Bornes de recharge électrique : un dispositif pour les copropriétés

Bornes de recharge électrique : un dispositif pour les copropriétés

L’Agence Parisienne du Climat (APC) accompagne les copropriétés pour l’installation de bornes de recharge électrique. Ce projet est soutenu par Enedis et la Ville de Paris, et en partenariat avec l’Avere-France.


L’installation de bornes de recharge électrique facilite la mobilité électrique


Pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre, la mobilité électrique est une des solutions envisagées dans le Plan Climat Air Énergie de Paris. En effet, la ville de Paris a pour objectif de sortir de la mobilité diesel en 2024 et essence en 2030.

C’est l’un des objectifs de la loi d’Orientation des Mobilités (LOM) votée le 18 juin 2019 par l’Assemblée Nationale. Cette loi propose des mesures clés dont l’arrêt des ventes de véhicules légers utilisant des énergies fossiles d’ici à 2040.

Pour réussir cette conversion de grande ampleur, la recharge des véhicules électriques est un enjeu important pour la Ville de Paris. Notons que le résidentiel privé englobe 65% du stationnement.


L’enjeu des bornes de recharge électrique en copropriété


Des dispositifs sont mis en place comme le droit à la reprise ou des aides financières. Mais la difficulté à mettre en place une recharge à domicile constitue l’un des freins principaux.

Au sein des copropriétés, l’enjeu se trouve donc dans la rapidité et l’efficacité du déploiement des infrastructures. Celles-ci nécessitent un réseau électrique et un raccordement appropriés.

L’implication d’Enedis dans l’étude permet donc à l’APC de s’appuyer sur l’expertise technique d’un acteur de proximité incontournable.

« Fière d’être aux côtés de l’Agence Parisienne du Climat et la Ville de Paris dans cette démarche, Enedis place ses compétences de gestionnaire du réseau de distribution d’électricité, pour faciliter la connexion au réseau de ces bornes de recharge dans le résidentiel. », Chloé Pfeiffer Directrice d’Enedis Paris.

Par ailleurs, forte de son expérience dans le conseil des copropriétés sur la rénovation énergétique, l’APC est un des acteurs de l’évaluation des objectifs de rénovation.

« L’Agence Parisienne du Climat accompagne 90% des projets de rénovation énergétique globale des copropriétés à Paris, en lien avec la Ville de Paris. Elle connaît les interlocuteurs, les leviers et les freins au déploiement des infrastructures de recharge lente pour les véhicules électriques dans les parkings. », Karine Bidart Directrice Générale de l’Agence Parisienne du Climat.

Dans ce cadre, l’adaptation des équipements des copropriétés est tout autant nécessaire que la rénovation énergétique de celles-ci. De telle sorte que l’installation de bornes de recharge électrique dans une copropriété est une opportunité vers une rénovation énergétique.


Un dispositif pour accompagner les copropriétés


L’enjeu est d’anticiper les futurs besoins de bornes de recharge électrique en accompagnant les copropriétés dans l’installation d’Infrastructure de recharge.

Le dispositif poursuivra donc un objectif double. Une première phase essentielle permettra la réalisation d’un état des lieux des équipements dont disposent actuellement les copropriétés. L’APC s’appuiera sur les données dont elle dispose déjà grâce à CoachCopro et à celles du Registre National des Copropriétés.

Cette étude préalable mènera à la définition d’un plan d’action opérationnel pour sensibiliser les copropriétés identifiées. Elles seront accompagnées dans leur future démarche. L’APC visera également les professionnels du secteur pour les mobiliser.

L’étude des équipements des copropriétés parisiennes en Infrastructure de Recharge de Véhicules Électriques débute en parallèle de politiques publiques engagées en faveur de la mobilité électrique.

Elle permettra de révéler l’intérêt du déploiement de ces équipements et d’accélérer leur installation au sein du parc privé.

Guide des Pros 2020 (728×150)