Consultant en investissement immobilier : joindre l’excellence à l’utilité sociale

Consultant en investissement immobilier : joindre l’excellence à l’utilité sociale
Nicolas Roques

Consultant en investissement immobilier : joindre l’excellence à l’utilité sociale

Le conseil en investissement immobilier est un métier d’avenir. Dans le prolongement de 2017, une année record pour les transactions immobilières en France, les taux d’intérêt sont à nouveau orientés à la baisse début 2018 et le dispositif Pinel sera prolongé jusqu’en 2021…

J’approuve le choix du gouvernement de prolonger le dispositif Pinel, pour “soulager la pression fiscale” du contribuable et “détendre les zones tendues” du territoire. Après sept ans passés chez un grand promoteur en région, j’ai rejoint en 2011 le cabinet AS & Associés à Paris. Il y accompagne les particuliers dans la création et l’optimisation de leur patrimoine immobilier.

Le conseil nécessite la parfaite maîtrise de l’écosystème de l’immobilier d’investissement : promoteurs en amont, gestionnaires en aval, mais aussi les nombreux partenaires de confiance – courtiers en crédit, avocats, notaires, experts-comptables … Je suis convaincu depuis toujours que la finance est indispensable au bon fonctionnement du marché de l’immobilier, c’est pourquoi j’ai acquis une double expérience dans la banque et l’immobilier.

Un bon conseiller doit réunir tous les savoir-faire. Après avoir analysé la situation financière et les objectifs de ses clients, il sélectionne les supports d’investissement adaptés et oriente sur les opportunités d’avantages fiscaux. Il étudie les coûts financiers pour réaliser l’investissement et aide à la recherche de financement. Puis il suit le déroulement des travaux réalisés par le promoteur, contrôle le dossier de gestion avec l’administrateur de biens et vérifie enfin la mise en place des campagnes de location. Sans oublier que, pour exceller, le consultant doit être enthousiaste de son métier !

Mais il ne faut pas négliger l’utilité sociale de la profession. Un métier socialement utile car permettant la rencontre entre besoins de logement de l’État et attentes fiscales des contribuables. Le dispositif Pinel permet de jouer pleinement ce rôle d’intermédiaire : d’un côté, soutenir la construction de logements dans les zones les plus tendues et proposer à la location une offre de logements intermédiaires pour ménages modestes ; de l’autre, offrir une possibilité d’investir aux ménages fortement fiscalisés n’ayant ni temps, ni connaissances, pour placer dans l’ancien. Ainsi la défiscalisation répond-elle aux nécessités de l’aménagement du territoire.

www.as-associes.com