Chronique Hebdo Copro : Quel est l’avis des copropriétaires sur leur syndic ?

Pour cette première chronique de la rentrée, revenons sur la grande enquête de la FNAIM publiée début juillet. Elle fait suite aux nouveautés de la loi ELAN afin d’obtenir l’avis des copropriétaires sur leur syndic et le fonctionnement de leur copropriété.

 

Notons que cette enquête a été réalisée sur tout le territoire français, auprès de copropriétaires clients des adhérents FNAIM, afin de recueillir l’avis des copropriétaires sur leur syndic.

34 questions ont été posées pour un total de réponses anonymes qui avoisine les 43.000 ! Un bel échantillon et certainement le plus important à ce jour pour ce type d’enquête.

Un chiffre retient d’emblée notre attention : les deux tiers des copropriétaires interrogés se déclarent satisfaits du fonctionnement de leur copropriété et des prestations de leur syndic.

Et le score atteint même 72% pour les petites copropriétés de moins de 5 lots. Comme quoi, contrairement à certaines idées reçues, les syndics professionnels savent aussi gérer les petites copropriétés !

Il est vrai que l’on est un peu habitué aux sondages d’auto-satisfaction émanant des syndicats et syndics professionnels. Mais pour celui-ci, on doit reconnaître une diffusion des résultats en toute transparence même s‘ils ne sont pas toujours à l’avantage des professionnels.

Des axes d’amélioration pour les syndics

 

En effet, nous observons que la marge de progression n’est pas négligeable. Car les copropriétaires sont quand même un tiers à envisager de changer de syndic. Bien que l’on constate certaines disparités selon la localisation et la taille de la copropriété.

Les grandes copropriétés sont globalement moins satisfaites. Il en est de même dans les zones où le marché est tendu.

Pour autant les trois quarts des copropriétaires sondés n’ont pas mis leur syndic en concurrence. Cette possibilité est néanmoins largement plébiscitée et 67% sont d’ailleurs contents que cela soit devenu obligatoire.

Concernant la rémunération du syndic, les résultats sont plus mitigés car seulement la moitié des copropriétaires estiment que le niveau de rémunération est justifié.

C’est d’ailleurs là que le bât blesse. Citons à ce propos, l’étude Syneval sur les honoraires de syndic, qui indique que les charges de copropriété continuent d’augmenter avec ou sans contrat type.

Cette étude a également souligné un des effets pervers de la loi ALUR. A savoir, la multiplication des dispositions obligatoires et ceux quelle que soit la taille de la copropriété. Ce qui a bien entendu provoqué une hausse très importante des honoraires de gestion sur les petites copropriétés.

Des nouveaux services en toute légalité

 

Pour revenir à l’enquête FNAIM, ceci expliquant peut-être cela, la confiance n’est pas encore totalement restaurée auprès des copropriétaires. Ils considèrent majoritairement que l’image négative des syndics véhiculée dans les médias est justifiée.

Il semble d’ailleurs que les copropriétaires ne soient pas favorables au renforcement du rôle du syndic et souhaitent plus d’encadrement avec la création d’un ordre professionnel.

Pour autant, les syndics aimeraient pouvoir étoffer leurs prestations par des services innovants moyennant rémunération complémentaire. Ce qui est certain, c’est qu’une compétence multiple des syndics est de plus en plus réclamée, ce qui représente un coût !

Rappelons que les deux syndicats FNAIM comme UNIS proposent de faire évoluer le « contrat-type » vers un « contrat-socle », proposant ainsi de nouveaux services en toute légalité.

La FNAIM souhaite, en effet, un modèle unique de copropriété. Celui-ci se voudrait plus souple pour pouvoir s’adapter à la gestion des copropriétés suivant leur taille, leur situation économique ou encore l’état du patrimoine.

Les professionnels estiment, en effet, que c’est seulement à cette condition que des sanctions financières se justifieront, considérant que ceux qui ne respectent pas la législation, nuisent à la profession et à son image.

➡ Pour consulter l’étude FNAIM

Solucop 2019 – 728×150

« L’hebdo copro », chaque lundi, retrouvez Isabelle DAHAN, fondatrice de Monimmeuble.com pour un point sur l’actualité de la copropriété. Cette chronique est diffusée sur la radio web de l’immobilier : Radio Immo.

En savoir plus sur la satisfaction des copropriétaires à l’égard de leur syndic.

Chronique enregistrée le 2 septembre à 17h10, durée : 4 minutes.

Vous pouvez retrouver cette chronique sous forme de podcast ICI

Pour écouter toutes les chroniques « Hebdo Copro » c’est ICI

Club MI Pro #1 728×150
Club MI Plus #1 GIF 728×150
Jurisprudences 2018