Aller au contenu

Sécurité

Cambriolages : êtes-vous prêt à renforcer la protection de votre domicile ?

Se protéger contre les cambriolages

Le risque de cambriolage est toujours la première source d’inquiétude en matière de sécurité du domicile. Ainsi, les Français désignent la porte principale comme le point d’accès le plus à risque. Pour autant, seulement 15 % des logements sont dotés d’une porte blindée. Comment expliquer ce manque d’investissement dans les systèmes de sécurité et de protection ? Le Baromètre A2P de la Protection contre les Cambriolages a mené l’enquête.

Sommaire

Protection contre les Cambriolages : les premiers enseignements du baromètre A2P

La certification A2P lance cette année, la première édition d’un Baromètre de la Protection contre les Cambriolages. Cette étude réalisée avec Kantar a interrogé plus de 1000 personnes en février 2022. Il en ressort qu’une large majorité des sondés craignent d’être cambriolés. Ainsi, parmi tous les risques envisagés ce dernier arrive bien en tête. Pourtant, dans la liste figurait l’incendie, les dégâts des eaux, les accidents domestiques, les agressions, etc.

Se protéger contre les cambriolages

Se protéger contre les cambriolages

 

D’ailleurs, ils pensent aussi que les effractions sont plus fréquentes qu’auparavant. Donc potentiellement, qu’ils seront sans doute de prochaines victimes. Surtout, que pour la plupart, ils estiment que leurs équipements ne sont pas à la hauteur et ne pourront pas les protéger d’une intrusion à leur domicile.

Plus de 1500 cambriolages quotidiens en France

Ils n’ont pas tort ! Car A2P estime à plus de 1500, le nombre de cambriolages quotidiens. De plus, à 80 %, ils sont réalisés en journée quand vous êtes absent. En général, les intrus pénètrent par la porte d’entrée en moins de 2 secondes. Ils peuvent ouvrir une porte standard avec un simple tournevis ou la forcer avec un pied-de-biche.

En effet, ce manque de sécurisation est certainement à l’origine de nombreuses tentatives d’effraction. Les chiffres sont alarmants, ils montent que 29 % des personnes insuffisamment protégées ont déjà été victimes de voleurs dans leur résidence principale. De toute évidence, ces personnes sont fragilisées, elles se sentent plus vulnérables.




Cambriolages : des conséquences matérielles, mais également des séquelles psychologiques

Les Français craignent autant la confrontation physique avec les cambrioleurs que les séquelles psychologiques. Dans une grande majorité des cas, les conséquences d’un cambriolage sont le vol d’objets, de matériel, associés à la dégradation d’un point d’accès.

Mais, parfois, l’on assiste à des scènes de vandalisme de la part des malfaiteurs. Les intrus ne se contentent pas de voler, ils dégradent et cassent à l’intérieur du logement. En cela, des démarches fastidieuses sont à entreprendre pour estimer les dégâts et le montant du sinistre pour les assureurs.

Pourtant, globalement, peu de Français réévaluent régulièrement la valeur assurée dans l’assurance multirisque (43 %). Seulement 2 % des victimes ont demandé une augmentation de l’indemnisation contre les cambriolages dans le cadre de leur contrat d’assurance habitation.

Les Français méconnaissent les systèmes de sécurité et de protection contre les cambriolages

Selon ce baromètre, moins de 2 Français sur 10 s’estiment bien informés sur les systèmes de sécurité et de protection. Néanmoins, ils pensent que les certifications ou labels des équipements sont importants. Aussi, avant de s’équiper d’une porte blindée, d’une serrure multipoint, d’un dispositif d’alarme ou de télésurveillance, ils se renseignent par l’intermédiaire d’un installateur.

Toutefois, le bouche-à-oreille fonctionne bien puisque 35 % des sondés suivent les recommandations d’un proche. Dans les mêmes proportions, ils font des recherches sur internet et tiennent compte des avis clients. D’autres encore, vont faire appel à leur assurance (23 %) ou à un serrurier spécialisé (21 %).

Le plus souvent, on réagit trop tard ! On décide de protéger son domicile après une tentative de vol ou un cambriolage. Malgré leur peur des cambriolages, les Français préfèrent en majorité investir dans l’amélioration de leur confort. Seulement 1 Français sur 4 privilégie des travaux pour renforcer la protection du domicile. D’ailleurs seulement 15 % sont dotés d’une porte blindée.

Quels sont les équipements de sécurité installés au domicile des Français ?

On observe que 3 Français sur 4 possèdent au moins un équipement de sécurité à son domicile. Les plus répandus sont :

  • les serrures multipoints (46 %),
  • les volets électriques (31 %),
  • un chien (20 %),
  • une alarme avec sirène (18 %),
  • un détecteur de mouvement (16 %),
  • une caméra de vidéosurveillance (16 %),
  • une porte blindée (15 %),
  • des barreaux aux fenêtres (12 %),
  • une fenêtre anti-effraction (9 %), etc.

Notons que l’investissement pour assurer la sécurisation de son domicile peut aller jusqu’à 1000 euros pour un nouvel équipement de sécurité. Toutefois, le budget peut très vite augmenter pour ceux qui ont déjà vécu l’expérience des cambriolages.

Pourquoi choisir une serrure ou une porte blindée certifiée A2P ?

A2P est la certification de référence pour les serrures et portes blindées anti-effraction. Elle signifie : Assurance – Prévention – Protection. Dès le premier niveau de la certification, un degré élevé de résistance à l’effraction est garanti. En effet, de nombreux essais de résistance à l’effraction sont réalisés par le centre national de prévention et de protection (CNPP). C’est un certificateur indépendant, seul spécialiste en France de la résistance à l’effraction.

Cette certification A2P a été créée il y a plus de 35 ans à l’initiative des compagnies d’assurance. Aussi, elle est fortement recommandée parmi les mesures indispensables pour se prémunir du risque d’effraction.

Enfin, en matière de sécurité, il vaut mieux investir dans des équipements fiables et reconnus par les professionnels de la sécurité. Ainsi, cette certification exige des techniques et des matériels toujours plus performants. Vous devez savoir que les serrures sont classées en 3 catégories (1, 2 ou 3 étoiles) selon leur niveau de résistance à l’effraction. De fait, le temps de résistance pourra varier de 5 à 15 minutes. Il en est de même pour les blocs de portes d’appartements. Les portes blindées sont classées en : BP1, BP2 et BP3.

Un seul conseil pour protéger votre domicile contre les cambriolages, faites appel à des professionnels du secteur. Ils vous conseilleront sur les systèmes de sécurité à haute résistance les plus adaptés à la configuration de votre logement. C’est un investissement qui vous apportera la tranquillité pour vous et votre famille…

nv-author-image

Isabelle DAHAN

Rédactrice en chef de Monimmeuble.com. Isabelle DAHAN est consultante dans les domaines de l'Internet et du Marketing immobilier depuis 10 ans. Elle est membre fondatrice de la Fédération Française de l'Immobilier sur Internet (F.F.2.I.) www.ff2i.org et membre de l’AJIBAT www.ajibat.com, l’association des journalistes de l'habitat et de la ville. Elle a créé le site www.monimmeuble.com en avril 2000.

Laisser un commentaire