week-end. Dernier recours, vous retrouvez une publicité déposée dans votre boîte aux lettres, une société de dépannage express et là c’est la loterie. Si l’on se réfère aux enquêtes réalisées par la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF), ces entreprises sont à fuir, on compte plus de 8000 plaintes chaque année de victimes tombées dans le piège. Le travail est mal exécuté et il est surtout facturé à des tarifs plus qu’excessifs.

De la même façon que vous faites appel à l’assurance pour vous couvrir, faites appel aux « assisteurs » pour vous votre assistance d’urgence. C’est le service proposé par Magarantie, un courtier spécialisé dans l’assistance dépannage. Cette société regroupe des spécialistes de l’assurance dommages, de la garantie d’assistance et un réseau d’entreprises spécialisées dans le second œuvre technique du bâtiment.

« Il s’agit d’une assistance 24h/24 et 7 jours sur 7 qui va s’inscrire hors des horaires d’ouvertures du syndic avec une prise en charge immédiate. La prestation comprend le déplacement d’un technicien mandaté par nos soins, la réparation et mise en sécurité de l’immeuble et la prise en charge des petites fournitures nécessaires à la réparation. Cette intervention permet de mettre tout de suite hors de danger l’immeuble et ses occupants », précise Alexandre Bellanger, Partenariats Entreprises Magarantie.

Nous avons voulu en savoir plus sur la mise en place de ce service. Que se passe-t-il à partir du moment on l’on a souscrit au programme d’assistance de Magarantie ? L’assureur prendra en charge l’intervention en urgence, chaque intervention garantie est prise en charge jusqu’à 500 €TTC.

En cas de sinistre, pour bénéficier des garanties, il est impératif de contacter préalablement à toute intervention le service d’assistance. Un numéro de dossier sera délivré qui, seul, justifiera une prise en charge des interventions. L’assuré doit préciser le numéro de son contrat, la nature de l’assistance demandée, l’adresse du bien objet de l’intervention et le numéro de téléphone où il peut être joint.

« Dans le cadre de l’assistance plomberie, nous prenons en charge le remboursement du coût de surconsommation d’eau consécutive à une fuite, sur un élément couvert, réparée dans les 30 jours suivant l’information d’augmentation anormale de votre consommation d’eau à concurrence de 500 € par an déduction faite d’une franchise de 100 €, après application des dispositions de la loi Warsmann », souligne Alexandre Bellanger.

Concrètement, c’est le syndic qui va souscrire le contrat pour une durée d’un an pour le compte du syndicat des copropriétaires. Il s’agit d’un contrat d’assurance collectif à adhésions facultatives (voir le bulletin d’adhésion). La couverture pour les parties communes est au tarif de 19 euros TTC annuelle par lot. Pour un immeuble comprenant 20 lots, il vous en coûtera 380 € pour une année.

« Cette garantie est conseillée pour les petites copropriétés qui sont souvent désarmées, sans gardien, pour gérer les urgences. Le coût à supporter reste faible pour la copropriété et garantit une certaine tranquillité à l’ensemble de ses occupants », conclut Alexandre Bellanger.

Parez aux imprévus pour une maîtrise des coûts assurée avec la garantie d’une intervention rapide de professionnels dotés d’une forte expertise technique, c’est la solution pour faire face aux urgences !

Source : www.magarantie-copro.com