Comment obtenir un prêt immobilier sans apport après 60 ans ?

Un prêt immobilier pour retraités sans apport

Les pensions de retraites qui n’augmentent quasiment pas n’encouragent pas les banques à accorder des crédits immobiliers aux seniors. Alors comment financer son projet immobilier quand on a plus de 60 ans et très peu d’apport personnel ?

 

Résidences principales ou secondaires, les seniors ont encore des projets plein la tête ! Pourtant, les seniors ont difficilement accès aux prêts immobiliers à cause de leur âge. Quelle solution adopter alors que le système bancaire n’a pas su s’adapter aux différents changements qui se sont opérés dans notre société ?

 

Le prêt en tant que senior : un accès difficile

La plupart des banques sont réticentes à l’idée de proposer un prêt à une personne de plus de 60 ans, qu’elle considère comme “à risques”. Pourtant, aujourd’hui, on vit mieux et plus longtemps. Cependant, malgré les conditions de vie plus sûres et agréables, la durée de vie qui s’allonge ou encore les avancées médicales, les banques restent frileuses lorsqu’il s’agit de prêter à des seniors.

Quelques banques bloquent même totalement la possibilité d’emprunter à partir d’un certain âge. En effet, l’âge maximum de remboursement se situant à 75 ans, voire 70 ans pour de nombreux établissements, il est impossible pour certains de faire un prêt. Même lorsque cela est possible, les conditions sont assez difficiles et l’assurance emprunteur élevée.

Certaines solutions existent mais restent contraignantes, comme le nantissement, où un placement financier sert d’assurance. Le véritable problème reste l’âge limite qui ne permet pas aux seniors de plus de 60 ans d’emprunter. En effet, la couverture assurance emprunteur groupe de la banque ne garantit plus la couverture décès passé un certain âge (75 ans généralement). La prime d’assurance peut être un élément de refus de part son coût très onéreux. Cela du fait que le taux d’endettement est pris en compte assurance incluse.

 

Un prêt immobilier pour retraités sans apport

C’est dans ce contexte qu’Excellia Finance propose des solutions pour les retraités qui souhaitent financer un projet immobilier. Cette nouvelle offre consiste en une solution de financement de prêt immobilier sans apport. Cette formule permet d’emprunter jusqu’à 110% de la valeur du prix d’acquisition du bien s’il est neuf.

Afin d’également faciliter le processus, les frais de mutation et les frais annexes d’agence et de notaire sont pris en charge dans l’enveloppe de financement. Il est également possible de financer l’achat d’un bien ancien. Le ménage ne doit pas être endetté à plus de 50% avant de formuler ce prêt.

Enfin, un des avantages majeurs est la non obligation de changer de banque pour obtenir le crédit ou d’être domicilié à une banque.

 

Jusqu’à quel âge peut-on emprunter ?

Un avantage majeur de ce nouveau produit est de totalement repousser la limite d’âge, celle de début de prêt pouvant aller jusqu’à 90 ans et de fin de prêt jusqu’à 95 ans. Également, la souscription à une couverture assurance emprunteur n’est pas obligatoire, ce qui évite de payer une cotisation importante, et l’assurance peut être faite sous la forme d’un nantissement.

En conclusion, l’âge maximum pour prétendre pouvoir emprunter un financement immobilier est de 90 ans. Pourquoi 90 ans ? Tout simplement parce que la durée minimum du financement immobilier est de 60 mois, soit 5 ans. Et qu’en parallèle de cette norme bancaire, l’âge maximum en fin de crédit est de 95 ans ! La durée maximale d’amortissement est de 35 ans. Une période de 24 à 36 mois de différé est possible.