Chronique Hebdo Copro : Emprunter à plus de 60 ans, pourquoi pas ?

Pour être copropriétaire, il faut avant tout être propriétaire et pour cela avoir trouvé un financement pour acquérir un bien immobilier. C’est pour cela que le sujet du financement et du crédit immobilier est très souvent abordé dans Monimmeuble.com. J’ai souhaité revenir sur une étude réalisée par Vousfinancer, courtier en crédit sur les conditions d’emprunt des seniors.

 

Saviez-vous que 17 % des emprunteurs ont plus de 50 ans alors qu’ils n’étaient que 11 % il y a 5 ans ? Bien qu’il soit possible d’emprunter à 60 ans voir 70 ans, ils ne sont que 4 % à dépasser l’âge de 60 ans. En cause notamment, le passage à l’âge de la retraite, avec la baisse des revenus que cela engendre, pouvant aller de 15 à 40 % selon les cas.

On peut donc emprunter lorsque l’on est un senior mais il vaut mieux le faire tout de même lorsque l’on est en activité. Ce qui est le cas pour la majorité des Français de 60 ans.

Finalement, on se rend compte que les séniors sont de bons clients pour les banques. Ils empruntent sur des durées courtes, 15 ans en moyenne, ont de l’apport, des assurances-vie ou sont déjà propriétaires ce qui offre des garanties pour la banque.

De plus, ils n’ont plus d’enfants à charge… Le revers de la médaille est qu’ils sont déjà bancarisés, qu’ils peuvent avoir des problèmes de santé entraînant un coup d’assurance plus élevé pouvant les rendre difficilement finançables, et surtout des revenus qu’il faut anticiper à la baisse au moment de la retraite.

Ainsi, lorsque l’emprunteur a plus de 50 ou 55 ans, pour anticiper la baisse de revenus, la banque peut ne prendre en compte que 70 % des revenus nets dans le calcul de l’endettement.

S’il n’y a théoriquement pas d’âge limite pour souscrire un crédit, celui-ci est fortement lié à l’âge limite de la couverture de l’assurance de prêt. La plupart des banques acceptent de couvrir l’emprunteur en assurance groupe jusqu’à 75 ans, âge de fin de prêt.

 

On peut donc théoriquement emprunter à 55 ans sur une durée de 19 ans… Avec une délégation d’assurance, la couverture peut aller jusqu’à 90 ans voir 95 ans, âge de fin de prêt…

 

Mais dans les faits, les emprunteurs de plus de 50 ans, comme les banques, privilégient des durées de crédit plus courtes, de 10 ans à 15 ans.

A titre indicatif, les taux d’assurance pour un crédit sur 10 ans, pour un emprunteur de 50 ans sans problème de santé spécifique, vont de 0,40 à 0,60 %, alors qu’à plus de 60 ans, ils atteignent le double, entre 0,80 et 1,20 %…

Plus on avance en âge, plus la probabilité d’avoir des problèmes de santé augmente et donc plus l’assurance est chère…

Il est même fréquent qu’à cause de l’assurance, le taux d’usure soit dépassé, ce qui rend le client non finançable, à moins de trouver d’autres solutions comme opter pour un financement sans assurance, en prenant un autre bien en garantie par exemple, ou en assurant seulement le conjoint le plus jeune ou en bonne santé.

Dans le contexte actuel, les seniors ont tout intérêt à emprunter plutôt qu’à mobiliser toute leur épargne s’ils veulent investir dans l’immobilier. Les taux sont très bas, surtout sur les durées courtes et ne dépendent pas de l’âge de l’emprunteur mais uniquement de l’apport ou des revenus.

Mieux vaut en effet conserver ses produits de placement. Vous pouvez par exemple conserver votre assurance-vie qui va rapporter en moyenne 2,5 %, et emprunté à 1 % sur 10 ans !

En outre, l’assurance-vie peut-être adossée dans le cas d’un prêt in fine ou servir de garantie si l’emprunteur n’est pas assurable.

Rappelons qu’en cas de décès, le bien immobilier est remboursé intégralement par l’assurance et transmis aux ayants-droits… C’est donc aussi une façon de préparer sa succession.

Si vous avez emprunté à plus de 60 ans, nous serions intéressés par votre retour d’expérience, n’hésitez pas à nous contacter.

Guides des Pros 728×150
Jurisprudences 2018
Club MI Pro #1 728×150
Club MI Plus #1 728×150

« L’hebdo copro », chaque lundi, retrouvez Isabelle DAHAN, fondatrice de Monimmeuble.com pour un point sur l’actualité de la copropriété. Cette chronique est diffusée sur la radio web de l’immobilier : Radio Immo.

En savoir plus sur l’emprunt après 60 ans

Chronique enregistrée le 16 avril à 17h10, durée : 4 minutes.

Vous pouvez retrouver cette chronique sous forme de podcast ICI

Pour écouter toutes les chroniques « Hebdo Copro » c’est ICI