Comment le « tsunami du web » va bouleverser la gestion de patrimoine

Comment le « tsunami du web » va bouleverser la gestion de patrimoine
Jean-Yves Charluet

Comment le « tsunami du web » va bouleverser la gestion de patrimoine

La gestion de patrimoine traditionnelle reste bien trop souvent associée à un seul type de profil : fortuné, issu d’une CSP ++ et disposant d’un patrimoine conséquent d’au moins un million d’euros. Et pourtant, les questions de préparation de la retraite, de défiscalisation, de transmission à son conjoint ou à ses enfants, d’acquisition d’un logement, ou encore d’assurance-vie concernent la plupart des particuliers.

De même, l’organisation de son patrimoine, dans un cadre fiscal et juridique sans cesse changeant, est une problématique très largement partagée. Internet représente alors une vraie opportunité pour faire fi des barrières et ouvrir la gestion de patrimoine au grand public. Mais encore faut-il avoir une offre en ligne adaptée à cette nouvelle clientèle …

Pour s’adresser au petit épargnant, au cadre moyen ou au jeune chef d’entreprise, les acteurs traditionnels de la gestion de patrimoine – cabinets de conseillers en gestion de patrimoine indépendants, banques privées,  ou encore réseaux salariés des banques et compagnies d’assurance –, se heurtent à certaines limites. L’écosystème de la gestion de patrimoine semble en effet trop confidentiel et strictement réservé à un cercle d’initiés. Faire le premier pas vers un conseiller patrimonial relève d’une démarche inusuelle pour beaucoup de Français, s’auto-convaincant que ce n’est pas pour eux.

Internet apparaît alors comme l’alternative naturelle pour y dénicher des conseils afin d’organiser son patrimoine. Quel que soit sa situation sociale, son niveau de richesse ou d’éducation, le web fait partie intégrante du paysage quotidien de chacun. La vague digitale s’insinue dans chaque recoin de l’économie, même ceux qui semblaient les plus inatteignables. Vêtement, alimentation, loisirs, et désormais finance, assurance et immobilier, rien n’y échappe. Et ce n’est pas la gestion de patrimoine qui y fera exception. Le marché, complètement mature, est prêt à accueillir le développement d’une véritable offre de gestion de patrimoine en ligne. Etablir son bilan patrimonial, avoir accès à des conseils réellement personnalisés, être suivi tout au long de l’élaboration de son organisation patrimoniale, et cela depuis n’importe quel support digital doit pouvoir bientôt être une réalité pour le plus grand nombre !

Un marché potentiel considérable est ainsi en train de s’ouvrir, constitué d’épargnants en attente de réponses sur des problématiques aussi variées que la retraite, la fiscalité, les successions ou les placements. Les banques en ligne, dont l’activité connait un essor considérable ces dernières années, se sont d’ores et déjà engouffrées dans la brèche internet pour promouvoir leurs offres en matière d’investissement, aux côtés des sites spécialisés. Cependant, au-delà de leur accessibilité, de leur interactivité et de leur richesse en actualités économiques et financières, ces nouveaux acteurs présentent néanmoins le défaut d’une approche centrée sur les produits. La vraie vedette, c’est le produit et rien d’autre ! Ce qui convient certes à des particuliers aguerris, capables de bien appréhender en toute autonomie  les solutions proposées, mais ce qui est loin de satisfaire les attentes de la plupart des épargnants, qui ne sont pas dotés d’une culture financière suffisante. S’ils s’interrogent sur la préparation de leur retraite, ils n’obtiennent comme réponses en ligne que des offres de PERP, PERCO et autres MADELIN, sans la moindre prise en compte de leur environnement.

Démocratiser la gestion de patrimoine implique ainsi une démarche pédagogique de qualité. Il est donc temps aujourd’hui d’aller plus loin et de proposer une vraie offre en ligne de conseils et de suivi personnalisé.

www.mesconseillers.fr